Catégories :

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Concertos pour clavier - Paru le 2 mars 2018 | Ondine

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice
Comme son compatriote et aîné Christian Zacharias, le pianiste allemand Lars Vogt, né en 1970, s’adonne avec passion à la direction d’orchestre. Cet album est la dernière pièce composant sa nouvelle intégrale des concertos de Beethoven (y compris le Triple Concerto) qu’il dirige du clavier, à la tête du Royal Nothern Sinfonia, dont il est le directeur musical depuis 2015. Cet orchestre de chambre anglais de « formation Mozart » (quarante musiciens environ), basé à Newcastle, joue avec les plus grands musiciens de la jeune génération d’aujourd’hui. L’enregistrement des six concertos de Beethoven a été réalisé au cours de trois concerts pris d’assaut par le public. On y retrouve tout l’art du pianiste allemand démultiplié par les musiciens de l’orchestre auxquels il infuse sa façon de chanter par des phrasés larges et amples, mais aussi par cette manière particulière de faire rebondir la musique de Beethoven en accentuant systématiquement les syncopes au risque de la surarticuler. L’ensemble est très vivant grâce à un parcours musical constamment inventif au cours duquel le piano et l’orchestre s’adonnent à une brillante conversation. La prise de son privilégie le piano au point de souligner une certaine dureté de l’interprète qui sait heureusement doser le rêve, la réflexion et l’action, éléments essentiel du langage beethovénien. © François Hudry/QOBUZ/fév. 2018
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 14 février 2014 | Sony Classical

Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice
Le pianiste norvégien ne laisse rien au hasard et n'entreprend rien à la légère. Son "Projet Beethoven" est un long voyage, au propre et au figuré, à travers les cinq Concertos et la Fantaisie chorale, Op. 80 de Beethoven. Au figuré d'abord, avec une immersion totale dans les œuvres pour en ressortir tout le suc et les mille et une inflexions stylistiques. Au propre ensuite, avec une tournée dans 19 villes d'Europe, des Etats-Unis et du Japon, avec les orchestres et les chefs les plus prestigieux pour jouer ce répertoire en concert. Un projet qui culmine avec l'enregistrement de ces concertos réalisés pour Sony Classical, sa nouvelle maison de disques, et l'Orchestre de Chambre Gustav Mahler qu'il dirige depuis son clavier. Ce deuxième volume confirme les bonnes impressions du premier, car Andsnes fait ici de la musique de chambre. La "concertation" n'est pas un vain mot ; ce n'est plus un soliste accompagné par un orchestre quelconque, mais des musiciens qui conversent en s'écoutant dans le respect de l'autre avec un chant intérieur très expressif. En musique, la démocratie prend tout son sens. FH

Le genre

Classique dans le magazine