Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Miles Davis - Merci Miles! Live at Vienne

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Merci Miles! Live at Vienne

Miles Davis

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Un inédit de Miles Davis fait toujours saliver. Et même si certaines mauvaises langues râleront que 1991, l’année de sa disparition à 65 ans, n’est pas vraiment son âge d’or, Merci Miles ! Live at Vienne renferme des instants précieux. Comme ces deux titres bien groovy écrits par Prince, Penetration et Jailbait, au cœur de cet enregistrement capté le 1er juillet 1991 au festival Jazz à Vienne dans l’Isère. Épaulé par le saxophoniste Kenny Garrett, Foley avec sa basse trafiquée un octave plus haut en guitare lead, le claviériste Deron Johnson, le bassiste Richard Patterson et le batteur Ricky Wellman, Miles reprend surtout les tubes de ses dernières années électriques tels que Human Nature de Michael Jackson, Time After Time de Cyndi Lauper et Amandla. Comme tout au long des 80's, décennie de son come-back, ses interventions sont souvent dans la retenue, sortes de ponctuations évidemment marquées du sceau de son son unique. Comme pour mieux laisser s’exprimer la jeune garde qui l’entoure et qui fait dans la virtuosité de premier ordre en matière de jazz fusion. Mention spéciale à Foley et surtout Kenny Garrett, le saxophoniste le plus intéressant ayant accompagné le trompettiste à la fin de sa carrière. Dans les ballades (Wrinkle), ce que raconte Miles avec une certaine nonchalance touche au cœur. Sans doute car on sait désormais qu’il ne lui restait qu’à peine trois mois à vivre. Mais aussi pour sa volonté, comme toujours, de pousser ses complices à se surpasser. De quoi faire de Merci Miles ! Live at Vienne une pièce supplémentaire au grand puzzle du jazzman. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Merci Miles! Live at Vienne

Miles Davis

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Hannibal (Live at Vienne Jazz Festival, 1991)
00:15:58

Miles Davis, Trumpet, MainArtist - MARCUS MILLER, Composer - Florence Halfon, Producer - KENNY GARRETT, Saxophone - Ricky Wellman, Drums - Richard Patterson, Bass - Deron Johnson, Keyboards - John Webber, Masterer - Ashley Kahn, Producer - Joseph McCreary, Jr., Lead Bass - Patrick Savey, Mixer

Marketed by Rhino Entertainment Company., © 2021 Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group Company. ℗ 2021 Zycopolis Productions, under exclusive license to Warner Records Inc., a Warner Music Group Company.

2
Human Nature (Live at Vienne Jazz Festival, 1991)
00:18:10

Steven Porcaro, Writer - Miles Davis, Trumpet, MainArtist - Florence Halfon, Producer - KENNY GARRETT, Saxophone - Ricky Wellman, Drums - JOHN BETTIS, Writer - Richard Patterson, Bass - Deron Johnson, Keyboards - John Webber, Masterer - Ashley Kahn, Producer - Joseph McCreary, Jr., Lead Bass - Patrick Savey, Mixer

Marketed by Rhino Entertainment Company., © 2021 Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group Company. ℗ 2021 Zycopolis Productions, under exclusive license to Warner Records Inc., a Warner Music Group Company.

3
Time After Time (Live at Vienne Jazz Festival, 1991)
00:10:16

Cyndi Lauper, Writer - Robert Hyman, Writer - Miles Davis, Trumpet, MainArtist - Florence Halfon, Producer - KENNY GARRETT, Saxophone - Ricky Wellman, Drums - Richard Patterson, Bass - Deron Johnson, Keyboards - John Webber, Masterer - Ashley Kahn, Producer - Joseph McCreary, Jr., Lead Bass - Patrick Savey, Mixer

Marketed by Rhino Entertainment Company., © 2021 Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group Company. ℗ 2021 Zycopolis Productions, under exclusive license to Warner Records Inc., a Warner Music Group Company.

4
Penetration (Live at Vienne Jazz Festival, 1991)
00:09:01

Prince, Composer - Miles Davis, Trumpet, MainArtist - Florence Halfon, Producer - KENNY GARRETT, Saxophone - Ricky Wellman, Drums - Richard Patterson, Bass - Deron Johnson, Keyboards - John Webber, Masterer - Ashley Kahn, Producer - Joseph McCreary, Jr., Lead Bass - Patrick Savey, Mixer

Marketed by Rhino Entertainment Company., © 2021 Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group Company. ℗ 2021 Zycopolis Productions, under exclusive license to Warner Records Inc., a Warner Music Group Company.

5
Wrinkle (Live at Vienne Jazz Festival, 1991)
00:08:35

Miles Davis, Trumpet, MainArtist - Florence Halfon, Producer - Erin Davis, Composer - Randy Hall, Composer - Wayne Linsey, Composer - Zane Giles, Composer - KENNY GARRETT, Saxophone - Ricky Wellman, Drums - Richard Patterson, Bass - Deron Johnson, Keyboards - John Webber, Masterer - Ashley Kahn, Producer - Joseph McCreary, Jr., Lead Bass - Patrick Savey, Mixer

Marketed by Rhino Entertainment Company., © 2021 Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group Company. ℗ 2021 Zycopolis Productions, under exclusive license to Warner Records Inc., a Warner Music Group Company.

6
Amandla (Live at Vienne Jazz Festival, 1991)
00:06:08

Miles Davis, Trumpet, MainArtist - MARCUS MILLER, Arranger, Writer - Florence Halfon, Producer - KENNY GARRETT, Saxophone - Ricky Wellman, Drums - Richard Patterson, Bass - Deron Johnson, Keyboards - John Webber, Masterer - Ashley Kahn, Producer - Joseph McCreary, Jr., Lead Bass - Patrick Savey, Mixer

Marketed by Rhino Entertainment Company., © 2021 Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group Company. ℗ 2021 Zycopolis Productions, under exclusive license to Warner Records Inc., a Warner Music Group Company.

7
Jailbait (Live at Vienne Jazz Festival, 1991)
00:05:55

Prince, Composer - Miles Davis, Trumpet, MainArtist - Florence Halfon, Producer - KENNY GARRETT, Saxophone - Ricky Wellman, Drums - Richard Patterson, Bass - Deron Johnson, Keyboards - John Webber, Masterer - Ashley Kahn, Producer - Joseph McCreary, Jr., Lead Bass - Patrick Savey, Mixer

Marketed by Rhino Entertainment Company., © 2021 Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group Company. ℗ 2021 Zycopolis Productions, under exclusive license to Warner Records Inc., a Warner Music Group Company.

8
Finale (Live at Vienne Jazz Festival, 1991)
00:06:08

Miles Davis, Trumpet, MainArtist - Florence Halfon, Producer - KENNY GARRETT, Saxophone - Ricky Wellman, Drums - Richard Patterson, Bass - Deron Johnson, Keyboards - John Webber, Masterer - Ashley Kahn, Producer - Joseph McCreary, Jr., Lead Bass - Patrick Savey, Mixer - Richard D. Wellman, Composer

Marketed by Rhino Entertainment Company., © 2021 Rhino Entertainment Company, a Warner Music Group Company. ℗ 2021 Zycopolis Productions, under exclusive license to Warner Records Inc., a Warner Music Group Company.

Descriptif de l'album

Un inédit de Miles Davis fait toujours saliver. Et même si certaines mauvaises langues râleront que 1991, l’année de sa disparition à 65 ans, n’est pas vraiment son âge d’or, Merci Miles ! Live at Vienne renferme des instants précieux. Comme ces deux titres bien groovy écrits par Prince, Penetration et Jailbait, au cœur de cet enregistrement capté le 1er juillet 1991 au festival Jazz à Vienne dans l’Isère. Épaulé par le saxophoniste Kenny Garrett, Foley avec sa basse trafiquée un octave plus haut en guitare lead, le claviériste Deron Johnson, le bassiste Richard Patterson et le batteur Ricky Wellman, Miles reprend surtout les tubes de ses dernières années électriques tels que Human Nature de Michael Jackson, Time After Time de Cyndi Lauper et Amandla. Comme tout au long des 80's, décennie de son come-back, ses interventions sont souvent dans la retenue, sortes de ponctuations évidemment marquées du sceau de son son unique. Comme pour mieux laisser s’exprimer la jeune garde qui l’entoure et qui fait dans la virtuosité de premier ordre en matière de jazz fusion. Mention spéciale à Foley et surtout Kenny Garrett, le saxophoniste le plus intéressant ayant accompagné le trompettiste à la fin de sa carrière. Dans les ballades (Wrinkle), ce que raconte Miles avec une certaine nonchalance touche au cœur. Sans doute car on sait désormais qu’il ne lui restait qu’à peine trois mois à vivre. Mais aussi pour sa volonté, comme toujours, de pousser ses complices à se surpasser. De quoi faire de Merci Miles ! Live at Vienne une pièce supplémentaire au grand puzzle du jazzman. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Miles Davis

Kind Of Blue

Miles Davis

Kind Of Blue Miles Davis

Ascenseur pour l'échafaud

Miles Davis

The Legendary Prestige Quintet Sessions

Miles Davis

Rubberband

Miles Davis

Rubberband Miles Davis

Bitches Brew

Miles Davis

Bitches Brew Miles Davis

Playlists

Dans la même thématique...

Side-Eye NYC (V1.IV)

Pat Metheny

Side-Eye NYC (V1.IV) Pat Metheny

BD Music Presents Miles Davis

Miles Davis

Le Jazz de Cabu - Une petite histoire du swing de Louis Armstrong à Miles Davis...

Various Artists

On Vacation

Till Brönner

On Vacation Till Brönner

Sunset In The Blue (Deluxe Version)

Melody Gardot

Les Grands Angles...
Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

La britpop en 10 albums

« Si le but du punk était de se débarrasser des hippies, le nôtre est d’en finir avec le grunge. » Lorsque Damon Albarn assène cette phrase en 1993, l’Angleterre s’apprête à reprendre sa place sur un échiquier musical envahi par Seattle avec le grunge et Nirvana. Profondément liée à la vie politique et l’identité locale, la pop britannique se révèle au moment où Tony Blair et le New Labour entrent en scène. Le romantisme anglais redevient attractif par rapport à l’identité américaine, jugée trop creuse outre-Manche. Place à la « Cool Britannia ».

Dans l'actualité...