Julie Fuchs - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola MademoisellePromotion

Mademoiselle

Julie Fuchs - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola

Paru le 15 février 2019 chez Deutsche Grammophon (DG)

Artiste principal : Julie Fuchs

Genre : Classique > Opéra > Extraits d'opéra

Distinctions : Choc de Classica ( mars 2019) - 5 de Diapason ( mars 2019)

Inclus : 1 Livret numérique

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 96.00 kHz

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Prix spécial : Plus que 10 jours pour en profiter
7,99 € 10,99 €

Ajouter au panier

Choisissez la qualité audio :
Plus d'info

Enregistré en juillet 2018 au « Studio », nouveau lieu high-tech aux portes de Paris, cet album, entièrement conçu et réalisé sur une idée de Julie Fuchs, est consacré aux héroïnes orphelines, à ces femmes malheureuses de l’opéra du XIXe siècle, entre 1815 et 1850, qui se battent pour sortir de leur triste condition. Après avoir triomphé en 2018 dans Le Comte Ory de Rossini à l’Opéra-Comique de Paris, Julie Fuchs avait à cœur de défendre ce répertoire dans lequel elle excelle. Sous la direction d’un véritable « maestro d’opera », Enrique Mazzola, l’Orchestre National d’Île-de-France brille de mille feux dans ces extraits d’opéras de Donizetti et Rossini, mais aussi – et c’est tout l’intérêt du présent programme – Pacini, Raimondi, Fioravanti, Berlioz, Barbieri et Meyerbeer.
Cet album est une nouvelle occasion pour être conquis par la voix somptueuse de « la » Fuchs, la jeune soprano lyrique française qui s’est affirmée au Festival d’Aix-en-Provence, puis à l’Opéra de Zurich dont elle rejoint la troupe permanente en 2013. Suivront ses premiers succès à Salzbourg, aux opéras de Vienne et de Paris et au Teatro Real de Madrid. Polyvalente, sautant de Mozart à Barbara en passant par Cole Porter, George Crumb et Björk, Julie Fuchs ne connait pas de frontières musicales, se produisant avec une même aisance à l’opéra comme au concert, en récital avec le jeune pianiste Alphonse Cemin. Dans ce nouvel album, Mademoiselle, elle chante en italien, mais aussi en français et en espagnol, au gré d’un parcours très original à travers le bel canto romantique : elle révèle ainsi tous les aspects de sa voix agile et sensuelle. © François Hudry/Qobuz

Plus d'info

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 9,99 €/ mois.

1 mois gratuit
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 12 pistes Durée totale : 01:01:45

    La Fille du Régiment (Gaetano Donizetti)
  1. 1 "Il faut partir"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Gaetano Donizetti, Composer - Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges, Author - Jean Francois Alfred Bayard, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  2. La regina di Cipro (Giovanni Pacini)
  3. 2 "O tenera madre dal cielo rimira"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Giovanni Pacini, Composer - Francesco Guidi, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  4. 3 "Allor ch'è a mezzo la notte bruna"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Giovanni Pacini, Composer - Francesco Guidi, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  5. L'orfana russa (Pietro Raimondi)
  6. 4 "Amor cagion possente"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Pietro Raimondi, Composer - Andrea Passaro, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  7. La cenerentola (Gioachino Rossini)
  8. 5 "Sventurata mi credea"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Gioacchino Rossini, Composer - Charles Perrault, Author, Original Text Author - Jacopo G. Ferretti, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  9. Le siège de Corinthe
  10. 6 "Juste ciel !"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Gioacchino Rossini, Composer - Cesare della Valle, Author, Original Text Author - Luigi Balocchi, Author - Alexandre Soumet, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  11. Gli zingari (Vincenzo Fioravanti)
  12. 7 "Io son la zingara"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Vincenzo Fioravanti, Composer - Marco D'Arienzo, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  13. Zaïde, Œuvre 19 No.1, H 107 (Hector Berlioz)
  14. 8 Zaïde, Œuvre 19 No.1, H 107

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Hector Berlioz, Composer - Roger de Beauvoir, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  15. Mis dos mujeres (Francisco Asenjo Barbieri)
  16. 9 ¿Por qué se oprime el alma?

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Francisco Asenjo Barbieri, Composer - Luis Olona, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  17. Le Comte Ory (Gioachino Rossini)
  18. 10 "En proie à la tristesse"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Gioacchino Rossini, Composer - Eugène Scribe, Author - Charles-Gaspard Delestre-Poirson, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  19. 11 "Céleste providence"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Gioacchino Rossini, Composer - Eugène Scribe, Author - Charles-Gaspard Delestre-Poirson, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  20. L'Etoile du Nord (Giacomo Meyerbeer)
  21. 12 "L’aurore enfin succède"

    Julie Fuchs, Soprano - Orchestre National d'Ile de France - Enrique Mazzola, Conductor - Giacomo Meyerbeer, Composer - Eugène Scribe, Author - Florent Ollivier, Producer, Mixer, Mastering Engineer, Recording Engineer Copyright : ℗ 2019 Decca Records France

  • Descriptif de l'album
  • Enregistré en juillet 2018 au « Studio », nouveau lieu high-tech aux portes de Paris, cet album, entièrement conçu et réalisé sur une idée de Julie Fuchs, est consacré aux héroïnes orphelines, à ces femmes malheureuses de l’opéra du XIXe siècle, entre 1815 et 1850, qui se battent pour sortir de leur triste condition. Après avoir triomphé en 2018 dans Le Comte Ory de Rossini à l’Opéra-Comique de Paris, Julie Fuchs avait à cœur de défendre ce répertoire dans lequel elle excelle. Sous la direction d’un véritable « maestro d’opera », Enrique Mazzola, l’Orchestre National d’Île-de-France brille de mille feux dans ces extraits d’opéras de Donizetti et Rossini, mais aussi – et c’est tout l’intérêt du présent programme – Pacini, Raimondi, Fioravanti, Berlioz, Barbieri et Meyerbeer.
    Cet album est une nouvelle occasion pour être conquis par la voix somptueuse de « la » Fuchs, la jeune soprano lyrique française qui s’est affirmée au Festival d’Aix-en-Provence, puis à l’Opéra de Zurich dont elle rejoint la troupe permanente en 2013. Suivront ses premiers succès à Salzbourg, aux opéras de Vienne et de Paris et au Teatro Real de Madrid. Polyvalente, sautant de Mozart à Barbara en passant par Cole Porter, George Crumb et Björk, Julie Fuchs ne connait pas de frontières musicales, se produisant avec une même aisance à l’opéra comme au concert, en récital avec le jeune pianiste Alphonse Cemin. Dans ce nouvel album, Mademoiselle, elle chante en italien, mais aussi en français et en espagnol, au gré d’un parcours très original à travers le bel canto romantique : elle révèle ainsi tous les aspects de sa voix agile et sensuelle. © François Hudry/Qobuz

logo qobuz Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Streamez ou téléchargez votre musique

Achetez un album ou une piste à l’unité. Ou écoutez tout notre catalogue en illimité avec nos abonnements de streaming en haute qualité.

Choisissez le format qui vous convient

Vous disposez d’un large choix de formats pour télécharger vos achats (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) en fonction de vos besoins.

Zéro DRM

Les fichiers téléchargés vous appartiennent, sans aucune limite d’utilisation. Vous pouvez les télécharger autant de fois que vous souhaitez.

Écoutez vos achats dans nos applications

Téléchargez les applications Qobuz pour smartphones, tablettes et ordinateurs, et écoutez vos achats partout avec vous.

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

  • Mademoiselle Julie Mademoiselle Julie

    Le jeune soprano française Julie Fuchs rend hommage aux héroïnes orphelines de l’opéra du XIXe siècle avec son album "Mademoiselle", publié par Deutsche Grammophon...

    Lire l'article
Plus d'articles

L'artiste principal

Julie Fuchs dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Deutsche Grammophon (DG)

Deutsche Grammophon, le label jaune, le label classique d'excellence ... C'est, peu ou prou, l'image que tout mélomane, ou discophile, retient de cette maison d'édition phonographique créée en 1898 par Emil Berliner pour promouvoir son "gramophone", plus performant que le phonographe de Edison. Pendant longtemps, la Deutsche Grammophon Gesellschaft fut une marque essentiellement allemande, même si l'immense Caruso fut le premier interprète à enregistrer pour l'entreprise en 1902 et la basse russe Chaliapine le premier à avoir bâti en partie sa carrière grâce à elle. En 1941, l'ancienne entreprise de Berliner fut rachetée par Siemens et c'est seulement après la guerre q...

Voir la page Deutsche Grammophon (DG) Lire l'article

L'époque

Musique Romantique dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Extraits d'opéra dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles