Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ophélie Gaillard - Exiles (Bloch & Korngold)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Exiles (Bloch & Korngold)

Ophélie Gaillard

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Ophélie Gaillard a choisi de nous offrir une poignée de très grandes pages de compositeurs juifs en exil : quelques-uns des plus célèbres étant Bloch et Korngold, sans nul doute. Schelomo est l’un des tout premiers ouvrages de Bloch écrits aux États-Unis, même si la notion d’ « exil » est quelque peu tirée par les cheveux ; le compositeur avait certes pris pied dans le Nouveau monde dès 1916, mais c’était alors dans le cadre d’une tournée avec une compagnie de danse – qui tourna mal, de sorte qu’il se retrouva en quelque sorte bloqué sur place ! Heureusement, il trouva rapidement quelques soutiens notables qui lui permirent bientôt de s’installer comme professeur puis comme compositeur à part entière. Il retourna d’ailleurs en Europe en 1930, une fois sa renommée de compositeur bien installée, pour ne retourner aux États-Unis qu’en 1939 pour les raisons que l’on imagine. From Jewish Life, de 1925, est initialement conçu pour violoncelle et piano, mais Ophélie Gaillard donne l’ouvrage dans une délicieuse adaptation pour ensemble de Klezmer, en l’occurrence le Sirba Octet – un groupe de musiciens issus de l’Orchestre de Paris pour la plupart. De Korngold, elle joue le Concerto pour violoncelle de 1946, l’ultime maturité du compositeur ; comme pour le Concerto pour violon, il s’agit d’un « recyclage » de partitions hollywoodiennes, mais totalement réécrites dans un idiome concertant pur – même si l’impression très visuelle reste omniprésente. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Exiles (Bloch & Korngold)

Ophélie Gaillard

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Schelomo, Hebraic Rhapsody for Cello and Orchestra (Ernest Bloch)

1
Schelomo, Hebraic Rhapsody for Cello and Orchestra
00:21:36

Ophélie Gaillard, Cello - Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo - James Judd, Conductor - Ernest Bloch, Composer

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Concerto in One Movement for Cello and Orchestra in C, Op. 37 (Erich Wolfgang Korngold)

2
Concerto in One Movement for Cello and Orchestra in C, Op. 37
00:12:29

Ophélie Gaillard, Cello - Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo - James Judd, Conductor - Ernest Bloch, Composer

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Die Tote Stadt, Op. 12 (Erich Wolfgang Korngold)

3
Act II: Tanzlied des Pierrot
00:04:14

Ophélie Gaillard, Cello - Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo - James Judd, Conductor - Erich Wolfgang Korngold, Composer

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Overture on Hebrew Themes, Op. 34 (Sergei Prokofiev)

4
Overture on Hebrew Themes, Op. 34
00:08:33

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Sergey Prokofiev, Composer

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

From Jewish life (Ernest Bloch)

5
I. Prayer
00:03:51

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Ernest Bloch, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

6
II. Supplication
00:02:45

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Ernest Bloch, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

7
III. Jewish Song
00:02:14

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Ernest Bloch, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Wedding dance

8
Wedding Dance
00:02:18

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Anonymous, Composer

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Sarah Sings a lullaby to little Isaac (Jean Albertsein)

9
Sarah Sings a Lullaby to Little Isaac
00:03:40

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Jean Albertsein, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Freilechs, Sim Shalom, Azoy Tantzmen in Odessa (Paikov Yeshayahu)

10
Freilechs, Sim Shalom, Azoy Tantzmen in Odessa
00:06:47

Ophélie Gaillard, Cello - Sirba Octet Members - Paikov Yeshayahu, Composer - Cyrille Lehn, Arranger

2016 Little Tribeca Little Tribeca 2015

Descriptif de l'album

Ophélie Gaillard a choisi de nous offrir une poignée de très grandes pages de compositeurs juifs en exil : quelques-uns des plus célèbres étant Bloch et Korngold, sans nul doute. Schelomo est l’un des tout premiers ouvrages de Bloch écrits aux États-Unis, même si la notion d’ « exil » est quelque peu tirée par les cheveux ; le compositeur avait certes pris pied dans le Nouveau monde dès 1916, mais c’était alors dans le cadre d’une tournée avec une compagnie de danse – qui tourna mal, de sorte qu’il se retrouva en quelque sorte bloqué sur place ! Heureusement, il trouva rapidement quelques soutiens notables qui lui permirent bientôt de s’installer comme professeur puis comme compositeur à part entière. Il retourna d’ailleurs en Europe en 1930, une fois sa renommée de compositeur bien installée, pour ne retourner aux États-Unis qu’en 1939 pour les raisons que l’on imagine. From Jewish Life, de 1925, est initialement conçu pour violoncelle et piano, mais Ophélie Gaillard donne l’ouvrage dans une délicieuse adaptation pour ensemble de Klezmer, en l’occurrence le Sirba Octet – un groupe de musiciens issus de l’Orchestre de Paris pour la plupart. De Korngold, elle joue le Concerto pour violoncelle de 1946, l’ultime maturité du compositeur ; comme pour le Concerto pour violon, il s’agit d’un « recyclage » de partitions hollywoodiennes, mais totalement réécrites dans un idiome concertant pur – même si l’impression très visuelle reste omniprésente. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Ophélie Gaillard

Dvorak: Aus dem Böhmerwald, Op. 68

Ophélie Gaillard

Vivaldi : I colori dell'ombra

Ophélie Gaillard

Vivaldi : I colori dell'ombra Ophélie Gaillard

Boccherini : Cello Concertos, Stabat Mater & Quintet

Ophélie Gaillard

Bach : Cello Suites

Ophélie Gaillard

Bach : Cello Suites Ophélie Gaillard

Cellopera

Ophélie Gaillard

Cellopera Ophélie Gaillard

Playlists

Dans la même thématique...

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson
Les Grands Angles...
Max Richter, l’activiste du néo-classique

Avec la sortie de son nouvel album Exiles, une réflexion sur l’exil menée avec le Baltic Sea Orchestra, l’iconoclaste et prolifique pionnier du courant néo-classique Max Richter se positionne une nouvelle fois comme un des artistes les plus engagés toutes scènes musicales confondues. Reliant musiques classique et électroniques, mondes physique et sensible, rarement un artiste aura produit de la musique instrumentale aussi évocatrice.

Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cette artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Le paradoxe du studio d’Esa-Pekka Salonen

Le Finlandais Esa-Pekka Salonen est un chef d’orchestre acclamé et un compositeur prolifique. Avec plus de 60 disques au compteur, il a fait évoluer l’histoire de l’interprétation. Dialogue avec un musicien exceptionnel qui évoque pour Qobuz son travail en studio et son rapport à l’enregistrement.

Dans l'actualité...