Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ophélie Gaillard - Carl Philipp Emanuel Bach, Vol. 2

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Carl Philipp Emanuel Bach, Vol. 2

Ophélie Gaillard - Pulcinella Orchestra

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Loin d’être un pâle épigone de son père qu’il admirait tant et dont il fut l’un des plus ardents défenseurs, Carl Philipp Emanuel Bach se révèle ici dans toute sa singularité en réinventant littéralement les genres auxquels il touche. Il révolutionne le concerto et la symphonie, bouleverse les formes et les codes ; dans ses concertos pour violoncelle, l’instrument solo n’est plus l’émanation de la basse ou du tissu orchestral, il incarne bel et bien un instrument positionné face à l’orchestre, créant un dialogue tantôt violent, tantôt d’une extrême sensualité. « CPE » annonce ainsi les heures de gloire du violoncelle dans les répertoires classique puis romantique, de Haydn à Schumann. Mozart ne s’y était pas trompé, lui qui avait dit « Il est le père, nous sommes ses enfants ». Voici neuf ans qu’Ophélie Gaillard et son ensemble Pulcinella côtoient ce surprenant personnage. Pour ce deuxième volume consacré à son œuvre, nos musiciens ont choisi deux symphonies, un concerto pour violoncelle, une sonate pour violoncello piccolo – que Bach-le-père a utilisé assez souvent dans ses cantates, et surtout pour lequel il a conçu sa Suite BWV 1012 ; il s’agit d’un violoncelle plus petit mais, dans la plupart des cas, accordé comme le violoncelle normal) –, et pour terminer un concerto pour clavecin. Les solos de violoncelle sont tenus par Ophélie Gaillard, le clavecin par Francesco Corti. Enregistré en septembre 2015 à l’église Bon-Secours, Paris. © SM/Qobuz


« [...] Les sautes d’humeur, les incises, les traits vibrants qu’exige cette musique torturée autant que torrentielle sont maîtrisés à la perfection. La soliste et son orchestre Pulcinella visitent ce monde aux lumières changeantes sans rien perdre en beauté sonore. [...] L’album confirme la qualité superlative de timbres et la discipline à toute épreuve obtenue en quelques années par Pulcinella. [...] Une totale réussite.» (Diapason, mai 2016 / Jean-Luc Macia)

Plus d'informations

Carl Philipp Emanuel Bach, Vol. 2

Ophélie Gaillard

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Sinfonia No. 3 in C Major, Wq. 182/3 (Carl Philipp Emanuel Bach)

1
I. Allegro assai
00:02:23

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

2
II. Adagio
00:02:49

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

3
III. Allegretto
00:04:35

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

Cello Concerto in B-Flat Major, Wq. 171 (Carl Philipp Emanuel Bach)

4
I. Allegro
00:07:29

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

5
II. Adagio
00:06:40

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

6
III. Allegro assai
00:06:18

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

Sinfonia in E Minor, Wq. 178 (Carl Philipp Emanuel Bach)

7
I. Allegro assai
00:04:05

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

8
II. Andante moderato
00:02:41

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

9
III. Allegro
00:03:12

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

Piccolo Cello Sonata in D Major, Wq. 137 (Carl Philipp Emanuel Bach)

10
I. Adagio, ma non tanto
00:03:41

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

11
II. Allegro di molto
00:09:14

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

12
III. Arioso
00:06:21

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

Harpsichord Concerto in D Minor, Wq. 17 (Carl Philipp Emanuel Bach)

13
I. Allegro
00:07:32

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

14
II. Un poco adagio
00:07:43

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

15
III. Allegro
00:06:16

Ophélie Gaillard, Cello - Pulcinella Orchestra - Carl Philipp Emanuel Bach, Composer

2016 Aparté Aparté 2016

Descriptif de l'album

Loin d’être un pâle épigone de son père qu’il admirait tant et dont il fut l’un des plus ardents défenseurs, Carl Philipp Emanuel Bach se révèle ici dans toute sa singularité en réinventant littéralement les genres auxquels il touche. Il révolutionne le concerto et la symphonie, bouleverse les formes et les codes ; dans ses concertos pour violoncelle, l’instrument solo n’est plus l’émanation de la basse ou du tissu orchestral, il incarne bel et bien un instrument positionné face à l’orchestre, créant un dialogue tantôt violent, tantôt d’une extrême sensualité. « CPE » annonce ainsi les heures de gloire du violoncelle dans les répertoires classique puis romantique, de Haydn à Schumann. Mozart ne s’y était pas trompé, lui qui avait dit « Il est le père, nous sommes ses enfants ». Voici neuf ans qu’Ophélie Gaillard et son ensemble Pulcinella côtoient ce surprenant personnage. Pour ce deuxième volume consacré à son œuvre, nos musiciens ont choisi deux symphonies, un concerto pour violoncelle, une sonate pour violoncello piccolo – que Bach-le-père a utilisé assez souvent dans ses cantates, et surtout pour lequel il a conçu sa Suite BWV 1012 ; il s’agit d’un violoncelle plus petit mais, dans la plupart des cas, accordé comme le violoncelle normal) –, et pour terminer un concerto pour clavecin. Les solos de violoncelle sont tenus par Ophélie Gaillard, le clavecin par Francesco Corti. Enregistré en septembre 2015 à l’église Bon-Secours, Paris. © SM/Qobuz


« [...] Les sautes d’humeur, les incises, les traits vibrants qu’exige cette musique torturée autant que torrentielle sont maîtrisés à la perfection. La soliste et son orchestre Pulcinella visitent ce monde aux lumières changeantes sans rien perdre en beauté sonore. [...] L’album confirme la qualité superlative de timbres et la discipline à toute épreuve obtenue en quelques années par Pulcinella. [...] Une totale réussite.» (Diapason, mai 2016 / Jean-Luc Macia)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Ophélie Gaillard
Dans la même thématique...

Dans l'actualité...