Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

David Lively|Chopin : Concertos for Pianoforte & String Quintet

Chopin : Concertos for Pianoforte & String Quintet

David Lively - Quatuor Cambini-Paris

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 88.2 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Promo - 50%

Les deux concertos pour piano de Chopin sont l’œuvre d’un tout jeune compositeur parti à l’assaut de la capitale. Puissants et virtuoses, ils accueillent aussi bien les frasques romantiques du concertiste qu’est déjà Frédéric Chopin à vingt ans, que ses épanchements les plus sensibles. Cette dualité est ici mise en valeur par une interprétation sur instruments d’époque en formation de chambre. Des choix qui sont autant d’indices pour reconnaître à la manœuvre de cet enregistrement les musiciens du Quatuor Cambini-Paris et leurs complices : David Lively dans le rôle du soliste et Thomas de Pierrefeu à la contrebasse.
Héritier direct du legs pianistique de Chopin grâce à une tradition transmise de professeur en disciple, David Lively a choisi un piano Érard d’époque (1836) pour ce programme qui se présente comme une "version de poche" de ces concertos. L’effectif qui unit le piano au quintette renoue avec la tradition du genre : avant de passer sous les feux de la rampe des grandes salles de concert, les compositeurs et pianistes comme Chopin jouaient leurs nouvelles partitions dans des salons mélomanes et mondains. Mais le large ambitus couvert par les cordes et la richesse de la sonorité du pianoforte respectent la dimension symphonique de ces pièces. Une réalisation ambitieuse. © Aparté

Plus d'informations

Chopin : Concertos for Pianoforte & String Quintet

David Lively

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

Piano Concerto No. 2 in F minor, Op. 21 (Frédéric Chopin)

1
I. Maestoso
Quatuor Cambini-Paris
00:12:14

David Lively, Piano Erard (1836) - Quatuor Cambini-Paris (Julien Chauvin & Karine Crocquenoy, Violin - Pierre-Éric Nimylowycz, Alto - Atsushi Sakaï, Cello - Thomas de Pierrefeu, Double-Bass) - Frederic Chopin, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

2019 Aparté/Little Tribeca 2019 Aparté/Little Tribeca

2
II. Larghetto
Quatuor Cambini-Paris
00:08:33

David Lively, Piano Erard (1836) - Quatuor Cambini-Paris (Julien Chauvin & Karine Crocquenoy, Violin - Pierre-Éric Nimylowycz, Alto - Atsushi Sakaï, Cello - Thomas de Pierrefeu, Double-Bass) - Frederic Chopin, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

2019 Aparté/Little Tribeca 2019 Aparté/Little Tribeca

3
III. Allegro vivace
Quatuor Cambini-Paris
00:08:59

David Lively, Piano Erard (1836) - Quatuor Cambini-Paris (Julien Chauvin & Karine Crocquenoy, Violin - Pierre-Éric Nimylowycz, Alto - Atsushi Sakaï, Cello - Thomas de Pierrefeu, Double-Bass) - Frederic Chopin, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

2019 Aparté/Little Tribeca 2019 Aparté/Little Tribeca

Piano Concerto No. 1 in E minor, Op. 11 (Frédéric Chopin)

4
I. Allegro Maestoso
Quatuor Cambini-Paris
00:17:49

David Lively, Piano Erard (1836) - Quatuor Cambini-Paris (Julien Chauvin & Karine Crocquenoy, Violin - Pierre-Éric Nimylowycz, Alto - Atsushi Sakaï, Cello - Thomas de Pierrefeu, Double-Bass) - Frederic Chopin, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

2019 Aparté/Little Tribeca 2019 Aparté/Little Tribeca

5
II. Romance. Larghetto
Quatuor Cambini-Paris
00:08:29

David Lively, Piano Erard (1836) - Quatuor Cambini-Paris (Julien Chauvin & Karine Crocquenoy, Violin - Pierre-Éric Nimylowycz, Alto - Atsushi Sakaï, Cello - Thomas de Pierrefeu, Double-Bass) - Frederic Chopin, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

2019 Aparté/Little Tribeca 2019 Aparté/Little Tribeca

6
III. Rondo. Vivace
Quatuor Cambini-Paris
00:10:24

David Lively, Piano Erard (1836) - Quatuor Cambini-Paris (Julien Chauvin & Karine Crocquenoy, Violin - Pierre-Éric Nimylowycz, Alto - Atsushi Sakaï, Cello - Thomas de Pierrefeu, Double-Bass) - Frederic Chopin, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

2019 Aparté/Little Tribeca 2019 Aparté/Little Tribeca

Descriptif de l'album

Les deux concertos pour piano de Chopin sont l’œuvre d’un tout jeune compositeur parti à l’assaut de la capitale. Puissants et virtuoses, ils accueillent aussi bien les frasques romantiques du concertiste qu’est déjà Frédéric Chopin à vingt ans, que ses épanchements les plus sensibles. Cette dualité est ici mise en valeur par une interprétation sur instruments d’époque en formation de chambre. Des choix qui sont autant d’indices pour reconnaître à la manœuvre de cet enregistrement les musiciens du Quatuor Cambini-Paris et leurs complices : David Lively dans le rôle du soliste et Thomas de Pierrefeu à la contrebasse.
Héritier direct du legs pianistique de Chopin grâce à une tradition transmise de professeur en disciple, David Lively a choisi un piano Érard d’époque (1836) pour ce programme qui se présente comme une "version de poche" de ces concertos. L’effectif qui unit le piano au quintette renoue avec la tradition du genre : avant de passer sous les feux de la rampe des grandes salles de concert, les compositeurs et pianistes comme Chopin jouaient leurs nouvelles partitions dans des salons mélomanes et mondains. Mais le large ambitus couvert par les cordes et la richesse de la sonorité du pianoforte respectent la dimension symphonique de ces pièces. Une réalisation ambitieuse. © Aparté

Détails de l'enregistrement original : Recorded October 2016, Banque de France (Paris)

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Barn

Neil Young

Barn Neil Young

Harvest

Neil Young

Harvest Neil Young

Toast

Neil Young

Toast Neil Young

On the Beach

Neil Young

On the Beach Neil Young
À découvrir également
Par David Lively

J. Marx: Piano Concerto in E Major "Romantic" & Castelli Romani

David Lively

I Got Rhythm

David Lively

I Got Rhythm David Lively

Bach: Die Kunst der Fuge, L'Art de la Fugue, The Art of the Fugue

David Lively

Boesmans: Tunes, Cadenza, Fanfare I & Surfing

David Lively

Chausson & Fauré: Piano Quartets

David Lively

Dans la même thématique...

Mozart : Piano Concertos, K.413, 414, 415

Kristian Bezuidenhout

Saint-Saëns : Piano Concertos Nos. 1 & 2

Romain Descharmes

Mozart: The Complete Piano Concertos

Murray Perahia

Mendelssohn

Jan Lisiecki

Mendelssohn Jan Lisiecki

Lignes Parallèles (Haydn, Mozart, Lipatti)

Julien Libeer

Les Grands Angles...
Radu Lupu, un génie très discret

Décrit comme un poète, géant, magicien ou pianiste de l'indicible, l’artiste roumain entretenait un certain mystère autour de sa personnalité tourmentée et puissamment introvertie qui illuminait son approche musicale. Au piano, il recherchait un son puissant et consistant, pétrissant son clavier comme un boulanger sa pâte. Radu Lupu nous a quittés le 17 avril 2022, laissant un legs discographique relativement restreint et d'autant plus précieux.

Julius Katchen, 50 nuances de Brahms

Si les pianistes de notre époque, toutes générations confondues, enregistrent la musique pour piano de Brahms à tour de doigts – surtout les derniers opus, 116 à 119, qui ont la cote –, il n’en a pas toujours été ainsi. Lorsque le pianiste américain Julius Katchen commence ses enregistrements brahmsiens en 1962, il signe pour Decca la toute première intégrale des œuvres pour clavier du compositeur allemand. Il sera suivi une dizaine d’années plus tard par celle de l’Allemand Peter Rösel, et, plus récemment, d’une douzaine de pianistes.

Dans l'actualité...