Rémi Geniet Bach

Bach

Rémi Geniet

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 9 mars 2015 chez Mirare

Artiste principal : Rémi Geniet

Genre : Classique > Musique de chambre > Piano solo

Distinctions : Diapason d'or de l'année (décembre 2015) - Qobuzissime (février 2015) - Diapason d'or (avril 2015) - 4 étoiles de Classica (avril 2015)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 20 pistes Durée totale : 01:18:36

    Partita No. 4 in D Major, BWV 828 (Johann Sebastian Bach)
  1. 1 I. Ouverture

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  2. 2 II. Allemande

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  3. 3 III. Courante

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  4. 4 IV. Aria

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  5. 5 V. Sarabande

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  6. 6 VI. Menuet

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  7. 7 VII. Gigue

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  8. Capriccio sopra la lontananza del suo fratello dilettissimo in B-Flat Major, BWV 992
  9. 8 I. Adagio, "Ist eine Schmeichelung der Freunde, um denselben von seiner Reise abzuhalten"

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  10. 9 II. Andante, "Ist eine Vorstellung unterschiedlicher Casuum, die ihm in der Fremde könnten vorfallen"

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  11. 10 III. Adagiosissimo, "Ist ein allgemeines Lamento der Freunde"

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  12. 11 IV. "Allhier kommen die Freunde, weil sie doch sehen, dass es anders nicht sein kann und nehmen Abschied"

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  13. 12 V. Allegro poco. Aria di Postiglione

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  14. 13 VI. Fuga all’imitatione della cornetta di Posta

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  15. English Suite No. 1 in A Major, BWV 806
  16. 14 I. Prélude

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  17. 15 II. Allemande

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  18. 16 III. Courantes I & II – Doubles I & II

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  19. 17 IV. Sarabande

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  20. 18 V. Bourrées I & II

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  21. 19 VI. Gigue

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

  22. Toccata in C Minor, BWV 911
  23. 20 Toccata in C Minor, BWV 911

    Rémi Geniet, Piano - Johann Sebastian Bach, Composer Copyright : Mirare 2014

À propos

Rémi Geniet propose avec ce programme un portrait en raccourci de Bach au clavier et de son génial esprit de synthèse stylistique ; de la virtuosité des œuvres de jeunesse, comme la Toccata, jusqu’aux suites de danses (Partita et Suites anglaises), la vitalité à la fois mélodique, harmonique et contrapuntique de l’écriture, sa liberté aussi, ne peuvent que susciter respect et admiration. Le jeune pianiste se souvient avoir été, dès la petite enfance, particulièrement sensible à Bach. Porté par un instinct musical sans faille — style, phrasé, parfaite articulation et musicalité semblant couler de source — qui s'appuie sur un jeu clair, tour à tour puissant ou tout en finesse, il aborde le compositeur avec une sûreté sereine propre à la jeunesse mais toujours avec la sobriété des grands interprètes. « Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années » ! Rémi Geniet est de celles-là, tant sa maturité, son intelligence musicale, son engagement, son aisance et sa maîtrise impressionnent. Geniet évite soigneusement de faire du Gould-bis, du Richter-bis, du qui-que-ce-soit-bis pour dérouler son propre langage, à la fois sensuel et rigoureux, pianistique mais point pseudo-romantique. Voilà un Bach tout autant net, précis, que parfaitement construit et juste dans sa pulsation, toujours conduit avec souplesse dans sa complexe globalité où se répondent en un dosage parfaitement équilibré les deux mains qui semblent ne faire qu’une. Si le compositeur intimide, ce très jeune talent en impose aussi, à sa manière. Accueillons-le dans le monde des futurs très grands ! © Qobuz

..." Une tête d'ange en couverture vous font imaginer un premier de la classe propret ? Ecoutez ! " (Diapason, avril 2015 / Gaëtan Naulleau)

Détails de l'enregistrement original :

Recording/Enregistrement : Théâtre et Auditorium de Poitiers (France), septembre 2014
Johann Sebastian Bach (1756-1792)

Partita No. 4 in D Major, BWV 828
Capriccio sopra la lontananza del suo fratello dilettissimo (Capriccio on the departure of a beloved brother / Caprice sur le départ de son frère bien-aimé), BWV 992
I. Adagio : "Ist eine Schmeichelung der Freunde, um denselben von seiner Reise abzuhalten" ("Friends gather and try to dissuade him from departing" / "Flatteries de ses amis pour le détourner d'entreprendre ce voyage")
II. Andante (Fugato) : "Ist eine Vorstellung unterschiedlicher Casuum, die ihm in der Fremde könnten vorfallen" ("They picture the dangers which may befall him" / "Représentation des divers accidents qui peuvent lui arriver dans les pays étrangers")
III. Adagiosissimo : "Ist ein allgemeines Lamento der Freunde" ("The Friends' Lament" / "Lamentations unanimes des amis")
IV. "Allhier kommen die Freunde, weil sie doch sehen, dass es anders nicht sein kann und nehmen Abschied" ("Since he cannot be dissuaded, they say farewell" / "Voyant qu'ils ne peuvent l'empêcher de partir, ses amis viennent lui dire adieu")
V. Allegro poco. Aria di Postiglione (Aria of the postilion / Air du postillon)
VI. Fuga all’imitatione della cornetta di Posta (Fugue in Imitation of the Post horn / Fugue à l'imitation du cornet de postillon)
English Suite No. 1 in A Major, BWV 806
Toccata in C Minor, BWV 911

Rémi Geniet

Plus jeune lauréat de l’histoire du Concours international Beethoven de Bonn en 2011, le tout neuf pianiste français Rémi Geniet remporte à l’âge de vingt ans le Deuxième Prix du Concours international Reine Elisabeth de Belgique en 2013. Sa première exploration discographique le porte à rendre hommage à la sommité des sommités du clavier, l’incontournable, le fondateur Jean-Sébastien Bach. Mais afin de ne pas risquer d’être catalogué de « moi-aussi », Geniet a préféré explorer des ouvrages plus rarement entendus au disque : une Partita (pas la trop célèbre première : la quatrième), une Suite anglaise, et le délicieux Caprice sur le départ du frère bien-aimé de 1704, l’unique exemple de musique à programme du grand Kantor. Il y détaille, dans une suite plus ou moins classique, les états d’âme des proches dudit frère : « présentation des différentes mésaventures qui peuvent lui arriver à l'étranger », « Lamento général de ses amis », tandis que le dernier mouvement est carrément une fugue sur l’appel du cor du postillon ! Geniet évite soigneusement de faire du Gould-bis, du Richter-bis, du qui-que-ce-soit-bis ; il déroule plutôt son propre langage, sensuel et à la fois rigoureux, pianistique mais point pseudo-romantique. Bref, accueillons-le dans le monde des futur-grands. © SM/Qobuz

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

Rémi Geniet dans le magazine

Plus d'articles

Le compositeur principal

Johann Sebastian Bach dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Mirare

Créé en 2001 par René Martin, le label Mirare tire un trait d’union entre la scène classique et l’industrie du disque. Initiateur de festivals renommés (La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron…), René Martin souhaitait conserver une trace phonographique des manifestations musicales qu’il organisait : « Avoir fondé Mirare n’est que la suite et le complément logique de toutes ces activités. Entre les artistes que nous nous efforçons de faire découvrir, ceux qui n’ont pas encore ou plus de maison de disques, ceux avec lesquels nous avons depuis longtemps établi une complicité, le vivier était tout trouvé. » Cette intuition s’est avérée juste. En dépit de la crise...

Voir la page Mirare Lire l'article

L'instrument

Piano dans le magazine

Plus d'articles

L'époque

Musique Baroque dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Piano solo dans le magazine

Plus d'articles

Le sous genre

Classique dans le magazine

Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles