Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

583 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher et filtrés par Johann Sebastian Bach et 5,00 € à 10,00 €
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 12 février 2016 | L'Encelade

Hi-Res
En fait de « voyage en Allemagne », la gambiste Emmanuelle Guigues l’étend jusqu’aux Pays-Bas puisque Johannes Schenck est originaire d’Amsterdam, même s’il fut actif à la cour de Düsseldorf de 1696 jusqu’à sa mort dont on ne connaît pas la date exacte. Son album explore donc ce que l’on peut appeler « l'école allemande » pour viole de gambe solo : il se déroule dans l'espace situé entre les années 1705 et 1729. Vingt-quatre années d'histoire de la musique séparent les pièces les plus éloignées les unes des autres, à savoir les œuvres de Schenck – L’Echo du Danube fut publié en 1705 – et de Telemann dont la Sonate TWV 40:1 parut en 1729 dans la revue musicale Der Getreue Music-Meister ; mais quelle évolution ! À sa manière, ce programme est emblématique de la place qu'occupait la musique instrumentale en Allemagne et dans le nord de l'Europe dans le premier quart du XVIIIe siècle, rendant compte des diverses influences qui se sont exercées sur ce répertoire : anglaises, italiennes et surtout françaises, mais toujours tempérée par le florissement extraordinaire de l'école d'orgue allemande et son stylus fantasticus. Le choix d'une transcription d'une Suite de Bach (1685-1750) conçut pour le violoncelle et non la viole de gambe est l'aboutissement d'un geste initié par Emmanuelle Guigues dans un album dédié à Bach, paru voici une dizaine d’années, et qui présentait le Prélude de la Cinquième Suite, désormais complétée ; notre virtuose joue une viole d'Edward Lewis (Londres, entre 1660 et 1690). © SM/Qobuz
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1900 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1959 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1956 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1954 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1962 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1951 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 13 juin 2016 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1954 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES10,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1900 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Musique de chambre - Paru le 20 octobre 2017 | naïve classique

Hi-Res Livret
HI-RES9,49 €
CD6,49 €

Classique - Paru le 5 novembre 2012 | LSO Live

Hi-Res Livret
HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Classique - Paru le 7 janvier 2016 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
C’est bien le lointain, l’éloignement, la nostalgie – et un peu la peur, aussi ? – que nous fait ressentir ici David Kadouch dans son intrigant choix de programme pour ce nouvel enregistrement. Bach d’abord, mais pas le Bach habituel, celui des certitudes harmoniques, rythmiques et thématiques ; pour une fois, le Cantor se laisse aller à sa propre errance avec le Caprice sur le départ de son frère bien-aimé, écrit vers 1704 après le départ de son frère aîné. C’est là la seule véritable musique à programme de Bach : « pressions affectueuses de ses amis pour le dissuader d’entreprendre son voyage », « présentation des différentes mésaventures qui peuvent lui arriver à l'étranger », « Lamento général de ses amis », « De partout viennent ses amis – qui voient bien que le sort en est jeté – pour lui dire adieu »), « Air du postillon », « Fugue imitant le cor du postillon ». Schumann ensuite, celui des inquiétantes Scènes de la forêt, où les fleurs et les oiseaux n’ont rien de la gentille bluette pastorale. Suit Dans les brumes de Janáček, quatre sombre pièces de la grande maturité, 1912 : on est encore dans l’errance. Errances enfin et toujours avec la suite En plein air de Bartók, dont la pièce la plus troublante est naturellement « Musiques nocturnes » et son cortège d’accords et de cellules mélodiques parcellaires, inachevées… Kadouch a construit là un programme tout à la fois éclectique et d’une remarquable cohérence. © SM/Qobuz
HI-RES8,49 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 5 avril 2019 | Alia Vox

Hi-Res Livret
La Passion selon Saint-Marc de Johann Sebastian Bach figure bel et bien au catalogue établi par son fils Carl Philip Emanuel. Elle a même été créée le 23 mars 1731 à Saint-Thomas de Leipzig, deux ans après la Saint-Matthieu. Tout cela est avéré et historique, sauf que si le livret de Picander pour une audition ultérieure en 1744 a été conservé, la musique, elle, a complètement disparu. Il appartient donc aux interprètes, en l’occurrence Jordi Savall qui s’est penché au plus près de l’Evangile de Marc, de l’inventer du début à la fin en reprenant des œuvres antérieures, procédé de « pasticcio » que Bach a abondamment utilisé durant toute sa vie, ce qui nous a valu des chefs-d’œuvre comme l’Oratorio de Noël ou la Messe en si mineur, sauf que Bach réalisait souvent des coutures et des transformations pour ces remplois utilisés à d’autres fins. Plusieurs reconstitutions ont été tentées et enregistrées avec plus ou moins de bonheur et d’authenticité historique, car, et quelle que soit la qualité du travail musicologique, le résultat ne sera jamais qu’une hypothèse. Ce que l’on sait, c’est que Bach a voulu donner un caractère différent des autres Passions à cette nouvelle œuvre, avec beaucoup moins de chœurs et d’airs et un nombre accru de chorals qui étaient familiers de l’assistance. Pour son travail, Jordi Savall s’est appuyé sur le livret de 1744. Pour ce faire, il a puisé dans l’Ode funèbre, les Passions selon Jean et Matthieu, et dans diverses cantates. C’est donc à la fois une nouvelle approche et un nouvel éclairage que Jordi Savall propose pour la reconstitution de cette oeuvre perdue. © François Hudry/Qobuz
HI-RES9,99 €
CD6,99 €

Classique - Paru le 5 octobre 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 10 août 2018 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 8 février 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 17 avril 2012 | Alpha

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 23 août 2019 | Alpha

Hi-Res Livret