Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

120 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher et filtrés par Classique, Depuis 1 an, 24 bits / 48 kHz - Stereo et 10,00 € à 20,00 €
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 12 avril 2019 | Colin Currie Records

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 22 février 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Tout le monde connaît le phénoménal pianiste turc Fazil Say ; mais sait-on aussi que c’est un compositeur de grand talent, capable d’allier l’héritage populaire de la Méditerranée orientale, du jazz, de la rigueur architecturale de Haydn et Mozart, de l’orchestration d’un Stravinski ou d’un Ravel, dans des œuvres puissamment originales ? Il est quand même à la tête d’un répertoire de quelque soixante-dix œuvres, allant du symphonique au piano solo, de la musique de chambre au concerto, du cinéma au jazz « classique ». Voici un album comportant entre autres deux créations discographique mondiales, le truculent Grand Bazaar pour orchestre de 2015 et la China Rhapsody pour piano et orchestre de 2016, preuve que Say ne s’interdit d’explorer aucune source, aussi éloignée soit-elle. En première partie de programme, on redécouvre le Concerto pour violon « 1001 nuits au harem » de 2007, tout un programme resplendissant à la fois des dorures des palais arabes, des parfums orchestraux dignes de Ravel, et des moiteurs sensuelles que l’on imagine au cours des mille et unes nuits en question… Howard Griffith, un chef d’orchestre habitué aussi aux principaux compositeurs turcs dont il a créé nombre d’ouvrages, est ici comme un poisson dans l’eau à la tête de l’Orchestre de la Radio autrichienne ; au violon pour le concerto, Iskandar Widjaja, à la fois Allemand et Indonésien, considéré à juste titre comme le croisement d’une pop-star et d’un soliste international de haut vol – digne successeur, disons, d’un Nigel Kennedy. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 5 octobre 2018 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Ne pas confondre Leonardo da Vinci, génie universel du début de la Renaissance, et le compositeur baroque napolitain Leonardo Vinci, actif quelque deux siècles plus tard. Le présent enregistrement s’intéresse aux compositeurs italiens du temps du divin Leonardo – italiens ou ayant travaillé en Italie, comme Josquin des Prés et son rival Heinrich Isaac. Le genre principal illustré par l’ensemble Capella de la Torre (un groupe allemand, malgré le nom hispanisant) est ici la « frottola », en bon français « frottole », une forme à la fois poétique et musicale florissante en Italie (surtout du nord, par exemple à la cour d’Este) au début de la Renaissance : le style prédominant des chansons populaires italiennes au cours de tout le XVe et au début du XVIe siècle, et aussi le style prédominant avant l’apparition du madrigal. Le plus grand nombre de frottoles furent composées entre 1470 et 1530. Pour faire concis, la frottole est une composition à trois ou quatre voix, la plus aiguë se voyant confier la mélodie ; il était fréquent d’accompagner d’un consort instrumental selon ce qui était disponible sur le moment. Dans le cas présent, ce seront donc la chalemie (ancêtre du hautbois), la sacqueboute (ancêtre du trombone), la douçaine (ancêtre du basson), la flûte à bec (ancêtre… de la flûte à bec), l’orgue, le luth et un soupçon de percussion. Quant à Leonardo da Vinci, l’album donne deux de ses propres pièces – car le bonhomme était aussi compositeur à ses heures perdues ! © SM/Qobuz
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Classique - Paru le 2 novembre 2018 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 4 janvier 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
À l’époque où Reger composait son Concerto pour piano, 1910, Debussy avait écrit La Mer, Stravinsky composait son Oiseau de feu tandis que Vienne devenait le terreau d’éclosion du dodécaphonisme. Or, Reger resta toujours en dehors de toutes ces tendances, préférant explorer son propre chemin, parfois ardu, toujours empreint de polyphonie et de contrepoint, mais dans une architecture faite de cellules fermées sur elles-mêmes, comme une sorte de soigneux patchwork où les divers éléments ne sembleraient pas toujours reliés entre eux. Il convient d’écouter le Concerto avec grand soin, le réécouter sans doute, pour en goûter à la fois la modernité et la volonté de garder les pieds ancrés dans le passé. Markus Becker (qui avait enregistré une intégrale des œuvres pour piano solo de Reger voici une vingtaine d’années) complète l’ouvrage avec les Épisodes écrits la même année que le Concerto, mais dans un langage quasi miniaturiste – comme quoi tout Reger n’est pas frappé de gigantisme, puisque ces pièces durent trois ou quatre minutes chacune. Le compositeur y retrouve le chemin de ses grands modèles que sont l’ultime Brahms et l’ultime Beethoven, celui des Bagatelles. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 5 avril 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 1 février 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 29 mars 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 15 février 2019 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 1 février 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 16 novembre 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Concertos pour instruments à vent - Paru le 8 février 2019 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
« Première clarinette des Wiener Philharmoniker, Daniel Ottensamer voit "La Vie en rose"... à Munich. [...] Le Symphonique de Munich excelle à restituer virtuosité, clarté et brillance à un répertoire qui n'est facile qu'en apparence. Jouant de toutes les couleurs de son instrument, Daniel Ottensamer semble, lui, avoir trouvé la voix juste de la clarinette française : "celle, écrit Berlioz, de l'héroïque amour". » (Diapason, avril 2019 / Bertrand Hainaut)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 21 juin 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
La naissance de cet album est due au désir de Florian Wielgosik, tuba solo de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, de mieux faire connaître le tuba. En effet, cet instrument occupe dans l’esprit de la plupart des gens, un rôle réduit soit à la fanfare, soit à des interventions limitées dans le cadre d’un orchestre symphonique. Florian Wielgosik a donc voulu donner à entendre, à travers un choix de compositeurs et d’œuvres très divers (allemands, polonais, argentins, français) quelques-unes des musiques dans lesquelles le tuba peut s’exprimer autrement qu’en tant que tuba solo, celui qui est devant, mais davantage comme participant à une musique de chambre, plus intimiste et mêlé aux autres dans un échange humble et fécond. Tout cela se trouve dans ce témoignage qu’il nous offre. © Klarthe
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Musique symphonique - Paru le 12 octobre 2018 | NoMadMusic

Hi-Res Livrets
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 12 octobre 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 21 juin 2019 | RCA Red Seal

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 12 octobre 2018 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 12 avril 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | CAvi-music

Hi-Res Livret