Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

970 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher et filtrés par Classique, Depuis 1 an et 10,00 € à 20,00 €
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 12 mai 2019 | Dominic Crawford Collins

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 1 mai 2019 | Saxaucarré

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 21 février 2019 | iM KhongtheFork

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 22 avril 2019 | MetodoVadim

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 19 juin 2019 | iMD-MC

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 11 décembre 2018 | MetodoVadim

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 1 juin 2019 | MetodoVadim

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Ballets - Paru le 1 juin 2019 | MetodoVadim

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 1 novembre 2018 | iM Guillaume Boehler

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 24 septembre 2018 | HE#2014

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 6 février 2019 | BasseBruno

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 12 novembre 2018 | Housemaster Records

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 20 novembre 2000 | dust production

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 11 avril 2019 | MetodoVadim

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 15 octobre 2018 | Appia Records

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 30 octobre 2018 | Dominic Crawford Collins

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 9 février 2019 | Dominic Crawford Collins

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 1 juin 2019 | MetodoVadim

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 décembre 2018 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
C’était le temps où la France était regardée comme le modèle européen en matière d’art et de culture. Ce symbole de raffinement et de sophistication est ici brillamment représenté par le Concert des Nations dirigé par Jordi Savall dans un accord franco-allemand de rêve unissant les musiques de Jean-Fery Rebel et de Georg Philipp Telemann, qui s’expriment dans un langage musical supranational formant une sorte d’apothéose de la danse baroque. Savall donne la pleine mesure des fastes insouciants du règne de Louis XV avec ces suites de ballets rococos dans lesquelles on imagine sans peine des pas de danse étourdissants représentés dans les peintures de Watteau, Lancret ou Hallé. L’interprétation de Jordi Savall est à la fois opulente, savante et d’un rare raffinement. Tout le vocabulaire de la danse et des convenances est contenu dans ces partitions utilisant les rythmes à la mode du temps : menuet, gigue, rigaudon, passepied ou gavotte sans exclure parfois une certaine nostalgie héritée du siècle précédent dans le souvenir de la fin du règne du grand roi. C’est une plongée dans une fastueuse société de nantis vivant dans une bulle idéale que la Révolution allait brutalement réveiller à la fin de ce Siècle des lumières ; qui fut aussi celui de la réflexion politique et de l’émergence de l’idée de tolérance avant de se terminer en un bain de sang dans lequel allait naître le monde moderne. © François Hudry/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 8 mars 2019 | Alia Vox

Hi-Res Livret
Jordi Savall et son équipe, un ensemble de musiciens et narrateurs extraordinairement cosmopolite venus d’Afrique, de Chine, d’Espagne bien sûr, du Proche et du Moyen Orient, nous invitent ici à suivre en musique les péripéties de l’écrivain berbère Ibn Battuta, considéré comme l’un des plus grands voyageurs de tous les temps. Né au Maroc en 1304 où il s’éteignit en 1377, il se lança sur les routes dès 1325 et visita le monde connu pendant quelque trente ans, de son Maroc natal jusqu’au fin fond de la Chine en passant par l’Afrique noire, l’Inde, les steppes d’Asie centrale, l’Iran, l’Indonésie, le Bengale, l’Europe du Sud, la Mecque pour un long séjour, et tout ce qui se trouvait entre ces divers points puisqu’il les reliait à pied, à dos de chameau ou en bateau... Son impressionnant périple – véridique ou, peut-être, partiellement embelli et augmenté par ses propres soins ou ceux des scribes de son temps, puisqu’on trouve dans le récit des recyclages de textes plus anciens – en a fait le prototype du globe-trotter et surtout le maître du récit de voyage. Cet album est donc lui-même un voyage musical à travers une bonne partie de l’itinéraire d’Ibn Battuta, axé autour d’un ensemble récurrent de narrations en diverses langues et de « taqsim », cette sorte de prélude joué par un instrument solo dans la tradition arabe et turque. Mais on découvrira aussi de nombreux accents africains, chinois, indiens, ibériques, russes etc. traditionnels hérités de ce XIVe siècle planétaire, que Savall et son équipe sont allés découvrir dans le fonds folklorique le plus ancien qui soit, avant même qu’il n’existât la moindre notation pour ce genre de musique. La part improvisée, on s’en doute, est des plus considérables, mais l’on peut gager que nos musiciens, aguerris en la matière, nous offrent le plus approchant de ce qu’Ibn Battuta avait pu entendre à l’époque. Fascinant ! © SM/Qobuz