Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 4 mars 2016 | Impulse!

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Il a beau jouer avec le contrebassiste Kiyoshi Kitagawa et le batteur Johnathan Blake depuis pas mal d’années, Kenny Barron n’avait encore jamais gravé d’album dans la cire avec cette rythmique qui lui va si bien. Et c’est justement cette complicité qui saute aux oreilles à l’écoute de ce somptueux Book Of Intuition paru sur le label Impulse !. Elégant, intelligent, raffiné et doté d’un swing plus que parfait, ce disque est une sorte d’ambassadeur du fameux crédo less is more. Pas une note de trop. Pas d’esbroufe technique. Chaque thème (tous signés Barron à l’exception de deux reprises de Thelonious Monk, Shuffle Boil et Light Blue, et une de Charlie Haden, Nightfall) est ici abordé avec une classe redoutable. Kenny Barron est l’un des derniers géants de ce piano éternel et intemporel qui ne cherche pas à révolutionner le genre ou l’instrument mais plutôt à trouver le ton juste. Une entreprise qu’il réussit grâce à l’implication de Kitagawa et Blake. Les trois musiciens atteignent ici une sorte de grâce esthétique. Un superbe album à écouter en boucle. © MZ/Qobuz
A partir de :
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 4 mai 2018 | Blue Note

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Après un sublime Book of Intuition publié en 2016 avec le contrebassiste Kiyoshi Kitagawa et le batteur Johnathan Blake, Kenny Barron étoffe son trio avec le saxophoniste ténor Dayna Stephens et la trompettiste Mike Rodriguez. On connaît l’élégance, l’intelligence, le raffinement et le swing plus que parfait du pianiste originaire de Philadelphie basé à New York qui, pour son entrée sur le label Blue Note, trouve dans la fougue de ses complices souffleurs une inspiration supplémentaire. Pour ces Concentric Circles, Barron a opté pour un répertoire principalement axé sur ses propres compositions auquel il a ajouté Aquele Frevo Axe de Caetano Veloso, L's Bop du batteur Lenny White et Reflections de Thelonious Monk. Son quintet croque à pleines dents dans un hard-bop parfois ponctué de rythmes latinos. Mais c’est surtout la spontanéité des interventions comme la fluidité des échanges entre les cinq hommes qui rend le disque assez jouissif. Personne n’est venu pour réinventer la roue mais plutôt pour faire du jazz de haute voltige, sans esbrouffe, ni superflu. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 3 novembre 2006 | ENJA RECORDS Matthias Winckelmann

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 4 mars 2016 | Universal Music Division Decca Records France

Livret Distinctions 4F de Télérama
Il a beau jouer avec le contrebassiste Kiyoshi Kitagawa et le batteur Johnathan Blake depuis pas mal d’années, Kenny Barron n’avait encore jamais gravé d’album dans la cire avec cette rythmique qui lui va si bien. Et c’est justement cette complicité qui saute aux oreilles à l’écoute de ce somptueux Book Of Intuition paru sur le label Impulse !. Elégant, intelligent, raffiné et doté d’un swing plus que parfait, ce disque est une sorte d’ambassadeur du fameux crédo less is more. Pas une note de trop. Pas d’esbroufe technique. Chaque thème (tous signés Barron à l’exception de deux reprises de Thelonious Monk, Shuffle Boil et Light Blue, et une de Charlie Haden, Nightfall) est ici abordé avec une classe redoutable. Kenny Barron est l’un des derniers géants de ce piano éternel et intemporel qui ne cherche pas à révolutionner le genre ou l’instrument mais plutôt à trouver le ton juste. Une entreprise qu’il réussit grâce à l’implication de Kitagawa et Blake. Les trois musiciens atteignent ici une sorte de grâce esthétique. Un superbe album à écouter en boucle. © MZ/Qobuz
A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1986 | ENJA RECORDS Matthias Winckelmann

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
CD5,99 €

Jazz - Paru le 19 septembre 2008 | ENJA RECORDS Matthias Winckelmann

Distinctions Qobuz Référence
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Jazz - Paru le 6 mars 2020 | Dare2 Records

Hi-Res
En 2014, le producteur Jean-Philippe Allard eut la judicieuse idée d’enfermer en studio Kenny Barron et Dave Holland, amis de longue date qui n’avaient pas encore testé ensemble l’exercice du duo. Le pianiste américain et le contrebassiste anglais en ressortiront avec le magnifique et bien nommé The Art of Conversation publié chez Impulse!. Six ans plus tard, cet art de la conversation se poursuit avec un interlocuteur supplémentaire, le batteur Johnathan Blake, de 30 ans leur cadet. Sur un tapis de velours, le trio déroule un impeccable exercice de haute voltige dominé par l’écoute et un certain sens du bon goût. Chaque mois, il pleut des dizaines d’albums piano/basse/batterie mais celui-ci, sans chercher à révolutionner une forme qui ne demande d’ailleurs pas à l’être, met surtout en lumière l’espace dans les improvisations. Flagrant de beauté sur le Warm Valley de Duke Ellington où le jeu de Barron est d’une justesse et d’un raffinement renversants. © Marc Zisman/Qobuz

Jazz - Paru le 18 octobre 2019 | Sunnyside

Téléchargement indisponible
A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1994 | Universal Music Division Decca Records France

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1996 | Universal Music Division Decca Records France

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2001 | Universal Music Division Decca Records France

A partir de :
CD17,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2016 | SteepleChase

A partir de :
CD9,99 €

Jazz - Paru le 4 janvier 2008 | UPTOWN JAZZ

A partir de :
CD14,99 €

Jazz - Paru le 4 mai 2018 | Blue Note

Après un sublime Book of Intuition publié en 2016 avec le contrebassiste Kiyoshi Kitagawa et le batteur Johnathan Blake, Kenny Barron étoffe son trio avec le saxophoniste ténor Dayna Stephens et la trompettiste Mike Rodriguez. On connaît l’élégance, l’intelligence, le raffinement et le swing plus que parfait du pianiste originaire de Philadelphie basé à New York qui, pour son entrée sur le label Blue Note, trouve dans la fougue de ses complices souffleurs une inspiration supplémentaire. Pour ces Concentric Circles, Barron a opté pour un répertoire principalement axé sur ses propres compositions auquel il a ajouté Aquele Frevo Axe de Caetano Veloso, L's Bop du batteur Lenny White et Reflections de Thelonious Monk. Son quintet croque à pleines dents dans un hard-bop parfois ponctué de rythmes latinos. Mais c’est surtout la spontanéité des interventions comme la fluidité des échanges entre les cinq hommes qui rend le disque assez jouissif. Personne n’est venu pour réinventer la roue mais plutôt pour faire du jazz de haute voltige, sans esbrouffe, ni superflu. © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD21,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Universal Music Division Decca Records France

Grand pianiste contemporain, Kenny Barron a toujours affirmé une tendresse particulière pour le jazz latin et les rytmes brésiliens qu'il a si bien mis en valeur à plusieurs reprises, notamment dans l'album Sambao de 1992 d'où perlait une ravissante mélodie nommée « Belem ». Dix ans après, les doigts qui ont émerveillé dans leur jeunesse Yusef Lateef et Dizzy Gillespie fricotent à nouveau avec l'inspiration carioca pour honorer deux figures peu souvent citées de la samba et de la bossa nova, l'harmoniciste Mauricio Einhorn, vétéran venu spécialement serrer les rangs de la formation et son confrère pianiste et compositeur Johnny Alf, disparu en 2010.C'est par le « Rapaz de Bem » de ce dernier, propice à la danse, que s'ouvre l'album de Barron et de ses preux chevaliers du rythme formant un octette solide de cohésion et d'harmonie sur les réjouissants « Ja Era » et « Curta Metragem » de Mauricio Einhorn ou le raffiné « Sonia Braga » signé par le leader. Une affaire menée délicatement par Idriss Boudrioua dont le saxophone alto colore l'ouvrage. Ses suiveurs, plus discrets, n'en sont pas moins efficaces et ont pour noms Claudio Roditi (trompette), Lula Galvao (guitare), Sergio Barozzo (contrebasse), Rafael Barata (batterie) et le claviériste Alberto Chimelli qui apporte une contribution avec sa « Chorino Carioca ».Outre les hommages rendus à Mauricio Einhorn et Johnny Alf, également célébré par « Nos », les compères n'oublient pas de saluer en passant deux géants comme on effectue un détour pour voir telles statues érigées à Tom Jobim (« Triste ») et Baden Powell (« So Por Amor »). L'excursion en terre brésilienne ô combien fertile se conclut sur l'air arc-en-ciel de « Sao Conrado » tandis qu'un deuxième CD en édition limitée poursuit le voyage par des prises alternatives et autres compositions dont le « Phantoms » du baron. © ©Copyright Music Story Loïc Picaud 2016
A partir de :
CD9,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1991 | Candid Productions

A partir de :
CD9,99 €

Be Bop - Paru le 1 janvier 1992 | Kenny Barron The Moment

A partir de :
CD9,99 €

Be Bop - Paru le 6 juin 1990 | Kenny Barron The Only One

A partir de :
CD9,99 €

Jazz - Paru le 28 janvier 2009 | Timeless Records

A partir de :
CD9,99 €

Jazz - Paru le 18 juin 2013 | Sunnyside

L'interprète

Kenny Barron dans le magazine