Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 17 juillet 2015 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music
Avec son troisième album studio, Future confirme qu’il est bien l’un des maître du rap d’Atlanta. Toujours aussi porté sur les drogues en tous genres (les substances suintent de sa plume comme de son flow), le rappeur sudiste peaufine ici ce style qui lui est propre, sombre et langoureux (pour ne pas dire lent tout court), enfumé et cynique. Comme une fusion entre trap-music et son d’Atlanta propre aux 90’s avec quelques embardées de R&B. DS2 n’apporte pas spécialement de nouveauté à l’univers de Future mais confirme l’efficacité de sa formule et la singularité de son art. Unique featuring de l’album, Drake épaule Future sur un titre (Where Ya At). Quant à la prod’, elle est principalement l’œuvre de son complice Metro Boomin qui rend l’ensemble impeccablement homogène, moite, urbain et surtout surpuissant. © MD/Qobuz
A partir de :
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Pop - Paru le 5 novembre 2013 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
A partir de :
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 14 mai 2020 | Epic - Freebandz

Hi-Res
Future fait partie de ceux qui ont défini le son de la décennie 2010. Il aurait donc été aisé pour le rappeur phare d’Atlanta, comme ce fut le cas pour d’autres cadors de ces dernières années, de tomber dans la facilité. Pourtant, force est de constater que ce huitième album officiel n’a rien d’un projet feignant, d’une énumération trap en roue libre. High Off Life est une réussite, un projet soigné loin du pilotage automatique, peuplé de monstres sacrés : Drake, Young Thug, DaBaby, YoungBoy NBA, Lil Uzi Vert, Meek Mill, Travis Scott et Lil Durk. La dream team est de sortie. Certes, les thèmes restent les mêmes : les deals de drogue, les amours cradingues, la réussite, la rue… Mais cette fois, Future, s’il n’innove pas, parvient à plonger un peu plus dans un son trap profond, intérieur. Une forme de calme et d’apaisement se dégage malgré tout de cet album qui, s’il a été quelque peu décrié à sa sortie, mérite pourtant qu’on s’y attarde longuement. © Brice Miclet/Qobuz
A partir de :
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 9 janvier 2020 | Epic - Freebandz

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 17 février 2017 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res
Mission accomplie ! Avec cet album éponyme, Future fait son Future. Le rappeur d’Atlanta qui ne s’arrête jamais et enchaine mixtapes sur mixtapes livre ici des beats sombres qui lui ressemblent, un flow reconnaissable entre mille et des punchlines dont il a le secret. Surtout, ce cinquième album est un 100% Future puisque, pour une fois, aucun featuring ne vient brouiller les pistes ou impressionner la galerie. Une manière sans doute pour Future de concentrer son art sur son propre ADN. Un disque sans surprise mais assez virtuose pour ravir les fans du maître de Georgie. © MD/Qobuz
A partir de :
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 18 janvier 2019 | Epic - Freebandz

Hi-Res
Le rap est un sport de haut niveau et Future est un compétiteur né. Au sommet depuis son deuxième album Honest, sorti il y a déjà cinq ans, le roi d'Atlanta n'a que très rarement donné l'occasion à ses challengers (qui, pour la plupart, sont des disciples revendiqués) de mettre en doute sa suprématie. Mais 2018 aura été une année calme pour Nayvadius Wilburn et il se devait de frapper un grand coup pour récupérer sa ceinture. Accompagnée d'un documentaire à sa gloire, la sortie de The WIZRD, septième album studio de Future, est l'un des événements rap de ce début d'année. En 20 courts morceaux qui ne laissent guère de répit à l'auditeur, Future – avec un pool de producteurs renouvelé (l'illustre inconnu ATL Jacob, à peine 20 ans, signe 7 titres) – excelle une fois de plus dans ce mélange si particulier de rap triomphant et matérialiste (les arrogants Crushed Up ou Krazy but True) et de blues sous Auto-Tune (la déchirante intro Never Stop) qui a fait sa légende.Maître de son art, il est loin de se contenter de dérouler et s’accommode sans problème d'un beat qui change en plein milieu du morceau (F&N), rivalise de fulgurances avec un Young Thug très en verve (Unicorn Purp) et s'amuse à sampler son propre répertoire sur Temptation et Baptiize. Quant à la concurrence des jeunes pousses, qu'il ne rechigne pas à adouber au passage (Lil Baby, Gunna ou Juice Wrld ont ses faveurs), il ne semble guère s'en inquiéter : "You can be the wave, I'm the ocean". © Damien Besançon/Qobuz
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 28 octobre 2019 | Epic - Freebandz

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 24 février 2017 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 13 novembre 2020 | Generation Now - Atlantic

Hi-Res
A partir de :
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 13 avril 2016 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 18 avril 2014 | Epic - Freebandz - A1

Hi-Res
Soyons honnêtes, le réservoir du rap américain est tel que se régénérer en permanence ne lui pose aucun problème. Apparu sur les radars grand public il y a deux ans avec Pluto ainsi qu'en tant que participant au Unapologetic de Rihanna, Future a chaussé ses bottes de sept lieues et a fait un pas de géant avec Honest qui s'est classé numéro un rap et numéro un R&B aux Etats-Unis. Alors que l'Europe était restée de marbre devant son premier album, la France et quelques autres ont craqué instantanément pour Honest.La raison tient certainement à un son qui s'est détaché du pur southern rap pour évoluer vers un rap où se glissent des bribes de R&B ou de dance pop. Avec plusieurs productions signées Mike Will et des apparitions de Pharrell Williams, Kanye West, André 3000 ou Wiz Khalifa, Honest met aussi de nombreux atouts de son côté pour s'ouvrir au plus grand nombre.L'attention se porte logiquement sur les singles « Move That Dope » (avec Pharrell Williams, Pusha T et Casino) et « I Won » (featuring Kanye West) qui expliquent à eux seuls le succès de l'album. Tout en gardant le côté sardonique et excessif du crunk, Future le rend plus compréhensible aux oreilles européennes en insistant sur la mélodie au contraire de nombreux tenants du genre qui préfèrent foncer tête baissée.En douze titres (dix-huit en édition Deluxe), Future parvient à incarner un certain avenir du rap du sud. Certes quelque peu dénaturé mais aussi moins enfermé dans des outrances qui loin de Miami ou Atlanta paraissent vite lassantes et déplacées. Un deuxième album plus qu'Honest même s'il est manifestement plus roublard que son titre veut bien le laisser entendre. © ©Copyright Music Story Francois Alvarez 2015
A partir de :
CD14,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 13 avril 2012 | Epic

A partir de :
HI-RES16,99 €
CD9,99 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 21 mars 2015 | Epic - Freebandz

Hi-Res
A partir de :
CD14,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 20 octobre 2017 | Epic - 300 - Atlantic Recording Corporation

A partir de :
CD17,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 19 octobre 2018 | Epic - Freebandz - Grade A - Interscope

Intéressante collaboration que celle entre le grand Future qui a déjà sorti cette année une formidable mixtape avec le producteur star Zaytoven (BEASTMODE 2) et le jeune rappeur de Chicago Juice WRLD qui n'en finit plus de surfer sur la vague de ses tubes All Girls Are The Same et Lucid Dreams envoyés en éclaireurs de son premier album Goodbye and Good Riddance sorti en grande pompe. Intéressante d'abord parce que Future n'a que très rarement accepté de partager tout un album avec un confrère (seuls Gucci Mane, Drake et Young Thug ont eu droit à cette faveur) mais aussi parce que les profils des deux rappeurs – qui n'ont pas moins de quinze ans d'écart – ont tout pour être complémentaires. De fait, sur WRLD ON DRUGS, le crooning écorché de Future et les mélodies de voix de Juice WRLD peuvent faire des miracles, comme sur le haut perché Fine China et la joute jubilatoire de Realer N Realer. Il est naturellement question de la drogue sous toutes ses formes – l'aîné campant ici le rôle de l'ex-dealer devenu une star qui vit dans l'opulence mais n'échappe jamais à ses démons (“If i'm sober I might be dead”, assène-t-il froidement), le cadet devisant sur son usage récréatif des substances à la mode que sont le lean et les anxiolytiques (“I don't sell drugs, I cop them”) – mais les deux rappeurs-narrateurs versent aussi volontiers dans un romantisme noir très imagé qui est l'apanage de Future. C'est tour à tour grave et absurde mais toujours d'une grande intensité et d'une impressionnante spontanéité qui laissent à penser que ces 16 titres ont été écrits et enregistrés en seulement quelques heures. © Damien Besançon/Qobuz
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD9,99 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 15 janvier 2015 | Epic - Freebandz

Hi-Res
A partir de :
CD16,99 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 13 novembre 2020 | Generation Now - Atlantic

A partir de :
CD2,49 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 11 juillet 2019 | Epic - Freebandz

A partir de :
CD18,99 €

Hip-Hop/Rap - Paru le 15 juin 2018 | Epic - Freebandz - A1

A partir de :
CD8,99 €

R&B - Paru le 6 juin 2019 | Epic - Freebandz

L'interprète

Future dans le magazine