Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Robert Schumann - Clara & Robert Schumann, Brahms : Recital

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Clara & Robert Schumann, Brahms : Recital

Christiane Karg - Malcolm Martineau

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

En 2012, la soprano bavaroise Christiane Karg avait fais ses débuts très remarqués au Wigmore Hall de Londres, salle mythique et prestigieuse s’il en est, débuts en concerts et au disque pour le label-maison Wigmore Hall Live. Quatre ans après, re-belote, avec un programme consacré à Schumann, Brahms et Schumann. Non, ce n’est pas une faute de frappe : on entendra autant des œuvres de Robert que de Clara ! Avec Malcolm Martineau au piano, son programme tourne autour de L’Amour et la vie d’une femme de Robert Schumann, l’un des sommets de son année de lieder que fut 1840. Bien sûr, le propos de Karg et Martineau est de souligner la troublante triangulation amoureuse entre Clara, Robert et Johannes : chants d’amour, de déception, de désespoir, de nuits comblées… Excellente idée de rapprochement entre ces divers ouvrages ; la voix très claire de Christiane Karg ôte quelque peu certains côtés très sombres de tel ou tel lied, une lecture personnelle mais tout à fait convaincante, car ces œuvres s’adaptent à chaque voix qui s’en saisit. L’enregistrement en concert public rajoute naturellement à la spontanéité et à l’émotion. © SM/Qobuz

Plus d'info

Clara & Robert Schumann, Brahms : Recital

Robert Schumann

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Myrthen, op. 25

1
No. 1, Widmung 00:02:18

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

12 Gedichte aus 'Liebesfrühling', op. 12

2
No. 2 Er ist gekommen 00:02:29

Malcolm Martineau, MainArtist - Clara Schumann, Composer - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

5
No. 4, Liebst du um Schönheit 00:02:31

Malcolm Martineau, MainArtist - Clara Schumann, Composer - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

6 Lieder, op. 13

3
No. 3 Liebeszauber 00:02:21

Malcolm Martineau, MainArtist - Clara Schumann, Composer - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

4
No. 2 Sie liebten sich beide 00:02:01

Malcolm Martineau, MainArtist - Clara Schumann, Composer - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

Frauenliebe und -leben, op. 42

6
No. 1 Seit ich ihn gesehen 00:02:16

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

7
No. 2 Er, der Herrlichste von allen 00:03:10

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

8
No. 3 Ich kann’s nicht fassen 00:01:42

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

9
No. 4 Du Ring an meinem Finger 00:02:42

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

10
No. 5 Helft mir, ihr Schwestern 00:01:54

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

11
No. 6 Süßer Freund, du blickest 00:04:31

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

12
No. 7 An meinem Herzen, an meiner Brust 00:01:13

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

13
No. 8 Nun hast du mir den ersten Schmerz getan 00:05:08

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

3 Gesänge, Op. 31

14
No. 1 Die Löwenbraut 00:07:38

Robert Schumann, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

15
No. 1 Von ewiger Liebe 00:04:46

Johannes Brahms, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

8 Lieder und Gesange, Op. 59

16
No. 2 Auf dem See 00:02:47

Johannes Brahms, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

17
No. 5 Meine Liebe ist grün 00:01:36

Johannes Brahms, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

5 Gesänge, op. 72

18
No. 3 O kühler Wald 00:01:50

Johannes Brahms, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

4 Gesänge, op. 70

19
No. 2 Lerchengesang 00:02:25

Johannes Brahms, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

4 Lieder, op. 96

20
No. 2 Wir wandelten 00:02:55

Johannes Brahms, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

6 Lieder, Op. 86

21
No. 2 Feldeinsamkeit 00:03:03

Johannes Brahms, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

Mondnacht, WoO. 21

22
Mondnacht, WoO. 21 00:03:18

Johannes Brahms, Composer - Malcolm Martineau, MainArtist - Christiane Karg, MainArtist

(C) 2016 Wigmore Hall Live (P) 2016 The Wigmore Hall Trust

Descriptif de l'album

En 2012, la soprano bavaroise Christiane Karg avait fais ses débuts très remarqués au Wigmore Hall de Londres, salle mythique et prestigieuse s’il en est, débuts en concerts et au disque pour le label-maison Wigmore Hall Live. Quatre ans après, re-belote, avec un programme consacré à Schumann, Brahms et Schumann. Non, ce n’est pas une faute de frappe : on entendra autant des œuvres de Robert que de Clara ! Avec Malcolm Martineau au piano, son programme tourne autour de L’Amour et la vie d’une femme de Robert Schumann, l’un des sommets de son année de lieder que fut 1840. Bien sûr, le propos de Karg et Martineau est de souligner la troublante triangulation amoureuse entre Clara, Robert et Johannes : chants d’amour, de déception, de désespoir, de nuits comblées… Excellente idée de rapprochement entre ces divers ouvrages ; la voix très claire de Christiane Karg ôte quelque peu certains côtés très sombres de tel ou tel lied, une lecture personnelle mais tout à fait convaincante, car ces œuvres s’adaptent à chaque voix qui s’en saisit. L’enregistrement en concert public rajoute naturellement à la spontanéité et à l’émotion. © SM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Robert Schumann

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Le pèlerinage de Gardiner à travers les Cantates de Bach

John Eliot Gardiner a grandi sous un des deux portraits authentiques de Johann Sebastian Bach que ses parents avaient jalousement gardé, en le cachant dans leur ferme du Dorset pendant la Seconde Guerre mondiale. Devenu l’un des « papes » de la musique baroque, la dévotion totale de Gardiner à Bach a produit un ouvrage passionnant, Musique au château du ciel, paru en français chez Flammarion. « Comment une œuvre aussi sublime a-t-elle pu jaillir d’un homme aussi ordinaire et si opaque », se demande Gardiner dans un ouvrage empli de tendresse et d’une rare érudition, qui n’est pas une nouvelle biographie du compositeur allemand, mais la somme de sa propre expérience d’interprète lui dictant des considérations esthétiques et une analyse sensible des fondements harmoniques, contrapuntiques et polyphoniques de son œuvre. Une tentative réussie de découvrir l’homme à travers sa musique.

Dans l'actualité...