Catégories :

Artistes similaires

Les albums

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 2 février 2018 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Record of the Month - Le Choix de France Musique - 5 étoiles de Classica
Avec la participation de l’exceptionnel Chœur de la Radio de Bavière préparé par Peter Dijkstra et trois excellents solistes vocaux, voilà un grand disque des Cloches, cet étonnant poème symphonique pour soli, chœur et orchestre que Rachmaninoff compose d’après Edgar Allan Poe. Cette vaste symphonie vocale en 4 parties, écrite juste avant la Première Guerre mondiale, décrit les quatre âges de la vie humaine, de l’enfance à la mort. Un sujet repris dans les Danses Symphoniques de 1940 par le compositeur en exil, affaibli par le cancer du poumon qui devait l’emporter. Longtemps dominée par la version discographique d’Eugene Ormandy, son créateur, l’ultime œuvre symphonique de Rachmaninoff trouve ici une de ses très grandes réalisations modernes. Mariss Jansons avait déjà enregistré ces Danses symphoniques avec la Philharmonie de Saint-Pétersbourg en 1992. Loin de la séduction trop souvent accolée à cette œuvre, ce nouvel enregistrement, réalisé lors de deux concerts en janvier 2017 à Munich, souligne au contraire l’aspect tragique d’une partition marquée par la mort à travers l’évocation des trois âges de l’homme : le matin, le midi et le soir. Le violon solo de la valse médiane semble répondre à la fois à la Danse macabre de Saint-Saëns et à la Valse triste de Sibelius, deux œuvres où la mort rôde en dansant de manière lubrique. Ce superbe enregistrement entièrement voué à l’évocation de la mort prend évidemment un aspect tout particulier au moment où l’on apprend la disparition, à l’âge de 76 ans, de ce chef d’orchestre aimé de tous pour ses qualités musicales, mais aussi pour des qualités humaines que chacun se plaisait à relever. © François Hudry/Qobuz« Des grelots scintillant au début des Cloches jusqu’au fracas morbide concluant les Danses symphoniques, Jansons met ses pas dans ceux de Kondrachine. Quelles splendeurs ! [...] Le deuxième volet des Danses symphoniques [...] n’est pas ici une fresque somptueuse observée à distance, mais un vrai théâtre animé de fantômes incarnés en autant d’instruments. La réalisation se démarque tant au niveau orchestral que choral. Un très grand orchestre, cela s’entend. De ce point de vue, dans le dernier volet des Cloches, seuls les Berliner Philharmoniker de Rattle se mesurent à leurs collègues de la Radio bavaroise. Mais Jansons apporte au drame le supplément d’une incarnation vibrante, tout comme il instille une lumineuse candeur aux scintillantes clochettes des traîneaux (premier mouvement). [...] S’il s’agit du premier enregistrement des Cloches par le chef letton, cette troisième version des Danses apporte aux disques précédents une densité dramatique étreignante. [...] » (Diapason, avril 2018 / Christophe Huss)
CD14,99 €

Classique - Paru le 24 septembre 2013 | BR-Klassik

Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - La Clef du mois RESMUSICA
Benjamin Britten a toujours été gâté par le disque, à commencer par ses propres enregistrements qui sont des références historiques et même temps que de véritables réussites musicales. En cette année du centenaire de sa naissance, de nombreuses nouveautés viennent s'imposer d'emblée. C'est le cas de cette sombre version du War Requiem dirigé par un Mariss Jansons de la meilleure cuvée. Les trois solistes, Emily Magee, Mark Padmore et Christian Gerhaher s'investissent totalement dans cette partition et se mesurent parfaitement au légendaire trio qui avait créé l'oeuvre (Vishnevskaya, Pears et Fischer-Dieskau) sous la direction du compositeur. Les enfants du Tölzer Knabenchor sont diaphanes et angéliques à souhait et l'émotion est à son comble tout au long de ce nouvel enregistrement qui figure parmi les meilleurs de ce chef-d'oeuvre pourtant très enregistré du compositeur anglais. La prise de son est pleine de relief, de naturel et idéalement spatialisée. FH
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 7 juin 2011 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception
Après un récent Diapason d'Or pour les Gurrelieder de Schönberg en DVD, Mariss Jansons revient chez BR Klassik avec un nouvel album de musique polonaise et russe. La Symphonie n° 3 de Szymanowski nécessite des forces orchestrales gigantesques, ainsi qu'un choeur et un ténor, et le Concerto pour Orchestre de Lutoslawski est une oeuvre d'avant-garde très accessible. Mariss Jansons propose également la Symphonie n° 4 d'Alexander Tchaikovski (né en 1946), composée pour Yuri Bashmet en 2005 et présentant des techniques de sound-painting choral et une imposante partie d'alto solo.
HI-RES11,89 €16,99 €(30%)
CD8,04 €11,49 €(30%)

Musique symphonique - Paru le 8 janvier 2016 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica
C’est la troisième fois que le chef letton Mariss Jansons est invité à diriger le prestigieux Concert du Nouvel An du Philharmonique de Vienne, après 2006 et 2012. Ce concert, retransmis en direct sur toute la planète pour quelque 90 millions de téléspectateurs, honorera bien sûr la dynastie Strauss : Johann père, Johann fils, Josef et Eduard, mais aussi le compositeur d’opérettes et de musiques de film Robert Stolz (1880 – 1975), Carl Ziehrer, Emil Waldteufel et Josef Hellmesberger. La plupart des valses et polkas des Strauss font partie du grand stock habituel des Concerts du Nouvel An, mais huit ouvrages sont quand même proposés en première. On terminera sans aucun doute par le secret le moins bien gardé de Vienne, les incontournables bis que sont Le Beau Danube bleu et la Marche de Radetzky. Et veuillez noter que ce sera le 75e anniversaire de la création des Concerts du Nouvel An viennois. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Musique symphonique - Paru le 2 janvier 2012 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Pour la seconde fois, le chef letton Mariss Jansons - l'un des maestros les plus importants de la scène classique actuelle - revenait à Vienne pour le Concert du 1er janvier 2012. Une célébration de la musique viennoise, qui mêle chefs-d’œuvre bien célèbres (Le Beau Danube bleu, Unter Donner und Blitz, Pizzicato-Polka) et pages aussi charmantes que plus méconnues (Albion Polka). Un petit plaisir de début d'année, qui ne se refuse pas…
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2016 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 Sterne Fono Forum Klassik
On ne sait pas trop ce qui a pu pousser Dvořák à se lancer dans la composition d’un Stabat Mater de dimensions symphoniques au début de l’année 1876 ; après quelques mois d’écriture, il laissa le manuscrit inachevé pour s’adonner à d’autres tâches. Par contre, on peut imaginer ce qui le poussa à reprendre et achever son ouvrage à partir de l’été 1877 : la mort tragique de ses deux jeunes enfants à trois semaines d’intervalle… Dix mouvements, dont neuf lents et contemplatifs, voilà un ouvrage atypique de quatre-vingt minutes qui annonce, dans son ampleur, le Requiem de Verdi. Mariss Jansons nous propose ici un enregistrement réalisé en public en mars 2015, avec un quatuor de solistes de belle qualité, à la tête du magnifique Orchestre Symphonique de la Radio bavaroise. Sa vision d’ampleur symphonique, mahlérienne, rend justice à cette partition que l’on n’entend pas assez souvent en concert. © SM/Qobuz 2016
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 janvier 2020 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Cet album au couplage surprenant est sorti chez BR Klassik après la mort de Mariss Jansons en décembre 2019. Dans la Suite de Carmen, une musique de ballet pour cordes, timbales et quatre groupes de percussions écrite à l'attention de son épouse, la ballerine Maya Plisetskaya (1925-2015), le compositeur russe Shchedrin retranscrit, en s’efforçant de s’en éloigner, des extraits de la musique de Bizet tirés de Carmen ainsi que de la deuxième suite de L’Arlésienne et de La jolie fille de Perth. Tout au long de cette partition autant rustique que ludique, l’orchestre coloré, fougueux et rythmé donne le sentiment de s’amuser en même temps que Jansons y montre sa science de la direction d’orchestre. Dans Respighi, contrairement au sens du spectacle d’un Riccardo Muti, Mariss Jansons garde une certaine retenue, non sans créer néanmoins des moments impressionnants, mis en valeur par une très bonne prise de son. © Qobuz (GG
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Ballets - Paru le 2 novembre 2018 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« [...] Cornaqué par un Mariss Jansons que l’on n’a pas toujours connu aussi engagé, l’Orchestre de la Radio bavaroise tient fièrement son rang, catapultant ipso facto cette captation de 2009 parmi les versions faisant mieux que forcer l’écoute. La direction grand format de Jansons encourt un seul reproche : elle reste presque toujours rigoureusement calée sur le temps. [...] L’infime bémol n’empêche pas cette version, culminant dans les Augures printaniers et la Danse sacrale, de prendre place aux côtés de celles de Boulez, Ancerl, Salonen, Rattle, Bernstein ou Tilson-Thomas. [...] La Suite de L’Oiseau de feu (1945) se situe un léger cran au-dessus. Cela rutile sans être saturé de couleurs, respire avec une plasticité et un volume rares (le Pas de deux !). [...] » (Diapason, janvier 2019 / Christophe Huss)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Poèmes symphoniques - Paru le 7 février 2020 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
NOTA : La version numérique ne comporte pas Burlesque (avec au piano Daniil Trifonov).« [...] Cet Also sprach Zarathustra (1896) est le seul enregistrement officiel de Jansons. Il y apparaît assez méditatif, étranger au spectaculaire facile : la fameuse introduction expose certes un timbalier très énergique, mais le temps est allant, sans course aux décibels ni emphase surajoutée. [...] Chaque épisode est phrasé et dessiné avec soin ; tous sont galbés avec une précision instrumentale et un grand souci d'équilibre (l'articulation toujours attentive des bois et cuivres libère les couleurs somptueuses de la Radio bavaroise). [...] Jansons a du style, et son sens aigu de la forme est comme toujours rehaussé par sa maîtrise des transitions. [...]» (Diapason, avril 2020 / Rémy Louis)
HI-RES26,99 €
CD17,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 4 septembre 2015 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
La Dame de Pique, le grand chef-d’œuvre lyrique de Tchaikovsky, achevé pendant l’ultime maturité en 1890, exige des voix non seulement aguerries à la grande scène, mais aussi un je-ne-sais-quoi d’un peu spécial – une grande rigueur de ligne, un refus de tout effet « à l’italienne », une qualité presque symphonique… – afin de rendre justice au contenu musical autant qu’à la trame dramatique. Pour cet enregistrement réalisé en direct, une version de concert « mise en espace » (donc pas de bruits parasitaires comme dans tant d’enregistrements réalisés sur des scènes d’opéra, ni de trop grandes différence dans certains plans sonores lorsque les chanteurs se déplacent sur le plateau, ni les hélas trop fréquents décalages entre chœur et orchestre), Mariss Jansons a choisi un superbe aréopage de chanteurs exclusivement russophones natifs, et habitués aux exigences de la langue et du style : le ténor Misha Didyk dans le rôle de l’amoureux tourmenté Hermann, Tatiana Serjan dans celui de la tendre Lisa, Larissa Diadkova couronnant le plateau en tant que Comtesse, la troublante détentrice d’un ravageur secret et dont le pauvre Hermann est l’instrument bien involontaire de la mort. Le plus grand Tchaikovsky, celui qui sait explorer les recoins les plus cachés de l’âme humaine… © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 3 juin 2016 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
« Dans sa troisième interprétation de la Symphonie n° 2 de Sibelius, captée en concert à Munich, Mariss Jansons fait circuler un souffle puissant et profite des couleurs d’un orchestre d’exception. [...] S’il ne renouvelle pas sa lecture de l’œuvre, il l’approfondit. Aussi, la clarté et l’absence de pathos, déjà caractéristiques des premiers enregistrements, permettent-elles de magnifier l’espace et la couleur, dans un tempo légèrement plus lent mais soutenu. [...] Associée à un orchestre soucieux d’établir un tapis sonore sans renoncer aux reliefs, cette direction dresse une cathédrale symphonique où chaque instrument est un soliste, conscient du tout, notamment dans le finale.» (Classica, juin 2016 / Clément Serrano)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 avril 2016 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
« En 1992, Mariss Jansons donnait, avec le Philharmonique d’Oslo (EMI), une interprétation passablement raide et desservie par une prise de son médiocre de la Symphonie n° 8 de Dvorák. Ce concert de la Radio de Bavière apporte une différence saisissante tant par la splendeur de l’orchestre que la décontraction des pupitres, capables de changer dans l’instant d’atmosphère, de moduler sans cesse leur respiration, passant de la musique de chambre aux grands espaces symphoniques. [...) La Sérénade de Suk est tout aussi impériale car d’une grâce magique.» (Classica, mai 2016 / Luc Nevers)
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 janvier 1988 | Chandos

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Une prise de son superlative pour une grande fresque symphonique de la même eau que les grands ballets Roméo et Juliette ou Cendrillon. Mariss Jansons dirige avec une joie exubérante la plus populaire des symphonies de Sergeï Prokofiev, avec la Symphonie classique. L'Orchestre Philharmonique de Leningrad (pas encore redevenu de Saint-Pétersbourg) scintille, les pupitres sont virtuoses, l'ensemble étourdissant de couleur et de rumeur. FH
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 6 novembre 2015 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 17 novembre 2009 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks - Mariss Jansons, direction
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 novembre 2014 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 de Diapason
CD11,49 €

Musique symphonique - Paru le 17 juillet 2009 | Sony Classical

Distinctions Choc de Classica
CD9,99 €

Classique - Paru le 26 octobre 2010 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 de Diapason
Sous la direction de Mariss Jansons, et dans cette Cinquième Symphonie de Tchaïkovski survoltée et flamboyante, l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise éblouit une fois encore par la richesse de ses équilibres et ses timbres lumineux (les bois!). La somptuosité des phrasés, le naturel de la construction font de cette interprétation l'une des grandes des dernières années.
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2011 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 de Diapason
Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks - Mariss Jansons, direction
CD9,99 €

Classique - Paru le 17 novembre 2009 | BR-Klassik

Livret Distinctions 5 de Diapason
Symphonieorchester des Bayerischen Runfunks - Mariss Jansons, direction

L'interprète

Mariss Jansons dans le magazine
  • Gramophone Artist of the Year 2014: Vote Now!
    Gramophone Artist of the Year 2014: Vote Now! Voting has begun for the Gramophone Artist of the Year 2014...
  • Alexandre Baty, future trompette solo du Concertgebouw
    Alexandre Baty, future trompette solo du Concertgebouw Le jeune Français Alexandre Baty a remporté le concours de trompette solo de l’Orchestre Royal du Concertgebouw d'Amsterdam, décrochant le poste au sein de la prestigieuse phalange dirigée par Mari...
  • Deux symphonies pour Mariss Jansons
    Deux symphonies pour Mariss Jansons A la tête de l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, la maestro letton dirigera la Symphonie n°9 de Chostakovitch et la Symphonie n°4 de Mahler le 18 décembre au Théâtre des Champs-Elysées.
  • Mariss Jansons, toujours au repos
    Mariss Jansons, toujours au repos Se reposant d'une intervention chirurgicale, le maestro letton n’est pas attendu sur un podium avant juin et devrait par ailleurs prolonger son contrat à la tête de l’Orchestre Symphonique de la Ra...
  • Mariss Jansons fait un Mahler
    Mariss Jansons fait un Mahler A la tête de l’Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam le grand chef letton dirigera la Symphonie n°2 de Mahler à Pleyel le 17 décembre.
  • Mariss Jansons aux Champs
    Mariss Jansons aux Champs A la tête de l’Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, le chef letton se produira au Théâtre des Champs Elysées le 10 octobre pour une soirée Beethoven et Tchaïkovski.
  • Krzysztof de Dębica
    Krzysztof de Dębica 75 ans aujourd’hui ! Mais malheureusement sans doute pas encore la reconnaissance des grands… Né à Dębica, près de Cracovie, le 23 novembre 1933, le compositeur et chef d'orchestre polonais Krzyszt...
  • Le Concertgebouw de Mariss Jansons est à Pleyel
    Le Concertgebouw de Mariss Jansons est à Pleyel Le chef letton dirigera la phalange néerlandaise le 24 mai à Pleyel pour une soirée Schumann, Moussorgski et Weber.