Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD14,99 €

Classique - Paru le 2 juin 2008 | Warner Classics

Livret Distinctions Choc du Monde de la Musique
Symphonie en trois mouvements - Symphonie des psaumes - Symphonie en ut majeur / Rundfunkchor Berlin - Berliner Philharmoniker - Sir Simon Rattle, direction
A partir de :
CD35,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Voici réunis en 50 CD (2 volumes de 17 CD, 1 de 16) les enregistrements les plus emblématiques du Philharmonique de Berlin avec Deutsche Grammophon, en cent ans de collaboration ; le choix du contenu a été soumis au vote de 37 000 personnes invitées à sélectionner, sur une période de deux mois (de mars à mai 2013) vingt de leurs enregistrements préférés, avec pour seule contrainte l'équilibre chronologique. Ont été rassemblés ainsi les grandes pages symphoniques, 10 grands concertos, les œuvres chorales majeures, les chefs-d'œuvre du 20e siècle et les meilleurs moments de l'opéra. Entre la Cinquième de Beethoven par Arthur Nikisch en 1913 et le Strauss de Gustavo Dudamel enregistré en 2013, on retrouve tous les enregistrements studio de Wilhelm Furtwängler, 15 albums de Herbert von Karajan, 7 de Claudio Abbado, puis Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Karl Böhm, Carla-Maria Giulini, Ferenc Fricsay, Rafael Kubelik et bien d'autres ; côté solistes : Wilhelm Kempff, Geza Anda, Shura Cherkassky, Martha Argerich, Pierre Fournier, Mstislav Rostropovitch, Maurizio Pollini, Krystian Zimerman, et plus encore...
A partir de :
CD35,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Voici réunis en 50 CD (2 volumes de 17 CD, 1 de 16) les enregistrements les plus emblématiques du Philharmonique de Berlin avec Deutsche Grammophon, en cent ans de collaboration ; le choix du contenu a été soumis au vote de 37 000 personnes invitées à sélectionner, sur une période de deux mois (de mars à mai 2013) vingt de leurs enregistrements préférés, avec pour seule contrainte l'équilibre chronologique. Ont été rassemblés ainsi les grandes pages symphoniques, 10 grands concertos, les œuvres chorales majeures, les chefs-d'œuvre du 20e siècle et les meilleurs moments de l'opéra. Entre la Cinquième de Beethoven par Arthur Nikisch en 1913 et le Strauss de Gustavo Dudamel enregistré en 2013, on retrouve tous les enregistrements studio de Wilhelm Furtwängler, 15 albums de Herbert von Karajan, 7 de Claudio Abbado, puis Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Karl Böhm, Carla-Maria Giulini, Ferenc Fricsay, Rafael Kubelik et bien d'autres ; côté solistes : Wilhelm Kempff, Geza Anda, Shura Cherkassky, Martha Argerich, Pierre Fournier, Mstislav Rostropovitch, Maurizio Pollini, Krystian Zimerman, et plus encore...
A partir de :
CD35,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Deutsche Grammophon (DG)

Livret Distinctions Diapason d'or
Voici réunis en 50 CD (2 volumes de 17 CD, 1 de 16) les enregistrements les plus emblématiques du Philharmonique de Berlin avec Deutsche Grammophon, en cent ans de collaboration ; le choix du contenu a été soumis au vote de 37 000 personnes invitées à sélectionner, sur une période de deux mois (de mars à mai 2013) vingt de leurs enregistrements préférés, avec pour seule contrainte l'équilibre chronologique. Ont été rassemblés ainsi 10 grands concertos, les grandes pages symphoniques, les œuvres chorales majeures, les chefs-d'œuvre du 20e siècle et les meilleurs moments de l'opéra. Entre la Cinquième de Beethoven par Arthur Nikisch en 1913 et le Strauss de Gustavo Dudamel enregistré en 2013, on retrouve tous les enregistrements studio de Wilhelm Furtwängler, 15 albums de Herbert von Karajan, 7 de Claudio Abbado, puis Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Karl Böhm, Carlo-Maria Giulini, Ferenc Fricsay, Rafael Kubelik et bien d'autres ; côté solistes : Wilhelm Kempff, Geza Anda, Shura Cherkassky, Martha Argerich, Pierre Fournier, Mstislav Rostropovitch, Maurizio Pollini, Krystian Zimerman, et plus encore...
A partir de :
CD7,99 €

Classique - Paru le 29 avril 2008 | Naxos

Livret Distinctions 9 de Classica-Répertoire
A partir de :
HI-RES47,99 €
CD34,49 €

Classique - Paru le 15 juin 2016 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES31,29 €
CD22,29 €

Classique - Paru le 18 décembre 2020 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD12,99 €

Symphonies - Paru le 30 juillet 2021 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret
La tradition mahlérienne de l’Orchestre Philharmonique de Berlin n’est pas très ancienne, ni Furtwängler ni Karajan n’ont beaucoup dirigé la musique de Gustav Mahler. La célèbre phalange berlinoise s’est bien rattrapée depuis avec ses nouveaux directeurs artistiques, à commencer par Claudio Abbado dont on se souvient des exceptionnelles interprétations à Berlin comme à Lucerne. Cette nouvelle orientation vient d’être consacrée avec la parution d’un splendide coffret édité sous le propre label des Berliner Philharmoniker. Il présente les dix Symphonies de Mahler dans des versions captées au cours des dix dernières années sous les plus fines baguettes d’aujourd’hui : Daniel Harding, Andris Nelsons, Gustavo Dudamel, Kirill Petrenko, Sir Simon Rattle, Bernard Haitink et, bien sûr, Claudio Abbado retenu pour l’Adagio de la Symphonie n° 10. Dernière publication séparée, la bucolique Quatrième sous la direction de Yannick Nézet-Seguin, musicien adoré des musiciens berlinois comme d’ailleurs de tous les orchestre qu’il dirige. Il faut dire que le Québecois possède un capital sympathie et un charisme des plus rares, sans parler de son exceptionnel sens musical. Sa vision mêle un lyrisme à fleur de peau à une élégance de chaque instant, dans un art souverain qui sait concilier les extrêmes avec une grande pudeur, jusqu’à l’explosion finale du merveilleux Ruhevoll. Puis résonne le Lied final, véritable hymne à la nature ou évocation un brin ironique des visions d’un paradis plus terrestre qu’il n’y parait, chanté avec un émerveillement naïf par la soprano Christine Karg. Voilà une nouvelle grande version qui vient enrichir la discographie pourtant abondante de cette symphonie heureuse, si différente de ses neuf sœurs. © François Hudry/Qobuz
A partir de :
HI-RES25,19 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 30 avril 2021 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES31,29 €
CD22,29 €

Classique - Paru le 23 octobre 2020 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 25 octobre 2010 | Warner Classics

Livret
Simon Rattle recorded Pyotr Il'yich Tchaikovsky's festive ballet the Nutcracker in 2009 with the Berlin Philharmonic, and this double-disc package is a first-rate presentation of the beloved holiday favorite. Rattle's approach is warm and inviting, and the music is played with brilliant flair and playful buoyancy. A late-comer to appreciating other works by Tchaikovsky, Rattle claims he always had a special affection for the ballets, and found the Nutcracker especially interesting when he learned of its influence on Igor Stravinsky's Petrushka. This is not to say that Rattle conducts this work in a revisionist or ironic manner, à la Stravinsky, for there is a richness here that is pure Tchaikovsky. Yet a case could be made that Rattle interprets the work with little sentimentality and with an ear for the piquant, and in that manner makes a connection between the two great Russian composers. The Berlin Philharmonic is exceptional in its radiant colors, full textures, and cohesive playing, and the Nutcracker is a delight with such a superb ensemble. EMI's reproduction is also deserving of praise, for the digital sound is as close to state-of-the-art as possible in a regular CD format, and the audio range is wide and deep, with every note easy to hear. © TiVo
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD12,99 €

Symphonies - Paru le 28 mai 2021 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES31,29 €
CD22,29 €

Classique - Paru le 26 mars 2021 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES31,29 €
CD22,29 €

Classique - Paru le 27 novembre 2020 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret

Classique - Paru le 16 janvier 2021 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible
A partir de :
HI-RES17,99 €
CD12,99 €

Symphonies - Paru le 25 juin 2021 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret
Dans un élan de créativité volcanique, Gustav Mahler, alors âgé de 27 ans, a écrit sa première symphonie en quelques semaines seulement. Il a ensuite lutté beaucoup plus longtemps pour trouver une forme définitive à cette œuvre d'une nouveauté sans précédent, qui a secoué le public musical comme un tremblement de terre et consommé le divorce entre défenseurs et détracteurs de Mahler. Personne n'est resté indifférent au son écrasant de cette œuvre qu'il a d'abord intitulée Titan (d'après le roman de Jean Paul). Elle commence par un frémissement ("Wie ein Naturlaut" - "Comme un son de la nature") d'où émergent des idées motiviques - fanfare et fragments de cris d'oiseaux proches et lointains, y compris un coucou obstiné - jusqu'à ce qu'une mélodie s'articule, dérivée des Lieder eines fahrenden Gesellen (Chants d'un voyageur), où elle est chantée sur les mots "Ging heut Morgen übers Feld... Wird's nicht eine schöne Welt ? ("Ce matin, j'ai traversé les champs... Le monde n'est-il pas beau ?"). Dans les indications de jeu, qu'il a retirées par la suite, Mahler décrit le mouvement comme "le réveil de la nature après un long sommeil d'hiver". Le ländler-scherzo terreux est suivi d'une parodie de marche funèbre fantaisiste basée sur une version en mode mineur du canon de la chanson populaire Bruder Jakob (Frère Jacques). L'humour naïf et la tragédie obscure s'affrontent comme dans les écrits de Jean Paul. Le "cri d'horreur" qui lance le finale met définitivement à nu l'ambiguïté du "beau monde". La violence de ce dernier mouvement ouvre un abîme rugissant. Selon Mahler, dans les masses sonores tumultueuses, le "héros" - est-ce le compositeur lui-même ? - est engagé dans une terrible bataille "avec toutes les douleurs de ce monde". Puis, presque imperceptiblement, à partir d'une réminiscence des sons chatoyants de la nature qui ont ouvert la symphonie, un "choral de la victoire" prend forme et, avec la mobilisation de toutes les forces, s'élève en une apothéose gigantesque. La Première Symphonie de Mahler : une vie de héros - ou bien une commedia humana ? © 2020 Berlin Phil Media GmbH 
A partir de :
CD11,99 €

Classique - Paru le 3 novembre 2017 | Deutsche Grammophon (DG)

A partir de :
HI-RES43,49 €
CD30,99 €

Classique - Paru le 10 novembre 2017 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret
A partir de :
CD13,49 €

Classique - Paru le 23 octobre 2015 | Deutsche Grammophon (DG)

Classique - Paru le 28 novembre 2020 | UMG Recordings, Inc.

Téléchargement indisponible

L'interprète

Berliner Philharmoniker dans le magazine