Artistes similaires

Les albums

14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 6 mai 2016 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
Enregistrés en novembre 2014 à la Maison de Radio France, ces trois concertos du génial Péter Eötvös représentent en quelque sorte sa carte de visite concertante : pour violon, pour violoncelle, pour percussion ; le tout sous la direction du compositeur lui-même. Deux des solistes – la violoniste Midori (de son nom complet Midori Gotō, à ne pas confondre avec la violoniste baroque Midori Seiler) et le percussionniste Martin Grubinger – sont également les créateurs de leurs concertos respectifs, tandis que Jean-Guilhen Queyras interprète celui pour violoncelle initialement conçu pour Miklós Péreny. On sait que Eötvös aime à composer « sur mesure », si l’on veut, déroulant son discours musical en fonction de ce qu’il estime être le style personnel de l’interprète ; ce qui n’empêche pas, bien évidemment, que d’autres s’en saisissent par la suite ! Les trois ouvrages ont été écrits dans un espace très court de trois ans, de 2010 à 2013. On y retrouve le langage le plus élégiaque et brillant du compositeur, une superbe poésie des couleurs orchestrales et de l’émotion thématique que bien peu de compositeurs contemporains savent ainsi maîtriser. Et sans oublier quelques touches de tendre humour qu’il saupoudre avec élégance de temps à autres, en particulier dans le concerto pour percussion Speaking Drums qui ne refuse ni les inspirations orientales, ni celles de la musique de danse récoltée de tous les côtés de la planète ; et dans lequel le soliste ne se contente pas de taper sur une invraisemblable panoplie de percussions, mais émet aussi des cris, des grognements, des mots, des borborygmes en tout genre. Un grand, grand compositeur, pour trois immenses concertos modernes. © SM/Qobuz
20,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1999 | Deutsche Grammophon (DG)

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
On a peine à croire que la fameuse Discothèque idéale de Qobuz ne comporte aucune œuvre du génialissime compositeur qu’est Péter Eötvös ; réparons cette injustice. Oui, c’est un musicien puissamment contemporain, oui, c’est un compositeur qui a trempé dans l’avant-garde stockhauseno-boulézienne, mais rapidement il a trouvé sa propre voie dans laquelle l’émotion prend une place prépondérante, séminale. C’est plus particulièrement dans le monde lyrique qu’il a su développer ce langage à la fois onirique, profond, d’une irrésistible pulsion humaine ; et parmi ses œuvres lyriques, Trois Sœurs d’après Tchekhov est sans doute la plus passionnée. Il suffit d’écouter en premier lieu le terrible monologue d’Andreï pour se convaincre que Eötvös est sans doute l’un des deux ou trois plus grands compositeurs vivants. Retrouvez ici l’enregistrement réalisé autour de la création lyonnaise, en 1998. (MT)
9,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2015 | Kairos

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 31 mai 2000 | BIS

6,93 €

Classique - Paru le 20 mai 2015 | BMC Records

Livret
6,93 €

Classique - Paru le 11 avril 2014 | Wergo

14,99 €

Classique - Paru le 9 septembre 2016 | BMC Records

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 22 septembre 2017 | BMC Records

6,93 €

Classique - Paru le 20 juin 2003 | BMC Records

9,99 €

Classique - Paru le 13 octobre 2017 | BMC Records

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 20 mars 2015 | BMC Records

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 22 septembre 2017 | BMC Records

8,91 €

Classique - Paru le 17 décembre 2003 | BMC Records

Le compositeur

Peter Eötvös dans le magazine