Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Horace Silver - Song For My Father

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Song For My Father

Horace Silver

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Au chapitre Horace Silver, le grand livre d’or du jazz a toujours aimé retenir principalement Song for My Father, un bel hommage rendu à son père photographié sur la pochette du disque. Le grand pianiste influencé par le blues, le gospel et le rhythm’n’blues livre dans cette musique enregistrée lors de trois séances (octobre 1963, janvier 1964 et octobre 1964) un jazz d’essence funky, blues et même bossa. Logique puisque c’est au retour d’un voyage au Brésil qu’il entamera ce projet. Horace Silver adosse ici son style contre de solides rythmiques, élément clé de son art, qui donnent à cette merveille un groove des plus précurseurs. Son piano, physique à souhait, embarque la musique dans le torrent d’un swing redoutable. Et dans les instants plus en retenue (Calcutta Cutie), Silver devient félin, agissant avec subtilité. Song for My Father aligne surtout les compositions mythiques, des mélodies accrocheuses qui influenceront des hordes de musiciens. Dans une interview accordée à NPR en 2008, le contrebassiste Christian McBride expliqua les raisons de sa vénération pour cette musique. « La musique d’Horace Silver a toujours représenté ce que prêchent les musiciens de jazz mais ne pratiquent pas forcément : la simplicité. Ça reste gravé dans la mémoire, c’est facile à chanter. Ça rentre facilement dans votre sang. C’est aisément compréhensible. Et c’est très enraciné et gorgé de soul. » © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

Song For My Father

Horace Silver

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Song For My Father
00:07:18

Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Horace Silver, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Joe Henderson, Tenor Saxophone, AssociatedPerformer - Carmell Jones, Trumpet, AssociatedPerformer - Roger Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Teddy Smith, Bass, AssociatedPerformer

A Blue Note Records Release; ℗ 2012 Capitol Records LLC

2
The Natives Are Restless Tonight
00:06:10

Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Horace Silver, Composer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Joe Henderson, Tenor Saxophone, AssociatedPerformer - Carmell Jones, Trumpet, AssociatedPerformer - Roger Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Teddy Smith, Bass, AssociatedPerformer

A Blue Note Records Release; ℗ 2012 Capitol Records LLC

3
Calcutta Cutie
00:08:32

Gene Taylor, Bass, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Horace Silver, Composer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Roy Brooks, Drums, AssociatedPerformer - Blue Mitchell, Trumpet, AssociatedPerformer - Junior Cook, Tenor Saxophone, AssociatedPerformer

A Blue Note Records Release; ℗ 2012 Capitol Records LLC

4
Que Pasa
00:07:47

Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Horace Silver, Composer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Joe Henderson, Tenor Saxophone, AssociatedPerformer - Carmell Jones, Trumpet, AssociatedPerformer - Roger Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Teddy Smith, Bass, AssociatedPerformer

A Blue Note Records Release; ℗ 2012 Capitol Records LLC

5
The Kicker
00:05:27

Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Horace Silver, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Joe Henderson, Composer, Tenor Saxophone, AssociatedPerformer - Carmell Jones, Trumpet, AssociatedPerformer - Roger Humphries, Drums, AssociatedPerformer - Teddy Smith, Bass, AssociatedPerformer

A Blue Note Records Release; ℗ 2012 Capitol Records LLC

6
Lonely Woman
00:07:07

Gene Taylor, Bass, AssociatedPerformer - Rudy Van Gelder, Recording Engineer, StudioPersonnel - Alfred Lion, Producer - Horace Silver, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Roy Brooks, Drums, AssociatedPerformer

A Blue Note Records Release; ℗ 2012 Capitol Records LLC

Descriptif de l'album

Au chapitre Horace Silver, le grand livre d’or du jazz a toujours aimé retenir principalement Song for My Father, un bel hommage rendu à son père photographié sur la pochette du disque. Le grand pianiste influencé par le blues, le gospel et le rhythm’n’blues livre dans cette musique enregistrée lors de trois séances (octobre 1963, janvier 1964 et octobre 1964) un jazz d’essence funky, blues et même bossa. Logique puisque c’est au retour d’un voyage au Brésil qu’il entamera ce projet. Horace Silver adosse ici son style contre de solides rythmiques, élément clé de son art, qui donnent à cette merveille un groove des plus précurseurs. Son piano, physique à souhait, embarque la musique dans le torrent d’un swing redoutable. Et dans les instants plus en retenue (Calcutta Cutie), Silver devient félin, agissant avec subtilité. Song for My Father aligne surtout les compositions mythiques, des mélodies accrocheuses qui influenceront des hordes de musiciens. Dans une interview accordée à NPR en 2008, le contrebassiste Christian McBride expliqua les raisons de sa vénération pour cette musique. « La musique d’Horace Silver a toujours représenté ce que prêchent les musiciens de jazz mais ne pratiquent pas forcément : la simplicité. Ça reste gravé dans la mémoire, c’est facile à chanter. Ça rentre facilement dans votre sang. C’est aisément compréhensible. Et c’est très enraciné et gorgé de soul. » © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
After The Fall Keith Jarrett
Songs In The Key Of Life Stevie Wonder
À découvrir également
Par Horace Silver

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Rudy Van Gelder, LE son du jazz

Considéré comme le plus grand ingénieur du son de l’histoire du jazz, Rudy Van Gelder fut une sorte d'artisan qui travailla avec les plus grands musiciens de l'après-guerre pour Blue Note, Impulse!, Prestige, CTI et Savoy.

Le quartet américain de Keith Jarrett

Au début de sa dense carrière, Keith Jarrett passa sept années à expérimenter comme jamais à la tête de son quartet américain. Avec Charlie Haden, Paul Motian et Dewey Redman, le pianiste dirigera, entre 1971 et 1976, une sorte de laboratoire fou dans lequel se caramboleront hard bop, free-jazz, world et avant-garde. Une parenthèse spontanée à redécouvrir.

Betty Davis, la panthère funk

Sans elle, point de Macy Gray, Erykah Badu, Amy Winehouse ou Janelle Monáe ! Disparue des radars depuis des années, Betty Davis reste la pionnière des soul sisters félines. La déesse funk par excellence. Egalement celle qui offrit l’électricité à un certain Miles Davis, dont elle sera l’éphémère épouse. Mais qui es-tu Betty ?

Dans l'actualité...