Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nelson Freire|Ludwig van Beethoven : Piano Concerto No.5 "Emperor" - Piano Sonata No.32 in C Minor, Op.111

Ludwig van Beethoven : Piano Concerto No.5 "Emperor" - Piano Sonata No.32 in C Minor, Op.111

Nelson Freire - Gewandhausorchester - Riccardo Chailly

Livret numérique

Disponible en
24-Bit/96 kHz Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

De tous les concertos, le cinquième de Beethoven nommé de manière apocryphe « Empereur », est certainement le roi. Les gravures abondent et se succèdent depuis l'invention du disque vinyle, sans toutes égaler les enregistrements de référence que sont ceux d'Edwin Fischer avec Wilhehlm Fürtwangler (1951), Arturo Benedetti Michelangeli avec Carlo Maria Giulini (1979) ou Murray Perahia avec Bernard Haitink (1985). Concernant Nelson Freire, il se situe plutôt dans la lignée sud-américaine du Chilien Claudio Arrau, dont les séances avec Colin Davis ou Bernard Haitink ont donné lieu à de splendides versions.

Associé au chef d'orchestre Riccardo Chailly, qu'il retrouve avec le Gewandhausorchester de Leipzig, le pianiste brésilien enregistre pour la première fois l'oeuvre qui l'a révélé à l'âge de douze ans au Concours international de Rio de Janeiro, remporté avec l'approbation d'un jury comprenant Lily Kraus, Marguerite Long et Guiomar Novaes.

Là où Claudio Arrau livrait un finale époustouflant, son successeur attaque sur les chapeaux de roue dans un Allegro magistral, pris à bras le corps et déployant une énergie positive, une rapidité exempte de précipitation, tempérée par la délicatesse du second thème pianissimo, ouvragé avec sensibilité. L'Adagio un pocco mosso et l'Allegro ma non troppo qui suivent sont au diapason d'une interprétation majeure, pleine de constance jusqu'à la répétition du motif principal et le rondo du dernier mouvement.

Jouée dans le berceau qui a vu naître la partition en mai 1811, cette prestation claire et déliée a toutes les qualités pour appréhender l'oeuvre. Le couplage présent l'associe à la trente-deuxième et dernière sonate du compositeur, l'opus 111, éxecuté là aussi de belle manière, avec la profondeur coutumière à Nelson Freire.

©Copyright Music Story 2015

Plus d'informations

Ludwig van Beethoven : Piano Concerto No.5 "Emperor" - Piano Sonata No.32 in C Minor, Op.111

Nelson Freire

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 100 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,49€/mois

Piano Concerto No. 5 in E flat major Op. 73 -"Emperor" (Ludwig van Beethoven)

1
1. Allegro
00:19:39

Ludwig van Beethoven, Composer - John Fraser, Producer, Recording Producer - Riccardo Chailly, Conductor, MainArtist - Nelson Freire, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Philip Siney, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Decca Music Group Limited

2
2. Adagio un poco mosso
00:07:46

Ludwig van Beethoven, Composer - John Fraser, Producer, Recording Producer - Riccardo Chailly, Conductor, MainArtist - Nelson Freire, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Philip Siney, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Decca Music Group Limited

3
3. Rondo (Allegro)
00:10:08

Ludwig van Beethoven, Composer - John Fraser, Producer, Recording Producer - Riccardo Chailly, Conductor, MainArtist - Nelson Freire, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Gewandhausorchester, Orchestra, MainArtist - Philip Siney, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2014 Decca Music Group Limited

Piano Sonata No. 32 in C minor, Op. 111 (Ludwig van Beethoven)

4
1. Maestoso - Allegro con brio ed appassionato
00:08:08

Ludwig van Beethoven, Composer - Nelson Freire, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Jonathan Stokes, Recording Engineer, StudioPersonnel - Dominic Fyfe, Producer, Recording Producer

℗ 2014 Decca Music Group Limited

5
2. Arietta (Adagio molto semplice e cantabile)
00:16:12

Ludwig van Beethoven, Composer - Nelson Freire, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Jonathan Stokes, Recording Engineer, StudioPersonnel - Dominic Fyfe, Producer, Recording Producer

℗ 2014 Decca Music Group Limited

Chronique

De tous les concertos, le cinquième de Beethoven nommé de manière apocryphe « Empereur », est certainement le roi. Les gravures abondent et se succèdent depuis l'invention du disque vinyle, sans toutes égaler les enregistrements de référence que sont ceux d'Edwin Fischer avec Wilhehlm Fürtwangler (1951), Arturo Benedetti Michelangeli avec Carlo Maria Giulini (1979) ou Murray Perahia avec Bernard Haitink (1985). Concernant Nelson Freire, il se situe plutôt dans la lignée sud-américaine du Chilien Claudio Arrau, dont les séances avec Colin Davis ou Bernard Haitink ont donné lieu à de splendides versions.

Associé au chef d'orchestre Riccardo Chailly, qu'il retrouve avec le Gewandhausorchester de Leipzig, le pianiste brésilien enregistre pour la première fois l'oeuvre qui l'a révélé à l'âge de douze ans au Concours international de Rio de Janeiro, remporté avec l'approbation d'un jury comprenant Lily Kraus, Marguerite Long et Guiomar Novaes.

Là où Claudio Arrau livrait un finale époustouflant, son successeur attaque sur les chapeaux de roue dans un Allegro magistral, pris à bras le corps et déployant une énergie positive, une rapidité exempte de précipitation, tempérée par la délicatesse du second thème pianissimo, ouvragé avec sensibilité. L'Adagio un pocco mosso et l'Allegro ma non troppo qui suivent sont au diapason d'une interprétation majeure, pleine de constance jusqu'à la répétition du motif principal et le rondo du dernier mouvement.

Jouée dans le berceau qui a vu naître la partition en mai 1811, cette prestation claire et déliée a toutes les qualités pour appréhender l'oeuvre. Le couplage présent l'associe à la trente-deuxième et dernière sonate du compositeur, l'opus 111, éxecuté là aussi de belle manière, avec la profondeur coutumière à Nelson Freire.

©Copyright Music Story 2015

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Getz/Gilberto

Stan Getz

Getz/Gilberto Stan Getz

Moanin'

Art Blakey & The Jazz Messengers

Moanin' Art Blakey & The Jazz Messengers

Takin' Off

Herbie Hancock

Takin' Off Herbie Hancock

Blue Train

John Coltrane

Blue Train John Coltrane
À découvrir également
Par Nelson Freire

Nelson Freire: Brahms

Nelson Freire

Nelson Freire: Brahms Nelson Freire

Chopin : Piano Concerto No.2 - Ballade No.4 - Berceuse...

Nelson Freire

Villa-Lobos: Complete Bachianas Brasileiras

Nelson Freire

Bach: Piano Works

Nelson Freire

Bach: Piano Works Nelson Freire

Encores

Nelson Freire

Encores Nelson Freire

Playlists

Dans la même thématique...

J.S. Bach: Goldberg Variations

Víkingur Ólafsson

J.S. Bach: Goldberg Variations Víkingur Ólafsson

The Vienna Recital

Yuja Wang

The Vienna Recital Yuja Wang

Carl Philipp Emanuel Bach

Keith Jarrett

Rachmaninoff: The Piano Concertos & Paganini Rhapsody

Yuja Wang

A Symphonic Celebration - Music from the Studio Ghibli Films of Hayao Miyazaki

Joe Hisaishi