Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Collegium 1704 - Jan Dismas Zelenka : 6 Sonatas, ZWV 181

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Jan Dismas Zelenka : 6 Sonatas, ZWV 181

Collegium 1704 - Vaclav Luks

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Les six Sonates de Jan Dismas Zelenka ZWV 181 sont parmi les plus remarquables pièces de musique de chambre de leur temps, de par la difficulté qu’elles offrent au hautbois et au basson baroques ; tout en étant des œuvres-clés dans la production du compositeur. De nos jours, Zelenka – qui, bien que Tchèque, vécut pratiquement toute sa carrière à Dresde –, n’a plus besoin d’être présenté au public, ayant enfin (re)pris sa place légitime parmi les grands compositeurs de la première moitié du XVIIIe siècle. Ce ne fut pas toujours le cas, il faut le préciser ; ses œuvres furent quasiment oubliées jusqu’au milieu du XXe siècle, et ce sont précisément ces Sonates qui permirent que l’attention soit enfin attirée sur le personnage. A son époque, les collections de Sonates en trio étaient la marque d’une certaine maturité, et Zelenka lui-même atteignait la quarantaine lorsqu’il les écrivit – les recherches musicologiques les plus récentes les placent vers les années 1721 et 1722. Les architectures elles-mêmes semblent prouver leur grand niveau d’évolution ; cinq des six Sonates sont construites en quatre mouvements selon le modèle de la sonata da chiesa à la Corelli, tandis que seule une se présente en trois mouvements plus proches du type développé par Vivaldi dans ses concertos de chambre ou de ses sonates concertantes. La conception avec « deux basses obligées », dans laquelle une partie plus ou moins indépendante pour basson solo déroule un impressionnant contrepoint, se singularise par l’ampleur des mouvements, une véritable gageure pour les instrumentistes même si l’écriture reste toujours idiomatique – tonalités confortables, respirations intégrées aux phrases etc. On s’étonnera également de l’intensité d’expression de cette musique ; et bien que le compositeur fasse appel à un large arsenal contrapuntique et formel, cet aspect « savant » ne s’impose jamais au détriment de la spontanéité musicale. L’ensemble de musique baroque tchèque Collegium 1704, fondé en 1991 par le claveciniste et corniste Václav Luks (qui fut cor solo de l’Akademie für Alte Musik Berlin, une excellente école en matière d’interprétation à l’ancienne), joue naturellement sur instruments d’époque. © SM/Qobuz

Plus d'informations

Jan Dismas Zelenka : 6 Sonatas, ZWV 181

Collegium 1704

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 60 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Sonata in F Major, ZWV 181 No. 1 (Jan Dismas Zelenka)

1
I. Adagio ma non troppo
00:03:18

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

2
II. Allegro
00:04:51

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

3
III. Larghetto
00:03:31

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

4
IV. Allegro assai
00:05:12

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

Sonata in G Minor, ZWV 181 No. 2 (Jan Dismas Zelenka)

5
I. Andante
00:04:01

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

6
II. Allegro
00:06:43

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

7
III. Andante
00:03:45

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

8
IV. Allegro
00:05:31

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

Sonata in B-Flat Major, ZWV 181 No. 3 (Jan Dismas Zelenka)

9
I. Adagio
00:03:59

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

10
II. Allegro
00:04:27

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

11
III. Largo
00:03:01

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

12
IV. Allegro - Tempo giusto
00:05:08

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

DISQUE 2

Sonata in G Minor, ZWV 181 No. 4 (Jan Dismas Zelenka)

1
I. Andante
00:02:39

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

2
II. Allegro
00:05:49

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

3
III. Adagio
00:03:24

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

4
IV. Allegro ma non troppo
00:09:37

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

Sonata in F Major, ZWV 181 No. 5 (Jan Dismas Zelenka)

5
I. Allegro
00:06:55

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

6
II. Adagio
00:02:53

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

7
III. Allegro
00:06:44

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

Sonata in C Minor, ZWV 181 No. 6 (Jan Dismas Zelenka)

8
I. Andante
00:03:14

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

9
II. Allegro
00:04:16

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

10
III. Adagio
00:02:54

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

11
IV. Allegro
00:05:29

Jan Dismas Zelenka, Composer - Collegium 1704, Ensemble, MainArtist

(C) 2017 Accent (P) 2017 Accent

Descriptif de l'album

Les six Sonates de Jan Dismas Zelenka ZWV 181 sont parmi les plus remarquables pièces de musique de chambre de leur temps, de par la difficulté qu’elles offrent au hautbois et au basson baroques ; tout en étant des œuvres-clés dans la production du compositeur. De nos jours, Zelenka – qui, bien que Tchèque, vécut pratiquement toute sa carrière à Dresde –, n’a plus besoin d’être présenté au public, ayant enfin (re)pris sa place légitime parmi les grands compositeurs de la première moitié du XVIIIe siècle. Ce ne fut pas toujours le cas, il faut le préciser ; ses œuvres furent quasiment oubliées jusqu’au milieu du XXe siècle, et ce sont précisément ces Sonates qui permirent que l’attention soit enfin attirée sur le personnage. A son époque, les collections de Sonates en trio étaient la marque d’une certaine maturité, et Zelenka lui-même atteignait la quarantaine lorsqu’il les écrivit – les recherches musicologiques les plus récentes les placent vers les années 1721 et 1722. Les architectures elles-mêmes semblent prouver leur grand niveau d’évolution ; cinq des six Sonates sont construites en quatre mouvements selon le modèle de la sonata da chiesa à la Corelli, tandis que seule une se présente en trois mouvements plus proches du type développé par Vivaldi dans ses concertos de chambre ou de ses sonates concertantes. La conception avec « deux basses obligées », dans laquelle une partie plus ou moins indépendante pour basson solo déroule un impressionnant contrepoint, se singularise par l’ampleur des mouvements, une véritable gageure pour les instrumentistes même si l’écriture reste toujours idiomatique – tonalités confortables, respirations intégrées aux phrases etc. On s’étonnera également de l’intensité d’expression de cette musique ; et bien que le compositeur fasse appel à un large arsenal contrapuntique et formel, cet aspect « savant » ne s’impose jamais au détriment de la spontanéité musicale. L’ensemble de musique baroque tchèque Collegium 1704, fondé en 1991 par le claveciniste et corniste Václav Luks (qui fut cor solo de l’Akademie für Alte Musik Berlin, une excellente école en matière d’interprétation à l’ancienne), joue naturellement sur instruments d’époque. © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Translation Black Eyed Peas
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
Tickets To My Downfall Machine Gun Kelly
À découvrir également
Par Collegium 1704
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Le violon en 10 interprètes, épisode 2

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Voici la seconde partie de cette sélection subjective de 10 violonistes qui met en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers.

Le violon en 10 interprètes, épisode 1

Si le timbre et l’ambitus du violoncelle le rapprochent de la voix humaine, les aigus stratosphériques du violon flirtent avec les dieux. L’instrument a inspiré des œuvres nombreuses à la discographie pléthorique : des trésors qui sont autant de versions de référence. Cette sélection subjective de 10 violonistes choisit de mettre en lumière deux générations éloignées : la première est née pendant le premier tiers du XXe siècle ; la seconde pendant le dernier tiers, à retrouver jeudi.

François Couperin, le clavecin moderne

Favori de Louis XIV, François Couperin (1668-1733) était la vedette du clavecin au XVIIIe siècle, un instrument prestigieux qui connaissait alors son apogée (avant de retourner dans l’ombre au siècle suivant) et dont il a révolutionné l’approche, entraînant dans son sillon les autres virtuoses de l’époque, Dandrieu ou Rameau. Le claveciniste québécois Olivier Fortin revient pour Qobuz sur la destinée de « Couperin le Grand ».

Dans l'actualité...