Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Catastrophe - Fizzy

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Fizzy

Catastrophe

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Cette collection de huit singles de Catastrophe est la preuve que ce collectif né en 2016 sous la houlette de Bertand Burgalat ne s’interdit rien en matière musicale. Les références à d’autres temps fleurissent dans chacune de ces chansons à la fois légères et mélancoliques (mélange typique de l’écurie Tricatel). Party in my Pussy détonne par son décalage entre la douceur de la musique (avec un final vocal façon Brian Wilson) et des paroles « explicitement » festives. Bruce Lee est un rap funky à la Chagrin d’amour (en plus nonchalant), agrémenté d’un chœur d’enfants. Aria 140.66 mêle musique classique (opéra) et pop à la manière de Saint-Preux. A travers ces trois exemples, Catastrophe montre son désir d’aborder des styles divers et variés, parfois au sein d’un même morceau. Citons également le dansant Maintenant ou jamais, le slow langoureux Nuggets et une reprise de Bronski Beat (Smalltown Boy). Cette porte idéale pour découvrir l’univers de Catastrophe contient enfin un hommage à leur producteur, en forme de long intermède : une sublime reprise du décadent et planant L’Enfant sur la banquette arrière, qui figurait dans son album Les choses qu’on ne peut dire à personne, sorti en 2017. ©Nicolas Magenham/Qobuz  

Plus d'informations

Fizzy

Catastrophe

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Party in My Pussy
Catastrophe
00:02:22

Catastrophe, MainArtist - Pierre Jouan, Composer

2020 Tricatel 2020 Tricatel

2
Bruce Lee
Catastrophe
00:03:34

Les Kids, MainArtist - Catastrophe, MainArtist - Pierre Jouan, Composer

2020 Tricatel 2020 Tricatel

3
Aria 140.66
Catastrophe
00:04:40

Catastrophe, MainArtist - Pierre Jouan, Composer

2020 Tricatel 2020 Tricatel

4
L'enfant sur la banquette arrière Vision de Catastrophe
Bertrand Burgalat
00:06:31

Bertrand Burgalat, Composer, MainArtist

2020 Tricatel 2020 Tricatel

5
Maintenant ou jamais
Catastrophe
00:04:11

Catastrophe, MainArtist - Pierre Jouan, Composer

2020 Tricatel 2020 Tricatel

6
Nuggets
Catastrophe
00:04:53

Catastrophe, MainArtist - Pierre Jouan, Composer

2020 Tricatel 2020 Tricatel

7
Smalltown Boy Nova Version
Catastrophe
00:03:47

Larry Steinbachek, Composer - Jimmy Somerville, Composer - Steve Bronski, Composer - Catastrophe, MainArtist

2020 Tricatel 2020 Tricatel

8
L'amour tout nu
Catastrophe
00:04:04

Catastrophe, MainArtist - Pierre Jouan, Composer

2020 Tricatel 2020 Tricatel

Descriptif de l'album

Cette collection de huit singles de Catastrophe est la preuve que ce collectif né en 2016 sous la houlette de Bertand Burgalat ne s’interdit rien en matière musicale. Les références à d’autres temps fleurissent dans chacune de ces chansons à la fois légères et mélancoliques (mélange typique de l’écurie Tricatel). Party in my Pussy détonne par son décalage entre la douceur de la musique (avec un final vocal façon Brian Wilson) et des paroles « explicitement » festives. Bruce Lee est un rap funky à la Chagrin d’amour (en plus nonchalant), agrémenté d’un chœur d’enfants. Aria 140.66 mêle musique classique (opéra) et pop à la manière de Saint-Preux. A travers ces trois exemples, Catastrophe montre son désir d’aborder des styles divers et variés, parfois au sein d’un même morceau. Citons également le dansant Maintenant ou jamais, le slow langoureux Nuggets et une reprise de Bronski Beat (Smalltown Boy). Cette porte idéale pour découvrir l’univers de Catastrophe contient enfin un hommage à leur producteur, en forme de long intermède : une sublime reprise du décadent et planant L’Enfant sur la banquette arrière, qui figurait dans son album Les choses qu’on ne peut dire à personne, sorti en 2017. ©Nicolas Magenham/Qobuz  

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Songs In The Key Of Life

Stevie Wonder

Songs In The Key Of Life Stevie Wonder

Innervisions

Stevie Wonder

Innervisions Stevie Wonder

Talking Book

Stevie Wonder

Talking Book Stevie Wonder

What's Going On

Marvin Gaye

What's Going On Marvin Gaye
À découvrir également
Par Catastrophe

GONG!

Catastrophe

GONG! Catastrophe

La nuit est encore jeune - Vision XL

Catastrophe

La nuit est encore jeune

Catastrophe

Dernier soleil vision XL

Catastrophe

Encore / Solastalgie

Catastrophe

Encore / Solastalgie Catastrophe

Playlists

Dans la même thématique...

Est-ce que tu sais ?

Gaëtan Roussel

Est-ce que tu sais ? Gaëtan Roussel

Intégrale Charles Trénet, vol. 4 : "Que reste-t-il de nos amours ?" (1941-1943)

Charles Trenet

À l'aube revenant

Francis Cabrel

À l'aube revenant Francis Cabrel

Le Grand P'tit Concert -M-aison

M

aimée

Julien Doré

aimée Julien Doré
Les Grands Angles...
Le musée imaginaire de Christophe

Au fil de sa carrière, Christophe, qui a nous a quittés le 16 avril dernier, s’est construit une sorte de petit musée intérieur, étincelant et hors d’âge, dans lequel il errait la nuit. Entre l’amour de la musique et la cinéphilie, Christophe y dévoile ses fétiches, ses obsessions, ses passions, sans jamais perdre de vue son émerveillement enfantin.

Boris Vian, la zizique avant tout

Boris Vian n’a pas seulement donné son nom à des établissements scolaires et des médiathèques. Il fut un artiste et créateur quasi complet, et la musique, qu’il composait, produisait, écrivait et parfois chantait, a rythmé sa vie fulgurante, conclue à l’âge de 39 ans dans une salle de cinéma en 1959. Pour fêter en fanfare les 100 ans de sa naissance, Qobuz vous propose une partition biographique.

Lhasa, l’inoubliable comète

En seulement trois albums studio, un live et trois tournées internationales, “Lhasa” de Sela a laissé une trace unique dans l’histoire de la musique populaire contemporaine. “La Llorona”, “The Living Road” et “Lhasa” sont des œuvres distinctes et abouties qui dévoilent un univers étrange mais familier, à mi-chemin du rêve et de la réalité. Ces chansons claires obscures sont habitées par les sentiments sincères d’une artiste dont le chant à fleur de peau propose un pacte de complicité intime avec celui qui l’écoute. Il y a dans la vie de “Lhasa” de Sela tous les ingrédients d’une légende, les étapes d’un roman, les émotions d’une histoire belle et bouleversante.

Dans l'actualité...