Concentus Musicus Wien - Nikolaus Harnoncourt Beethoven : Symphonies Nos. 4 & 5

Beethoven : Symphonies Nos. 4 & 5

Concentus Musicus Wien - Nikolaus Harnoncourt

Hi-Res 24 bits – 96.00 kHz

Inclus: 1 Livret numérique

Paru le 5 février 2016 chez Sony Classical

Artiste principal : Nikolaus Harnoncourt

Genre : Classique > Musique symphonique > Symphonies

Distinctions : Choc Classica de l'année (novembre 2016) - Diapason d'or (mars 2016) - Choc de Classica (avril 2016)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Qobuz Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 8 pistes Durée totale : 01:10:41

    Symphony No. 4 in B-Flat Major, Op. 60 (Ludwig van Beethoven)
  1. 1 Symphony No. 4 in B-Flat Major, Op. 60: I. Adagio - Allegro vivace

    Nikolaus Harnoncourt, Conductor, Main Artist - Ludwig van Beethoven, Composer - Concentus Musicus Wien, Associated Performer - Martin Sauer, Producer - René Möller, Recording Engineer

  2. 2 Symphony No. 4 in B-Flat Major, Op. 60: II. Adagio

    Nikolaus Harnoncourt, Conductor, Main Artist - Ludwig van Beethoven, Composer - Concentus Musicus Wien, Associated Performer - Martin Sauer, Producer - René Möller, Recording Engineer

  3. 3 Symphony No. 4 in B-Flat Major, Op. 60: III. Allegro vivace - Trio. Un poco meno allegro

    Nikolaus Harnoncourt, Conductor, Main Artist - Ludwig van Beethoven, Composer - Concentus Musicus Wien, Associated Performer - Martin Sauer, Producer - René Möller, Recording Engineer

  4. 4 Symphony No. 4 in B-Flat Major, Op. 60: IV. Allegro ma non troppo

    Nikolaus Harnoncourt, Conductor, Main Artist - Ludwig van Beethoven, Composer - Concentus Musicus Wien, Associated Performer - Martin Sauer, Producer - René Möller, Recording Engineer

  5. Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67
  6. 5 Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67: I. Allegro con brio

    Nikolaus Harnoncourt, Conductor, Main Artist - Ludwig van Beethoven, Composer - Concentus Musicus Wien, Associated Performer - Martin Sauer, Producer - René Möller, Recording Engineer

  7. 6 Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67: II. Andante con moto

    Nikolaus Harnoncourt, Conductor, Main Artist - Ludwig van Beethoven, Composer - Concentus Musicus Wien, Associated Performer - Martin Sauer, Producer - René Möller, Recording Engineer

  8. 7 Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67: III. Allegro - attacca

    Nikolaus Harnoncourt, Conductor, Main Artist - Ludwig van Beethoven, Composer - Concentus Musicus Wien, Associated Performer - Martin Sauer, Producer - René Möller, Recording Engineer

  9. 8 Symphony No. 5 in C Minor, Op. 67: IV. Allegro

    Nikolaus Harnoncourt, Conductor, Main Artist - Ludwig van Beethoven, Composer - Concentus Musicus Wien, Associated Performer - Martin Sauer, Producer - René Möller, Recording Engineer

À propos

Rien de nouveau sous le soleil ? Oh que si ! Cet enregistrement des Quatrième et Cinquième Symphonies de Beethoven par le vénérable Nikolaus Harnoncourt est des plus neufs qui soient, puisque le chef l’a réalisé en mai 2015 dans la célébrissime Goldener Saal de Vienne, qui plus est avec son orchestre « personnel » qu’est le Concentus Musicus, et non pas l’un des orchestres modernes avec lesquels il les a déjà enregistrées. La différence est des plus notables, puisqu’il fait appel à un instrumentarium tel qu’en disposait Beethoven en son temps, en particulier des vents dont les sonorités sont franchement différentes de ce que l’on connaît de nos jours – et pour lesquelles le génial sourd avait conçu chaque note sachant ce qu’elle donnerait une fois jouée. Le résultat est une véritable explosion de coloris, bien loin des accents souvent trop polis et policés des interprétations à la romantique, et la Cinquième semble ici d’une véritable férocité d’avant-garde – ce qu’elle fut à sa création et est encore de nos jours. Selon Harnoncourt, c’est la première fois que lui-même (c’est dire !) avait l’occasion d’aborder ce répertoire sans la moindre « retouche » sonore due aux évolutions instrumentales depuis deux siècles. Auditeurs, attention : vous n’écouterez plus jamais ces deux Symphonies de Beethoven avec la même oreille une fois goûté à la fontaine originale que nous ouvre ici Harnoncourt du haut de ses quatre-vingt cinq printemps. Vingt ans après une intégrale très remarquée en son temps des Symphonies de Beethoven réalisée par Nikolaus Harnoncourt avec l’Orchestre de Chambre d’Europe (Teldec), le chef autrichien a décidé de clore sa carrière musicale par un ultime pavé dans la mare et non par l'intégrale des symphonies annoncée à laquelle il a dû renoncer, ses forces l'ayant abandonné. © SM/Qobuz

« "De toute ma vie de musicien, explique le chef dans la notice, je n'ai jamais pu interpréter une œuvre deux fois de la même façon."» [...] Pourtant, ce qui nous frappe d'abord, c'est moins l'évolution du geste que sa constance. La suprématie du discours, le triomphe de l'accent sur le rythme et de l'articulation sur le mouvement, la rage tantôt cachée tantôt affichée. Tout était déjà là en 1990. [...] Ce qui n'y était pas, ce sont les instruments. [...] Modernes en 1990, "historiques" en 2015, ils apportent le grain et la couleur. [...] Attachez vos ceintures, le retour va secouer !» (Diapason, mars 2016 / Ivan A. Alexandre)

 

À découvrir

Dans la même thématique

À lire autour de l'album

Plus d'articles

L'artiste principal

Nikolaus Harnoncourt dans le magazine

Plus d'articles

Le compositeur principal

Ludwig van Beethoven dans le magazine

Plus d'articles

L'époque

Musique Romantique dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Symphonies dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

  • QIBUZ  /  Lundi 16 janvier 2017 QIBUZ / Lundi 16 janvier 2017

    Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

    Lire l'article
  • QIBUZ / Lundi 9 janvier 2017

    Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles