Les albums

5,99 €

Soul - À paraître le 2 mars 2015 | Prospect

11,99 €

Soul - À paraître le 16 février 2015 | XL Recordings

7,49 €
4,99 €

Soul - À paraître le 26 janvier 2015 | Prospect

24 Bits
14,99 €
12,99 €

Soul - À paraître le 19 janvier 2015 | Anti - Epitaph

24 Bits
La soul moderne, le R&B respectueux d’une certaine tradition bref le groove de qualité se porte plutôt bien ces derniers temps. Et ce premier album de Curtis Harding, le bien nommé Soul Power, fait entrer un nouvel outsider flamboyant dans une famille réunissant déjà Aloe Blacc, Mayer Hawthorne, Jamie Lidell, Myron & E, Nicole Willis, Lady, Nick Waterhouse et quelques autres. Originaire d’Atlanta, ancien choriste pour Cee Lo Green et proche de Cole Alexander des Black Lips, Harding épate dès son premier opus, tant l’éclectisme qu’il offre ici, comme l’aisance qu’il a à passer d’une ballade de lover à un titre nettement plus up tempo et funky voire à de la soul rock sudiste, est bluffante ! Et même si les références comme les clins d’œil sont légions, Harding impose déjà l’originalité de sa voix. Un peu d’Aloe Blacc par ici ou du Curtis Mayfield là (comme sur Keep On Shining et ses intonations héritées de l’ancien leader des Impressions), pas mal de Shuggie Otis un peu plus loin, le jeune soul brother peut joliment durcir le ton comme sur le plus rock Castaway voire Surf qui rappelle étonnamment les Fine Young Cannibals de Roland Gift. Toutes ces nombreuses références ne font pas pour autant de Curtis Harding un suiveur de seconde zone. Bien au contraire. Il écoute du rap, de la country, du rock, de la soul, du blues et 150.000 autres choses, bref le bonhomme sait d’où il vient et, avec Soul Power, montre où il va. On le suit les yeux fermés ! A noter enfin, histoire d'ajouter une touche supplémentaire de glamour et de hype à cette belle affaire, Heidi Slimane a photographié Harding pour la pochette de son album... © MZ/Qobuz

Soul - À paraître le 23 décembre 2014 | track by track

13,49 €

Soul - À paraître le 22 décembre 2014 | Creactivmind

2,99 €

Soul - Paru le 19 décembre 2014 | Heavenly Sweetness

13,49 €

Soul - Paru le 19 décembre 2014 | 7Soul

9,99 €

Soul - Paru le 18 décembre 2014 | D'Black Produções

31,19 €

Soul - Paru le 16 décembre 2014 | Universal Music GmbH

1,79 €

Soul - Paru le 15 décembre 2014 | Hawk Records

0,99 €

Soul - Paru le 15 décembre 2014 | Jalapeno Records

9,99 €

Soul - Paru le 15 décembre 2014 | Hawk Records

14,99 €
12,99 €

Soul - Paru le 15 décembre 2014 | RCA Records Label

24 Bits
Il y a tout de même un mystère D’Angelo. Comment un tel talent qui secoua la planète soul en 1995 avec son premier album Brown Sugar puis avec sa suite, Voodoo en 2000, se soit contenté d’une carrière aussi… chaotique ? Car Black Messiah qui parait quelques jours avant Noël 2014, n’est finalement QUE le troisième album studio de D’Angelo en vingt ans de carrière ! Mais cette attente de quatorze années aura d’une certaine manière valu le coup tant le niveau de ce Messie noir est élevé. On retrouve déjà cette voix furieusement sensuelle (pour ne pas dire sexuelle), et cette façon unique de l’enrouler autour d’un groove entêtant. Il y a évidemment du charnel, du sale et du vrai dans cette soul héritée de Sly Stone et Al Green. Pas d’enluminures superflues ou de sons gratuitement léchés. Bref, un comeback soulful et réussi. A noter que Black Messiah, co-produit par Questlove des Roots, accueille quelques goûtus invités parmi lesquels Q-Tip, le bassiste Pino Palladino, le batteur James Gadson et l’ex-Parliament/Funkadelic Kendra Foster. © MD/Qobuz
1,79 €

Soul - Paru le 15 décembre 2014 | Hawk Records

Le genre

Soul dans le magazine
)