Les albums

1788 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Musique vocale (profane et sacrée)
5,99 €

Musique chorale (pour chœur) - À paraître le 8 septembre 2017 | Naxos

Livret
14,99 €
9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - À paraître le 8 septembre 2017 | OMF

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - À paraître le 8 septembre 2017 | Navona

Hi-Res Livret
9,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 18 août 2017 | Hampton Roads Music Group

8,99 €
5,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 11 août 2017 | Naxos

Hi-Res
Voici présentées de fort nombreuses et fort belles pièces de Fernando Sor pour la formation voix et guitare, et ce ne sont absolument pas des arrangements. Le compositeur, que Fétis décrivait comme « le Beethoven de la guitare », était sans doute plus influencé par Mozart. Cela dit, Sor lui-même précisait dans sa Méthode de guitare qu’il souhaitait que l’instrument fut un orchestre en miniature capable d’évoquer maintes sonorités. Les trois groupes de mélodies ici présentées offrent des genres d’écriture radicalement différents, du concept classique de la fin du XVIIIe siècle jusqu’aux danses folkloriques à l’espagnole. Les trois airs de Don Giovanni de Mozart illustrent la pratique d’alors des guitaristes (et des pianistes) de se saisir d’airs d’opéras pour leur permettre de quitter le théâtre et s’insinuer dans le salon. Les vingt chansons espagnoles, des séguédilles, datent des années 1800 à 1810 ; certains observateurs ont avancé que ces pièces pouvaient n’être pas de Sor, mais à défaut d’autres noms et de la moindre preuve – stylistique ou historique – on continuera de partir du principe qu’elle sont bien de lui. Les cinq mélodies françaises (que la mezzo espagnole Nerea Berraondo chante avec un accent hispanique sans doute affecté, de manière à restituer ce qui se pouvait entendre dans les salons madrilènes au début du XIXe siècle) nous mènent encore dans un tout autre monde. O vous, que Mars rend invincible provient de l’opéra comique Soliman II du compositeur italo-russe Catterino Cavos. Mon dernier mot, d’après Pierre-Ange de Boismartin, rêve de richesses et de gloire. Plus singulier, l’Appel des nègres aux Français est un poème anti-esclavagiste passionné du poète Louis Mialle. Enfin, quelques chansons patriotiques espagnoles, dont ¿Adónde vas, Fernando incauto?, évoquent l’époque de l’invasion napoléonienne de l’Espagne et le destin tragique des populations forcées à l’exil. Nerea Berraondo s’est déjà distinguée sur nombre de grandes scènes européennes, en compagnie de chefs tels que Rafael Frühbeck de Burgos ou Maximiano Valdés. On la retrouve également dans le domaine baroque et de la musique plus ancienne. Quant à la guitariste allemande Eva Beneke, elle a étudié à Berlin avant de se voir décerner un doctorat de l’Université de la Californie du Sud où elle s’était perfectionnée auprès de Pepe Romero. © SM/Qobuz
19,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 11 août 2017 | Jube Legends

8,99 €
5,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 11 août 2017 | Naxos

Hi-Res
1,59 €
0,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 4 août 2017 | OMF

Hi-Res
1,59 €
0,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 4 août 2017 | OMF

Hi-Res
9,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 4 août 2017 | Mark Records

Livret
1,59 €
0,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 4 août 2017 | OMF

Hi-Res
29,99 €
19,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 4 août 2017 | Jube Classic

Hi-Res

Le genre

Musique vocale (profane et sacrée) dans le magazine