Les albums

365 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Symphonies
9,99 €

Symphonies - Paru le 4 mai 2018 | CPO

Livret Distinctions 5 de Diapason
De son temps, le compositeur autrichien Johann Nepomuk David (1895-1977) connut une solide renommée ; sa Seconde Symphonie de 1938 ne fut-elle pas créée l’année suivante par rien moins que Hermann Abendroth avec l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig ? Quant à la Quatrième, commencée en 1942 mais plusieurs fois remaniée jusqu’à sa version définitive de 1948, elle aussi fut créée par l’Orchestre du Gewandhaus, et trouva bientôt le chemin du répertoire de chefs tels que Keilberth, Leitner, Jochum ou encore Rosbaud, évident témoignage de tout l’intérêt que suscitait David parmi les interprètes les plus renommés de son temps. Puis vint l’avant-garde, à laquelle le compositeur ne souscrivit jamais ; il avait lui-même côtoyé Schönberg en empruntant quelques éléments techniques du Viennois, tout en gardant toujours un pied fermement ancré dans la tonalité, l’écriture modale et la polyphonie rigoureuse. Aussi n’est-il pas impossible de voir des parallèles avec son exact contemporain Hindemith – tous deux sont nés en 1895, même si parfois l’influence du tout dernier Bruckner pointe le bout de son nez, en particulier dans l’ample énergie des points culminants. Voilà un fascinant bonhomme qu’il est bon de restituer à la place qui est légitimement sienne dans le concert des nations. © SM/Qobuz
5,96 €
3,96 €

Symphonies - Paru le 9 mars 2018 | Supraphon a.s.

Hi-Res Livret
3,99 €

Symphonies - Paru le 29 décembre 2017 | AAO Music

3,99 €

Symphonies - Paru le 29 décembre 2017 | AAO Music

3,99 €

Symphonies - Paru le 29 décembre 2017 | AAO Music

14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 1 décembre 2017 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Après le succès rencontré par son album autour des Symphonies n° 1, 3 et 4, paru chez Phi en 2016, Philippe Herreweghe nous propose la suite de ce travail réalisé avec la Philharmonie royale de Flandre : la Symphonie n° 2, D. 125, et la Symphonie n° 5, D.485 – toutes deux en si bémol majeur. Comme les premières, ces oeuvres de jeunesse – écrites alors que le compositeur Viennois n’avait pas vingt ans – sont les débuts prometteurs d’un artiste déjà en pleine possession de ses moyens. Elles témoignent d’un esprit tout en finesse et raffinement quant à la construction symphonique de grande envergure, bien que la Cinquième soit celle dont l’instrumentation est la moins fournie – elle est la seule qui ne demande ni clarinette, ni trompette, ni timbale. La Deuxième, de caractère léger, n’en demande pas moins de subtilité à l’orchestre – ce que Philippe Herreweghe et la Philharmonie imposent par leur jeu précis et intelligent. © Phi
78,49 €
55,99 €

Symphonies - Paru le 2 janvier 1980 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 10 novembre 2017 | San Francisco Symphony

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 10 novembre 2017 | San Francisco Symphony

Hi-Res Livret
Michael Tilson Thomas et « son » Orchestre de San Francisco continuent leur politique consistant à laisser une empreinte discographique de l’association entre le chef et l’ensemble, commencée voici… aaaargh… voici vingt-deux ans déjà ! Il s’agit cette fois des quatre symphonies de Schumann, enregistrées bien évidemment en concert, en l’occurrence entre novembre 2015 et mai 2016. On notera que l’Orchestre de San Francisco, qui fut le tout premier ensemble états-unien à jouer lors de transmissions radiophoniques, lança en 2001 le premier label audio et vidéo appartenant à l’orchestre lui-même, SFS Media, et dont l’objectif est de mettre sur le marché ses propres enregistrements audio, ainsi que ses propres DVD, non seulement de concerts mais aussi à destination pédagogique et documentaire. Une belle entreprise culturelle, dont il convient de préciser qu’elle est entièrement payée par des sponsors privés (qui, à la différence de tant de sponsors en France, n’exige pas des dizaines de billets gratuits : au contraire, ils achètent les plus chers… autres mœurs…) et la billetterie des concerts. © SM/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Symphonies - Paru le 3 novembre 2017 | BR-Klassik

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica
« Comme Jochum ou Wand, Bernard Haitink octogénaire ne cesse de revenir aux symphonies de Bruckner, et d'en interroger les textes [...]. Ce live de mai 2017 prend ainsi le relais de la Symphonie n° 6 gravée en 1970 pour l'intégrale Philips, et d'un concert de 2003 avec la Staatskapelle de Dresde (Profil Hänssler). Première constatation, la conception du maestro néerlandais a peu évolué, les tempos étant quasi identiques [...] Mais cette fois, aidé par les sonorités chaudes et onctueuses de la phalange de la Radio bavaroise, Haitink fait montre d'une souplesse dans les phrasés et les enchaînements qui atteint une certaine forme d'évidence, plus immédiate que dans la gravure dresdoise, légèrement plus rigide. Orchestralement, la prestation est superlative : cordes au velours chaleureux, bois splendides (notamment le hautbois), cuivres puissants sans brutalité. Il se dégage de cette lecture une impression d'équilibre serein qui n'exclut pas la pudeur dans l'Adagio, phrasé avec ferveur mais sans pathos. [...] (Diapason, janvier 2018 / Jean-Claude Hulot) « Magistrale leçon de direction que cette Symphonie n° 6 de Bruckner, transcendée par un Bernard Haitink — qui venait de fêter ses quatre-vingt-huit ans — au sommet de son art. [...] Ce concert de mai 2017, à la Philharmonie im Gasteig de Munich [...] montre combien le chef néerlandais réussit la quadrature du cercle entre élévation spirituelle et fermeté rythmique, en installant un climat d'évidence dès les premières secondes. [...] (Classica, mars 2018)
16,99 €
11,49 €

Symphonies - Paru le 27 octobre 2017 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Record of the Month - Diapason d'or / Arte - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Un album, une symphonie : on se croirait revenu au temps du Long Play, à l’époque des Mravinsky, Doráti, Markevitch, Karajan et de nombreux autres interprètes ayant marqué la discographie de la dernière symphonie de Piotr Ilitch Tchaikovski. La couverture semble aussi le confirmer, elle rappelle d’anciennes couvertures RCA des années cinquante et soixante. Sony Classical, soutenant à fond le chef gréco-russe dans ses volontés artistiques, n’hésite pas à publier un album d’environ quarante-cinq minutes – ils avaient fait mieux avec le précédent Sacre du printemps (2015), qui avait reçu les lauriers de la presse. Ici, Teodor Currentzis poursuit donc son exploration du monde tchaïkovskien, avec la Pathétique, en accusant les contrastes dynamiques, par des moyens parfois naturels ou parfois plus techniques (Adagio lamentoso), pratiquant ainsi des méthodes plus spécifiques aux productions pop. Il exploite le caractère volontiers sombre de l’œuvre, et avant même l’énergie rythmique, cherche à créer des atmosphères qui ne sont pas loin d’être le plus souvent morbides. Pour les discophiles, cette parution est une belle occasion de réviser sa discographie, et pour tous les autres ardents utilisateurs de Qobuz une opportunité de redécouvrir ce véritable emblème du répertoire orchestral. © TG/Qobuz
15,99 €
13,49 €

Symphonies - Paru le 29 septembre 2017 | MUNCHNER PHILHARMONIKER GBR

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
« [...] Le présent enregistrement munichois marque une nouvelle étape et une progression. Curieusement, cet univers viennois demeure encore problématique au chef russe dont la direction puissante se situe encore à la limite de la surcharge émotionnelle. [...] Le très beau mouvement lent exploite un romantisme simple sans pour autant renoncer à un rubato appuyé. Nous demeurons dans la tradition des Solti et Bernstein. Le finale est déterminant. Juste, mais un soupçon trop lent, plus contemplatif que pastoral, il met en valeur la voix de Genia Kühmeier. La soprano autrichienne restitue avec une diction parfaite le lied Was mir das Kind erzählt. Une fois encore, Valery Gergiev appuie fortement sur les contrastes dynamiques et de tempo. Mais, en accompagnateur hors pairs, il sait aussi porter une voix qui ose, à son tour, d’habiles nuances dans les pianissimi. Une belle version qui annonce peut-être une nouvelle intégrale.» (Classica, novembre 2017 / Stéphane Friédérich)
14,39 €
10,79 €

Symphonies - Paru le 25 septembre 2017 | Philharmonia Records - Opernhaus Zürich

Hi-Res
17,99 €
13,49 €

Symphonies - Paru le 25 septembre 2017 | Philharmonia Records - Opernhaus Zürich

Hi-Res
17,99 €
13,49 €

Symphonies - Paru le 15 septembre 2017 | Berlin Classics

Hi-Res
17,99 €
13,49 €

Symphonies - Paru le 8 septembre 2017 | Berlin Classics

Hi-Res Livret
17,99 €
13,49 €

Symphonies - Paru le 1 septembre 2017 | Berlin Classics

Hi-Res
17,99 €
13,49 €

Symphonies - Paru le 18 août 2017 | Berlin Classics

Hi-Res
34,99 €
24,99 €

Symphonies - Paru le 1 mars 1965 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret

Le genre

Symphonies dans le magazine