Les albums

1724 albums triés par Date: du plus récent au moins récent et filtrés par Jazz contemporain
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - À paraître le 3 mars 2017 | Label Bleu

Hi-Res
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - À paraître le 3 mars 2017 | Hot8 Music

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - À paraître le 3 mars 2017 | Drugstore Malone

Hi-Res
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 24 février 2017 | Efpi Records

8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 24 février 2017 | Spartacus

Livret
7,99 €

Jazz contemporain - Paru le 24 février 2017 | Woodville Records

Livret
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 24 février 2017 | jazz family

13,49 €
11,69 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | WM Germany

Hi-Res
A 35 ans passés et six albums sous le coude, Omer Klein n’est pas un nouveau-né de la scène jazz. Narrateur harmonique virtuose, le pianiste israélien installé en Allemagne fait principalement des étincelles en trio, sa configuration de prédilection. Comme souvent chez ses confrères compatriotes, la sémantique du jazz croise celle des musiques folkloriques israéliennes et orientales. Klein peut surtout passer d’une certaine forme de mélancolie romantique à un groove au swing robuste et quasi-funky. Elève de Danilo Perez et parrainé par John Zorn, il brille dans la solidité de son discours harmonique et dans la force narrative de sa musique tout au long de ce Sleepwalkers qui parait début 2017. Ligne mélodique puissante et complicité parfaite avec sa rythmique – Haggai Cohen Milo à la contrebasse et Amir Bresler à la batterie – lui permettent d’aborder ses influences (Thelonious Monk, Bill Evans et Keith Jarrett) avec sérénité pour mieux développer un langage bien à lui et se lancer dans des improvisations personnelles. Ce jazz contemporain possède sa patte aussi car Omer Klein est un virtuose de la plume. Il est l’auteur des treize thèmes du disque et confirme ainsi la haute tenue de son écriture, pièce centrale d’un album rondement mené. © MD/Qobuz
11,69 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | WM Germany

A 35 ans passés et six albums sous le coude, Omer Klein n’est pas un nouveau-né de la scène jazz. Narrateur harmonique virtuose, le pianiste israélien installé en Allemagne fait principalement des étincelles en trio, sa configuration de prédilection. Comme souvent chez ses confrères compatriotes, la sémantique du jazz croise celle des musiques folkloriques israéliennes et orientales. Klein peut surtout passer d’une certaine forme de mélancolie romantique à un groove au swing robuste et quasi-funky. Elève de Danilo Perez et parrainé par John Zorn, il brille dans la solidité de son discours harmonique et dans la force narrative de sa musique tout au long de ce Sleepwalkers qui parait début 2017. Ligne mélodique puissante et complicité parfaite avec sa rythmique – Haggai Cohen Milo à la contrebasse et Amir Bresler à la batterie – lui permettent d’aborder ses influences (Thelonious Monk, Bill Evans et Keith Jarrett) avec sérénité pour mieux développer un langage bien à lui et se lancer dans des improvisations personnelles. Ce jazz contemporain possède sa patte aussi car Omer Klein est un virtuose de la plume. Il est l’auteur des treize thèmes du disque et confirme ainsi la haute tenue de son écriture, pièce centrale d’un album rondement mené. © MD/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Très gourmand ce Paul Lay qui entame l’année 2017 avec non pas un mais deux albums qu’il publie simultanément, Alcazar Memories et The Party qu'il présente ainsi : « J'ai élaboré ce répertoire comme une illustration sonore de scènes cinématographiques qui se déroulent lors d'une fête. De la joie, de la légèreté, de l’inattendu. L'exaltation de se retrouver. Chaque pièce caractérise un personnage, une situation, ou encore un échange de regards, une danse, et bien d’autres mouvements. Une fête, c’est également l’occasion d'observer le jeu des masques : l’ego de chacun, complexe, miroite différemment en fonction des situations, afin d’obtenir l’adhésion du groupe. Ces moments de rassemblement nous renvoient à notre identité propre, aux multiples facettes qui constituent notre personnalité, à notre image, nos fêlures, nos refoulements, nos projections, nos fantasmes, confrontant notre réalité à celle des autres. » À la suite de l’album Mikado paru en 2014, Paul Lay avait en fait souhaité approfondir son travail de composition avec Clemens Van Der Feen et Dré Pallemaerts. Une rythmique naturelle et puissante, subtile et délicate, toujours au service de l’émotion et de la sensation. Entendre ce trio est assez jubilatoire. La complicité proposée, la richesse des improvisations et la grande musicalité des thèmes joués, Lay signe ici son disque le plus impressionnant. © MD/Qobuz
1,59 €
0,99 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | Label Bleu

Hi-Res
7,99 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | Pumpkin Records

13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | Gaya Music Production

Hi-Res
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | Nome

Hi-Res Livret
22,49 €
14,99 €

Jazz contemporain - Paru le 17 février 2017 | Laborie Jazz

Hi-Res Livret
Très gourmand ce Paul Lay qui entame l’année 2017 avec non pas un mais deux albums qu’il publie simultanément : Alcazar Memories et The Party. Le premier est construit autour de son piano, d’une voix (celle d’Isabel Sörling) et d’une contrebasse (tenue par Simon Tailleu). « C’était le son que j’avais en tête pour ce répertoire de chansons et de poèmes que m’inspirent la Nature et ses richesses, afin de créer de nombreux climats et une musique aussi dense qu’aérienne. Toutes ces pièces célèbrent cette Nature, sa force, sa multitude, mais décrivent également l’Homme et ses états d’âme, à travers des chansons d’amour. » Paul Lay réunit ici des compositions personnelles mais aussi des pièces signées notamment Gershwin ou Vincent Scotto. Fascinante chanteuse suédoise vivant entre Göteborg et Paris, Sörling irradie ces Alcazar Memories. Paul Lay ne se contente pas de l’accompagner et chaque thème est véritablement conçu à trois. A trois aussi pour le second album, The Party. « J'ai élaboré ce répertoire comme une illustration sonore de scènes cinématographiques qui se déroulent lors d'une fête. De la joie, de la légèreté, de l’inattendu. L'exaltation de se retrouver. Chaque pièce caractérise un personnage, une situation, ou encore un échange de regards, une danse, et bien d’autres mouvements. Une fête, c’est également l’occasion d'observer le jeu des masques : l’ego de chacun, complexe, miroite différemment en fonction des situations, afin d’obtenir l’adhésion du groupe. Ces moments de rassemblement nous renvoient à notre identité propre, aux multiples facettes qui constituent notre personnalité, à notre image, nos fêlures, nos refoulements, nos projections, nos fantasmes, confrontant notre réalité à celle des autres. » À la suite de l’album Mikado paru en 2014, Paul Lay avait en fait souhaité approfondir son travail de composition avec Clemens Van Der Feen et Dré Pallemaerts. Une rythmique naturelle et puissante, subtile et délicate, toujours au service de l’émotion et de la sensation. Entendre ce trio est assez jubilatoire. La complicité proposée, la richesse des improvisations et la grande musicalité des thèmes joués, Lay signe ici son disque le plus impressionnant. A l’arrivée, l’union de ces deux projets est la preuve flagrante du calibre du pianiste, grand interprète et grand compositeur de sa génération. © MD/Qobuz

Le genre

Jazz contemporain dans le magazine
  • Kyle Eastwood, une vidéo-podcast
    Kyle Eastwood, une vidéo-podcast Le bassiste-contrebassiste-compositeur nous présente son sixième album The View From Here, sans doute l’un de ses plus aboutis.
  • Anne Paceo, une vidéo podcast
    Anne Paceo, une vidéo podcast De retour de nombreux voyages (Birmanie, Côte d’Ivoire, Laponie...), Anne Paceo a ramené des couleurs, des émotions, des images, des rythmes qui lui ont inspiré des mélodies. Ainsi est né Yôkaï. La...
  • Yaron Herman, une vidéo podcast
    Yaron Herman, une vidéo podcast Après avoir livré beaucoup de musique en trio, le pianiste de jazz Yaron Herman invite cinq complices pour son nouvel album, Alter Ego, qui souligne un peu plus ses talents d’improvisateur et de co...
  • Daniel Humair : interview vidéo Qobuz
    Daniel Humair : interview vidéo Qobuz Le toujours aussi passionnant Daniel Humair signe un nouvel album avec un nouveau quartet qu'il présente le temps d'une rencontre en vidéo podcast.
  • Trois soirs avec Laurent de Wilde
    Trois soirs avec Laurent de Wilde En trio acoustique, le pianiste Laurent de Wilde est en concert parisien au Sunside du 28 au 30 août.
  • Christian Scott, ouragan sur le New Morning
    Christian Scott, ouragan sur le New Morning En quintet, le trompettiste de jazz Christian Scott est en concert parisien au New Morning le 21 juillet.
  • Festival de Chaillol, demandez le programme !
    Festival de Chaillol, demandez le programme ! Pour sa 16e édition le Festival de Chaillol s'intéresse aux traditions orales, aux musiques populaires et improvisées. Tout un programme à découvrir.
  • Le château de Chambord, théâtre d'un festival de musique
    Le château de Chambord, théâtre d'un festival de musique Le château de Chambord accueille son festival de musique du 10 au 27 juillet. Une deuxième édition au programme éclectique où se mêleront les styles, les époques, les lectures et des œuvres origina...
  • Philippe Le Baraillec Involved
    Philippe Le Baraillec    Involved Pour qui tient Chris Cheek comme le plus poignant des saxophonistes contemporains, ce disque est une aubaine. Car voici un album où son chant se déploie avec une amplitude magnifique, où sa sensibilité lyrique éclate à chaque solo, où la sonorité de son ténor s’épanouit dans une infinité de nua...
  • C’était E.S.T.
    C’était E.S.T. Quatre ans sans Esbjörn Svensson…