Artistes similaires

Les albums

18,49 €
13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Blue Note (BLU)

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Hi-Res Audio
Le disque est incontournable avec sa pochette tant de fois reproduite, copiée, recopiée. Trompettiste renommé du label Blue Note, pour de nombreuses participations aux disques de ses collègues mais aussi pour les siens en tant que leader, pour la plupart dans un format traditionnel des années marquées par le hard bop, en quintet, Donald Byrd s'est vu offrir la possibilité de proposer un projet plus ambitieux, ce qu'il fit avec ces « nouvelles perspectives ». Tout en restant dans ce qui restera sa marque de fabrique, un habile mixage entre son langage bebop d'improvisateur et le gospel de son enfance, le trompettiste propose ici un format inhabituel, très écrit (Donald venait d'étudier l'orchestration avec Nadia Boulanger à Paris), avec un choeur de gospel. Un disque magnifiquement bien enregistré par le fidèle (on a envie d'écrire le « haut fidèle ») Rudy Van Gelder avec, parmi les sidemen, Hank Mobley, Herbie Hancock, Kenny Burrell, entre autres. De cet album, il dira : « J'ai pris cette aventure au sérieux. Compte tenu de mon parcours personnel, j'ai toujours souhaité écrire un album entier consacré à des pièces inspirées par le gospel, comme un recueil de cantiques modernes. Les jazzmen, à la Nouvelle-Orleans, ont souvent improvisé sur les airs traditionnels du gospel, mais j'ai souhaité aller au delà en écrivant des airs spécifiques, modernes, afin d'aborder cette tradition autrement, tout en la respectant. »
12,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1999 | Blue Note Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Le disque est incontournable avec sa pochette tant de fois reproduite, copiée, recopiée. Trompettiste renommé du label Blue Note, pour de nombreuses participations aux disques de ses collègues mais aussi pour les siens en tant que leader, pour la plupart dans un format traditionnel des années marquées par le hard bop, en quintet, Donald Byrd s'est vu offrir la possibilité de proposer un projet plus ambitieux, ce qu'il fit avec ces « nouvelles perspectives ». Tout en restant dans ce qui restera sa marque de fabrique, un habile mixage entre son langage bebop d'improvisateur et le gospel de son enfance, le trompettiste propose ici un format inhabituel, très écrit (Donald venait d'étudier l'orchestration avec Nadia Boulanger à Paris), avec un chour de gospel. Un disque magnifiquement bien enregistré par le fidèle (on a envie d'écrire le « haut fidèle ») Rudy Van Gelder avec, parmi les sidemen, Hank Mobley, Herbie Hancock, Kenny Burrell, entre autres. De cet album, il dira : « J'ai pris cette aventure au sérieux. Compte tenu de mon parcours personnel, j'ai toujours souhaité écrire un album entier consacré à des pièces inspirées par le gospel, comme un recueil de cantiques modernes. Les jazzmen, à la Nouvelle-Orleans, ont souvent improvisé sur les airs traditionnels du gospel, mais j'ai souhaité aller au delà en écrivant des airs spécifiques, modernes, afin d'aborder cette tradition autrement, tout en la respectant. »
16,49 €
11,99 €

Jazz - Paru le 7 mai 2013 | Capitol Records, LLC

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Black Byrd est le 21ème album de ce trompettiste, héros du label Blue Note, fortement identifié hard bop tendance gospel. Ses albums : A New Perspective en 1963 puis I'm Tryin' to Get Home un an plus tard ne font aucun doute sur son intérêt sur ce style fondateur. Soliste réputé, emblématique des années hard bop, on l'entend auprès des Jazz Messengers d'Art Blakey, mais aussi Max Roach, John Coltrane, Sonny Rollins et Thelonious Monk. En 1960, Donald Byrd recrute Herbie Hancock, qui est alors un jeune pianiste au talent prometteur, dans le quintet qu'il a formé en 1958 avec le saxophoniste Pepper Adams. Né Donaldson Toussaint L'Ouverture Byrd II, Donald Byrd s'éloigne, dans les années 1970, du mouvement hard bop et se tourne vers le jazz-rock fusion, le jazz-funk, le soul-jazz et le rhythm and blues. Il produit alors ce Black Byrd, avec les Mizell Brothers. Vendu à plus d'un million d'exemplaires, il demeure longtemps le disque le plus populaire du label Blue Note Records. En 1973, il montera même, avec ses étudiants de l'université Howard où il enseigne, le groupe The Blackbyrds , en référence au titre de cet album. Black Byrd est un disque pivot pour ce trompettiste qui avait étudié l’arrangement avec Nadia Boulanger. JMP©Qobuz
16,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1973 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2000 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
12,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2004 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2002 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
18,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1971 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2006 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
Fié vous à votre instinct, le nom du leader, déjà un gage de qualité, l'année : 1958, belle cuvée ; le label : Blue Note ; l'ingénieur du son : Rudy Van Gelder dans son studio d'Hackensack dans le New Jersey (celui-là même qui servi pour la majorité des albums Blue Note, Prestige et Impulse) et enfin un casting à tomber : Jackie McLean, Pepper Adams, Wynton Kelly, Sam Jones et Art Taylor, le répertoire enfin, mi compos, mi standards. Qu'ajouter ? Allez-y les yeux fermés, vous ne serez pas déçu, c'est du tout bon !
21,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2003 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
1959 est une année prolifique pour Donald Byrd qui verra sortir pas moins de trois albums sous son nom. Celui-ci est en sextet, de facture classique pour Blue Note, avec Charlie Rouse au ténor, Pepper Adams au baryton, Walter Davis Jr au piano, Sam Jones à la contrebasse et Art Taylor à la batterie.
16,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2006 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
Né à Détroit, le trompettiste Donald Byrd a joué dans l'orchestre de Lionel Hampton avant de terminer ses études musicales et, pour finir, de remplacer Clifford Brown au sein des Jazz Messengers d'Art Blakey. Il a réalisé un peu plus d'une douzaine d'albums sous son nom pour le label Blue Note dont l'un des premiers, et des plus fameux, est ce Royal Flush en 1961. Un jazz funky en diable, mettant en vedette, entre autres, le fidèle compagnon de route du trompettiste, le saxophoniste baryton Pepper Adams et un jeune pianiste de 22 ans, Herbie Hancock, qui réalisait son premier disque pour Blue Note, comme instrumentiste, et signait sa première composition enregistrée Requiem. Un album très prisé des collectionneurs, considéré comme le meilleur enregistrement de ce trompettiste prolixe !
8,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1997 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
15,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2005 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music Division Decca Records France

Distinctions Qobuz Référence
8,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2012 | EMI Music Japan Inc.

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L'association entre la trompette de Donald Byrd, le leader, et le saxophone baryton de Pepper Adams, a donné de grands disques (pour le label Blue Note en particulier). Une sonorité qui a renouvelé le quintet de jazz trompette / saxophone (souvent alto ou ténor) en front line. Ce The Chant, enfin réédité, est un de leur tout meilleur, mais n'est pas le plus connu. Une invitation à le (re)découvrir.
10,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1973 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
16,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1970 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
16,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1993 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence
12,49 €

Jazz - Paru le 8 avril 2008 | Rhino - Elektra

Distinctions Qobuz Référence
16,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2007 | Blue Note Records

Distinctions Qobuz Référence

L'interprète

Donald Byrd dans le magazine
  • Donald Byrd est mort
    Donald Byrd est mort Le grand trompettiste de jazz s'est éteint à l'âge de 80 ans.
  • Fonce Mizell est mort
    Fonce Mizell est mort Moitié des Mizell Brothers, le producteur de jazz funky qui travailla notamment pour Donald Byrd et Bobbi Humphrey, et expédia également les Jackson 5 au sommet des charts, s’est éteint à l’âge de ...