Catégories :

Les albums

HI-RES13,49 €
CD9,49 €

Jazz - Paru le 5 mai 2017 | Original Jazz Classics

Hi-Res Livret
HI-RES13,49 €
CD9,49 €

Jazz - Paru le 5 mai 2017 | Original Jazz Classics

Hi-Res Livret
HI-RES13,49 €
CD9,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2015 | Original Jazz Classics

Hi-Res Livret
Enregistré à New York en janvier 1960, Work Song mêle dans une grande fluidité hard bop et sensation funky. Nat Adderley est entouré pour l’occasion par Bobby Timmons, Wes Montgomery, Sam Jones, Percy Heath, Keter Betts et Louis Hayes qu’il utilise dans diverses configurations, du trio au sextet. Mais c’est l’association inédite entre le cornet, le violoncelle et la guitare qui apporte à ce disque publié sur le label Riverside une véritable originalité. L’époque est artistiquement bouillonnante et chaque jazzman veut lui aussi secouer le cocotier des idées reçues en apportant sa touche personnelle. Work Song est aussi la preuve, comme l’écrit Orrin Keepnews dans les notes de pochette, que Nat Adderley n’est pas juste un énième frère de mais bel et bien un jazzman inventif de tout premier plan. © MZ/Qobuz
HI-RES18,49 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2015 | Original Jazz Classics

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD10,99 €

Ambiance - Paru le 1 janvier 2015 | Original Jazz Classics

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD10,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2015 | Original Jazz Classics

Hi-Res Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 17 septembre 2013 | Original Jazz Classics

Livret
CD10,99 €

Jazz - Paru le 17 septembre 2013 | Original Jazz Classics

Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 17 septembre 2013 | Original Jazz Classics

Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Original Jazz Classics

Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Original Jazz Classics

Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Original Jazz Classics

Livret Distinctions Qobuz Référence
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Original Jazz Classics

CD9,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Original Jazz Classics

Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Original Jazz Classics

Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2013 | Original Jazz Classics

Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2012 | Original Jazz Classics

Distinctions Qobuz Référence
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2012 | Original Jazz Classics

Livret
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2011 | Original Jazz Classics

Distinctions Qobuz Référence
Disque qui n’a pas volé son titre, Explorations donne à entendre le plus fameux trio de Bill Evans – dans lequel prenaient place Scott LaFaro (contrebasse) et Paul Motian (batterie) – interroger les possibilités harmoniques d’une série d’airs inspirants. Parmi ceux-là : « Israel » (titre que le pianiste interprétera souvent), « Elsa » (composition d’Earl Zindars, camarade de régiment avec lequel Evans aura plusieurs fois collaboré) ou « Nardis » (thème de Miles Davis que le leader a jadis enregistré en sideman de Cannonball Adderley, et sur lequel LaFaro improvise avec brio). Partout, le trio fait preuve d’un détachement mélodique amené à faire école, au gré duquel chacun des intervenants rivalise de subtilités au point de donner une nouvelle jeunesse à des thèmes pourtant rebattus : « How Deep Is The Ocean » cher à Lester Young, ou encore « Sweet and Lovely ». Allant à l’essentiel au point, quelques fois, de passer pour timide, Evans signe ici une œuvre d’une élégance supérieure : « Haunted Heart », pour tout exemple. © ©Copyright Music Story Guillaume Belhomme 2015
CD10,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2011 | Original Jazz Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz - Qobuz Référence
Parce qu'il déboulait tel un chien dans un jeu de quilles, Julian Adderley fut surnommé "Cannonball", à moins que ce ne fût pour son appétit féroce. Les versions diverses sur les origines du surnom de ce successeur du virtuose Charlie Parker. Son art est profondément ancré dans la tradition noire américaine, à base de blues et de gospel, ne sacrifiant jamais au swing ravageur, marque de fabrique du jazz d'alors. Mais ce n'est pas tout à fait sur ce registre que l'alto s'exprime ici, retrouvant les subtiles harmonies de celui qu'il avait croisé au sein du sextet de Miles Davis, Bill Evans. Un très grand disque. ©JMP/Qobuz