Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Byron Janis

L'un des pianistes les plus doués de sa génération, l'Américain Byron Janis est né à McKeesport (Pennsylvanie) le 24 mars 1928. Elève de Rosina Lhévinne, il commence sa carrière professionnelle à New York en jouant le Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov avec l'Orchestre de la NBC et le chef d'orchestre Frank Black. En 1944, il interprète le même concerto avec l'Orchestre symphonique de Pittsburgh dirigé par Lorin Maazel, âgé de 13 ans, devant un spectateur nommé Vladimir Horowitz, qui l'invite à suivre ses cours. Invité de par le monde, Byron Janis se produit en Amérique du Sud (1948) et en Europe (1952). En 1960, il est le premier artiste américain à jouer en Union soviétique, lors d'un échange culturel entre les deux pays. Il en profite pour enregistrer le premier concerto pour piano de Rachmaninov et le troisième de Prokofiev sous la baguette de Kirill Kondrachine, pour le label Mercury Living Presence. Atteint d'arthrose, le pianiste doit interrompre sa carrière à la fin des années 1960 et ne la reprendre que pour des concerts espacés à partir de 1972. En 1967, lors de recherches sur Frédéric Chopin, il découvre à Paris deux manuscrits de valses non répertoriées et en 1973, trois variations de ces valses à la bibliothèque de l'Université de Yale, signée de la main du compositeur. Ces découvertes conduisent à un documentaire réalisé pour la télévision française, Chopin : un voyage avec Byron Janis (1978). Invité à jouer à la Maison-Blanche en 1985, le musicien dévoile les raisons de son absence des scènes Dévoué à l'enseignement à la Manhattan School of Music, aux causes humanitaires et à la composition, Byron Janis crée la chanson « The One World » avec Sammy Cahn et une comédie musicale autour du Bossu de Notre-Dame.


©Copyright Music Story Loïc Picaud 2023
Lire aussi

Discographie

48 album(s) • Trié par Meilleures ventes

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums