Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Alain Meunier - Une mort mythique (Les musiciens et la Grande Guerre, Vol. 1)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Une mort mythique (Les musiciens et la Grande Guerre, Vol. 1)

Philippe Guilhon-Herbert, Alain Meunier

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

" Nul ne méritait plus qu'Albéric Magnard d'ouvrir cette série consacrée aux Musiciens de la Grande Guerre. [Il avait tiré sur des uhlans qui répliquèrent en le fusillant aussitôt. Il n'avait pas 50 ans.]. [...] Alain Meunier et Philippe Guilhon-Herbert s'inscrivent dans le peloton de tête d'une discographie déjà riche (Sonate pour violoncelle). Ecouter Alain Meunier, c'est se trouver en prise directe avec le style propre de l'école française de violoncelle, son élégance, ses couleurs et son absence d'emphase. Les belles couleurs un peu estompées et sans agressivité du Bechstein de 1888, la subtilité des timbres contribuent à l'homogénéité du duo." (Classica, juillet 2014 / Jacques Bonnaure) Cet enregistrement a été publié pour la première fois en 2011. Voilà une réédition bienvenue.


« Elève privé de Vincent d'Indy pen­dant quatre ans, Albéric Magnard avait reçu une solide formation musicale, imprégnée de traditions et de culture germaniques. Remis au goût du jour dans les années 1990 par Michel Plasson et l'orchestre du Capitole, ses quatre symphonies, ses opéras — dont Guercoeur et Bérénice — témoignent de l'influence de la musique de Beethoven et de celle de ­Wagner. Sa musique de chambre s'émancipe davantage de ces modèles, non sans en garder un arrière-goût. En particulier sa sonate pour violoncelle et piano, l'une de ses dernières compo­sitions. L'archet d'Alain Meunier, le clavier de Philippe Guilhon-Herbert s'épaulent à vigueur égale dans l'affrontement tourmenté des thèmes, le cha­rivari catapulté des rythmes. Le scherzo, abrupt, et le troisième mouvement, ­funéraire — d'où surgit le fantôme de la marche funèbre du quintette avec piano de Schumann — illustrent pleinement l'humeur sombre et batailleuse d'Albéric Magnard, boutefeu aussi désespéré que solitaire, dont les combats n'auront jamais connu d'armistice.» (Télérama, mai 2014 / Gilles Macassar)

Plus d'informations

Une mort mythique (Les musiciens et la Grande Guerre, Vol. 1)

Alain Meunier

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Cello Sonata in A major, Op. 20 (Alberic Magnard)

1
Sonate pour violoncelle et piano, Op. 20: I. Sans lenteur
00:08:16

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

2
Sonate pour violoncelle et piano, Op. 20: II. Sans faiblir
00:02:27

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

3
Sonate pour violoncelle et piano, Op. 20: III. Funèbre
00:09:06

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

4
Sonate pour violoncelle et piano, Op. 20: IV. Rondement
00:07:04

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

En Dieu mon esperance et mon epee pour ma defense (Alberic Magnard)

5
En Dieu mon espérance et mon espée pour ma défense
00:05:24

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

3 Pieces, Op. 1 (Alberic Magnard)

6
Trois pièces, Op. 1: I. Choral
00:01:03

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

7
Trois pièces, Op. 1: II. Fuguette
00:02:36

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

8
Trois pièces, Op. 1: III. Feuille d'album
00:02:31

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

9
Trois pièces, Op. 1: IV. Prélude
00:01:15

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

10
Trois pièces, Op. 1: V. Fugue
00:02:52

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

Promenades, Op. 7 (Alberic Magnard)

11
Promenades, Op. 7: I. Envoi
00:03:31

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

12
Promenades, Op. 7: II. Bois de Boulogne
00:03:01

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

13
Promenades, Op. 7: III. Villebon
00:02:59

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

14
Promenades, Op. 7: IV. Saint-Cloud
00:02:21

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

15
Promenades, Op. 7: V. Saint-Germain
00:04:19

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

16
Promenades, Op. 7: VI. Trianon
00:03:49

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

17
Promenades, Op. 7: VII. Rambouillet
00:07:53

Alain Meunier, Cello - Phillipe Guilhon-Herbert, Piano - Alberic Magnard, Composer

2014 HORTUS 2014 HORTUS

Descriptif de l'album

" Nul ne méritait plus qu'Albéric Magnard d'ouvrir cette série consacrée aux Musiciens de la Grande Guerre. [Il avait tiré sur des uhlans qui répliquèrent en le fusillant aussitôt. Il n'avait pas 50 ans.]. [...] Alain Meunier et Philippe Guilhon-Herbert s'inscrivent dans le peloton de tête d'une discographie déjà riche (Sonate pour violoncelle). Ecouter Alain Meunier, c'est se trouver en prise directe avec le style propre de l'école française de violoncelle, son élégance, ses couleurs et son absence d'emphase. Les belles couleurs un peu estompées et sans agressivité du Bechstein de 1888, la subtilité des timbres contribuent à l'homogénéité du duo." (Classica, juillet 2014 / Jacques Bonnaure) Cet enregistrement a été publié pour la première fois en 2011. Voilà une réédition bienvenue.


« Elève privé de Vincent d'Indy pen­dant quatre ans, Albéric Magnard avait reçu une solide formation musicale, imprégnée de traditions et de culture germaniques. Remis au goût du jour dans les années 1990 par Michel Plasson et l'orchestre du Capitole, ses quatre symphonies, ses opéras — dont Guercoeur et Bérénice — témoignent de l'influence de la musique de Beethoven et de celle de ­Wagner. Sa musique de chambre s'émancipe davantage de ces modèles, non sans en garder un arrière-goût. En particulier sa sonate pour violoncelle et piano, l'une de ses dernières compo­sitions. L'archet d'Alain Meunier, le clavier de Philippe Guilhon-Herbert s'épaulent à vigueur égale dans l'affrontement tourmenté des thèmes, le cha­rivari catapulté des rythmes. Le scherzo, abrupt, et le troisième mouvement, ­funéraire — d'où surgit le fantôme de la marche funèbre du quintette avec piano de Schumann — illustrent pleinement l'humeur sombre et batailleuse d'Albéric Magnard, boutefeu aussi désespéré que solitaire, dont les combats n'auront jamais connu d'armistice.» (Télérama, mai 2014 / Gilles Macassar)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works

Víkingur Ólafsson

Philip Glass: Piano Works Víkingur Ólafsson

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

The Köln Concert (Live at the Opera, Köln, 1975)

Keith Jarrett

À découvrir également
Par Alain Meunier

Fauré, Koechlin & Schmitt: Œuvres pour violoncelle et piano

Alain Meunier

Offenbach : Duos pour violoncelles

Alain Meunier

Beethoven: Sonates pour piano & violoncelle

Alain Meunier

Hommage à Maurice Maréchal (Les musiciens et la Grande Guerre, Vol. 3)

Alain Meunier

Brahms : Two Sonatas for cello and piano / Liszt - Two Elegies for cello and piano

Alain Meunier

Playlists

Dans la même thématique...

Road to the Sun

Pat Metheny

Road to the Sun Pat Metheny

Debussy, Szymanowski, Hahn, Ravel

Fanny Robilliard

Seasons: Orchestral Music of Michael Fine

The Royal Scottish National Orchestra

Seasons: Orchestral Music of Michael Fine The Royal Scottish National Orchestra

All Shall Not Die - Haydn String Quartets

Quatuor Hanson

Händel: Suites pour clavecin

Pierre Hantaï

Les Grands Angles...
Picasso & la Musique

Le génie moderniste de Picasso a très vite dépassé le cadre pictural pour irradier la musique et la danse, deux arts avec lesquels le peintre espagnol a toujours entretenu un rapport étroit, allant jusqu’à influencer ses amis compositeurs rencontrés en cours de route.

Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Jonas Kaufmann en 10 disques essentiels

Avec son physique avantageux de jeune premier romantique, l’Allemand Jonas Kaufmann a modernisé l’image du ténor d’opéra, souvent considéré comme un bateleur impénitent. Outre sa voix puissante et variée, Jonas Kaufmann possède un répertoire immense, en plusieurs langues, à l’aise à l’opéra dans Wagner comme dans Verdi ou Puccini, chantant le lied ou l’opéra français à merveille. Grand admirateur de Fritz Wunderlich, il a commencé sa carrière “à l’ancienne”, en troupe dans de petits théâtres allemands avant de voler de ses propres ailes vers une carrière phénoménale. Après une année 2017 chaotique due à un hématome sur les cordes vocales, Jonas Kaufmann semble parfaitement rétabli et travaille sur de très nombreux projets. En 10 disques, Qobuz tente de couvrir toutes les facettes de son immense talent.

Dans l'actualité...