Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

The Smashing Pumpkins - SHINY AND OH SO BRIGHT, VOL. 1 / LP: NO PAST. NO FUTURE. NO SUN.

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

SHINY AND OH SO BRIGHT, VOL. 1 / LP: NO PAST. NO FUTURE. NO SUN.

The Smashing Pumpkins

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Les Smashing Pumpkins se « reforment ». Entre guillemets. Dans l'histoire douloureuse du quatuor né à Chicago en 1988 et mené d'une main de fer par le charismatique mais chauve Bill Corgan, ils ont définitivement perdu D'arcy Wretzky, sa bassiste blonde platine. La seule qui n’aura pas cédé à la demande de reformation du boss. Malgré une cinquantaine tassée, les rancœurs restent fraîches. Du Smashing Pumpkins des débuts, seuls Jimmy Chamberlin (batterie) – toujours fidèle au poste – et James Iha (guitare) – plus étonnant – ont cédé à Corgan. Auquel on ajoute Jeff Schroeder à la guitare et aux claviers arrivé à mi-parcours. Chamberlin, Iha, Corgan, sur scène comme au disque, on n’avait pas vu ça depuis dix-huit ans. Et c’est sans doute pourquoi cet opus au titre obscur rappelle tant le mitan des années 90 et son meilleur coup : Mellon Collie and the Infinite Sadness. Ce coup-ci, l’histoire est simple. « On s’est juste dit : on baisse la tête et on joue », explique Corgan. Au départ, le chanteur voulait juste sortir une piste. Ils en montreront seize à un Rick Rubin tant emballé que le fameux producteur voudra partir sur un album. Deux semaines plus tard, le tout est enregistré dans ses Shangri-La Studios de Malibu. Huit pistes, 31 minutes. Un condensé fulgurant de grunge 90’s (Solara, Silvery Sometimes), du heavy metal avec les guitares criantes de Marchin’ On, mais aussi du rock plus mystique et orchestral avec les cordes et les chœurs de Knights of Malta ou le clavier d’Alienation. Du très bon Smashing Pumkins, en somme. © Charlotte Saintoin/Qobuz

Plus d'informations

SHINY AND OH SO BRIGHT, VOL. 1 / LP: NO PAST. NO FUTURE. NO SUN.

The Smashing Pumpkins

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Knights of Malta
00:04:37

The Smashing Pumpkins, MainArtist

(C) 2018 Napalm Records Handels GmbH (P) 2018 Napalm Records Handels GmbH

2
Silvery Sometimes (Ghosts)
00:03:31

The Smashing Pumpkins, MainArtist

(C) 2018 Napalm Records Handels GmbH (P) 2018 Napalm Records Handels GmbH

3
Travels
00:05:23

The Smashing Pumpkins, MainArtist

(C) 2018 Napalm Records Handels GmbH (P) 2018 Napalm Records Handels GmbH

4
Solara
00:04:22

The Smashing Pumpkins, MainArtist

(C) 2018 Napalm Records Handels GmbH (P) 2018 Napalm Records Handels GmbH

5
Alienation
00:05:01

The Smashing Pumpkins, MainArtist

(C) 2018 Napalm Records Handels GmbH (P) 2018 Napalm Records Handels GmbH

6
Marchin' On
00:02:39

The Smashing Pumpkins, MainArtist

(C) 2018 Napalm Records Handels GmbH (P) 2018 Napalm Records Handels GmbH

7
With Sympathy
00:03:30

The Smashing Pumpkins, MainArtist

(C) 2018 Napalm Records Handels GmbH (P) 2018 Napalm Records Handels GmbH

8
Seek and You Shall Destroy
00:02:45

The Smashing Pumpkins, MainArtist

(C) 2018 Napalm Records Handels GmbH (P) 2018 Napalm Records Handels GmbH

Descriptif de l'album

Les Smashing Pumpkins se « reforment ». Entre guillemets. Dans l'histoire douloureuse du quatuor né à Chicago en 1988 et mené d'une main de fer par le charismatique mais chauve Bill Corgan, ils ont définitivement perdu D'arcy Wretzky, sa bassiste blonde platine. La seule qui n’aura pas cédé à la demande de reformation du boss. Malgré une cinquantaine tassée, les rancœurs restent fraîches. Du Smashing Pumpkins des débuts, seuls Jimmy Chamberlin (batterie) – toujours fidèle au poste – et James Iha (guitare) – plus étonnant – ont cédé à Corgan. Auquel on ajoute Jeff Schroeder à la guitare et aux claviers arrivé à mi-parcours. Chamberlin, Iha, Corgan, sur scène comme au disque, on n’avait pas vu ça depuis dix-huit ans. Et c’est sans doute pourquoi cet opus au titre obscur rappelle tant le mitan des années 90 et son meilleur coup : Mellon Collie and the Infinite Sadness. Ce coup-ci, l’histoire est simple. « On s’est juste dit : on baisse la tête et on joue », explique Corgan. Au départ, le chanteur voulait juste sortir une piste. Ils en montreront seize à un Rick Rubin tant emballé que le fameux producteur voudra partir sur un album. Deux semaines plus tard, le tout est enregistré dans ses Shangri-La Studios de Malibu. Huit pistes, 31 minutes. Un condensé fulgurant de grunge 90’s (Solara, Silvery Sometimes), du heavy metal avec les guitares criantes de Marchin’ On, mais aussi du rock plus mystique et orchestral avec les cordes et les chœurs de Knights of Malta ou le clavier d’Alienation. Du très bon Smashing Pumkins, en somme. © Charlotte Saintoin/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung (Steven Wilson Mix and Master)

Jethro Tull

What The Dead Men Say

Trivium

Magma

Gojira

Magma Gojira

Tres Hombres (Hi-Res Version)

ZZ Top

À découvrir également
Par The Smashing Pumpkins

CYR

The Smashing Pumpkins

CYR The Smashing Pumpkins

Mellon Collie And The Infinite Sadness

The Smashing Pumpkins

Siamese Dream

The Smashing Pumpkins

Siamese Dream The Smashing Pumpkins

Adore (Deluxe)

The Smashing Pumpkins

Adore (Deluxe) The Smashing Pumpkins

Mellon Collie and the Infinite Sadness

The Smashing Pumpkins

Playlists

Dans la même thématique...

CARNAGE

Nick Cave

CARNAGE Nick Cave

Folklore (Explicit)

Taylor Swift

Folklore (Explicit) Taylor Swift

Fetch The Bolt Cutters

Fiona Apple

What Kinda Music

Tom Misch

What Kinda Music Tom Misch

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Les Grands Angles...
Le trip hop en 10 albums

A l’aube des années 90, la vague trip hop submerge la Grande-Bretagne avec une électro influencée par la musique jamaïcaine et les beats rap. Rythmiques chloroformées et ambiances oppressantes, Massive Attack, Portishead, Tricky, Morcheeba et quelques autres inventent une sorte de soul music sombre, futuriste et parfois très cinématographique. Coup de zoom en 10 albums sur un genre aux frontières floues mais à l’influence nette.

Le jazz scandinave en 10 albums

Hiver, grands espaces, nature en majesté… On réduit vite la Scandinavie aux éternels mêmes clichés. Le jazz n’échappe pas à la règle. Pourtant, le Danemark marche sur les brisées de la tradition nord-américaine, la Norvège est attirée par l’expérimentation et la Suède préfère ne pas trancher en s’immisçant entre les deux. Malgré ces différences, on parle invariablement de jazz scandinave comme d’une grande famille. Depuis le début des années 70, les musiciens venus du froid ont imposé une singularité perpétuée par la génération actuelle. Coup de zoom sur cette vraie fausse famille en 10 albums choisis avec subjectivité dans une discographie vaste comme un fjord.

Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère postpunk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

Dans l'actualité...