Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Cecilia Bartoli - Sacrificium

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Sacrificium

Cecilia Bartoli - Il Giardino Armonico - Giovanni Antonini

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Voilà une plongée fascinante à l'époque des castrats et une remise en valeur magistrale de leur répertoire. Il existe des enregistrements du dernier castrat employé par le chœur de la Chapelle Sixtine, Moreschi, réalisés au tout début du XXe siècle.



Cecilia Bartoli n'a certes rien d'un castrat, malgré les assez sinistres montages photographiques du coffret où son visage, trafiqué jusqu'à en paraître en marbre, est photoshoppé sur d'antiques statues en marbre — pas vraiment séduisant. Il n'en reste pas moins que ce projet est une absolue merveille, une totale réussite musicale. Musicale, car la célèbre mezzo italienne nous offre des premières discographiques en un magnifique éventail d'œuvres lyriques italiennes de l'époque baroque, des airs normalement réservés aux malheureux castrats, qu'elle chante ici avec une voix extraordinairement solide, puissante, tour à tour mâle et femelle, dans une technique impressionnante de précision. Oui, vraiment, un magnifique cadeau.

Plus d'informations

Sacrificium

Cecilia Bartoli

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Siface (Nicola Porpora)

1
Come Nave in mezzo all'onde
00:04:05

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Sedecia (Antonio Caldara)

2
Profezie, di me diceste
00:07:38

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Berenice (Francesco Araia)

3
Cadrò, ma qual si mira
00:06:16

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Germanico in Germania (Nicola Porpora)

4
Parto ti lascio, o cara
Cecilia Bartoli
00:10:47

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Siface (Nicola Porpora)

5
Usignolo sventurato
00:05:11

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Demofoonte (Carl Heinrich Graun)

6
Misero pargoletto
00:10:08

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Sémiramide (Nicola Porpora)

7
In braccio a mille furie
00:02:52

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Zenobia In Palmira (Leonardo Leo)

8
Qual farfalla
00:05:29

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Adelaide (Nicola Porpora)

9
Nobil onda
00:04:56

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Adriano In Siria (Carl Heinrich Graun)

10
Deh, tu bel Dio d'amore...Ov'è il mio bene?
Cecilia Bartoli
00:03:42

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Farnace (Leonardo Vinci)

11
Chi temea Giove regnante
00:06:20

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

La Morte d'Abel (Antonio Caldara)

12
Quel buon pastor son io
00:10:28

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

DISQUE 2

Artaserse (Riccardo Broschi)

1
Son qual nave
Cecilia Bartoli
00:07:31

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Serse, HWV 40 / Act 1 (Georg Friedrich Händel)

2
"Ombra mai fu"
Cecilia Bartoli
00:03:30

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Merope (Geminiano Giacomelli)

3
Sposa, non mi conosci
00:10:09

Cecilia Bartoli, Mezzo-Soprano - Il Giardino Armonico, Orchestra - Giovanni Antonini, Conductor - - -

℗ 2009 Decca Music Group Limited

Descriptif de l'album

Voilà une plongée fascinante à l'époque des castrats et une remise en valeur magistrale de leur répertoire. Il existe des enregistrements du dernier castrat employé par le chœur de la Chapelle Sixtine, Moreschi, réalisés au tout début du XXe siècle.



Cecilia Bartoli n'a certes rien d'un castrat, malgré les assez sinistres montages photographiques du coffret où son visage, trafiqué jusqu'à en paraître en marbre, est photoshoppé sur d'antiques statues en marbre — pas vraiment séduisant. Il n'en reste pas moins que ce projet est une absolue merveille, une totale réussite musicale. Musicale, car la célèbre mezzo italienne nous offre des premières discographiques en un magnifique éventail d'œuvres lyriques italiennes de l'époque baroque, des airs normalement réservés aux malheureux castrats, qu'elle chante ici avec une voix extraordinairement solide, puissante, tour à tour mâle et femelle, dans une technique impressionnante de précision. Oui, vraiment, un magnifique cadeau.

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Aqualung

Jethro Tull

Aqualung Jethro Tull

Crime Of The Century [2014 - HD Remaster]

Supertramp

Thick as a Brick

Jethro Tull

Thick as a Brick Jethro Tull

Misplaced Childhood

Marillion

À découvrir également
Par Cecilia Bartoli

Queen of Baroque

Cecilia Bartoli

Queen of Baroque Cecilia Bartoli

Antonio Vivaldi

Cecilia Bartoli

Antonio Vivaldi Cecilia Bartoli

Vincenzo Bellini : Norma

Cecilia Bartoli

Vincenzo Bellini : Norma Cecilia Bartoli

Handel: Rinaldo - Complete Original 1711 Version

Cecilia Bartoli

Farinelli

Cecilia Bartoli

Farinelli Cecilia Bartoli
Dans la même thématique...

Scarlatti: Stabat Mater

The Zurich Chamber Singers

Scarlatti: Stabat Mater The Zurich Chamber Singers

Pergolesi : Stabat Mater - Laudate pueri - Confitebor

Philippe Jaroussky

Mahler: Das Lied von der Erde

Lucile Richardot

And Love Said...

Jodie Devos

And Love Said... Jodie Devos

I Owe It All To You

Shirley Bassey

I Owe It All To You Shirley Bassey
Les Grands Angles...
Giovanni Antonini & Il Giardino Armonico, la liberté retrouvée

A la tête de l’ensemble Il Giardino Armonico, qu’il a fondé avec Luca Pianca en 1985, Giovanni Antonini a commencé l’enregistrement des 107 symphonies de Joseph Haydn. Cette monumentale entreprise en est actuellement à son 8e volume et s’achèvera en 2032, à l’occasion des 300 ans de la naissance du Père de la symphonie. Retour sur le parcours de l’audacieux chef milanais.

Bruno Walter, souvenirs d’un esprit disparu

Écouter les enregistrements de Bruno Walter à la lumière des splendides remastérisations publiées par Sony Classical, c’est s’abreuver à une culture humaniste. Immense chef d’orchestre, la musique est pour lui un sacerdoce, un art de vivre et un art de penser. Ses enregistrements ont conservé son art du chant, intense mais jamais sentimental, grâce à une ligne claire animée d’un rythme souple, assurant clarté, cohérence et vitalité.

Jordi Savall : la musique, la vie, l'enregistrement

Il pleuvait à seaux en cette nuit d’octobre dans le Bugey, où il pleut d’ailleurs très souvent à cette époque de l’année. Il était autour de minuit. Nous étions une cinquantaine de passionnés à attendre dans le silence, l’humidité et le froid au Festival d’Ambronay. Puis, sans aucun bruit, Jordi Savall est arrivé, sanglé dans un imperméable blanc et trempé, façon Humphrey Bogart dans “Casablanca”, serrant une caisse en forme de corps humain contre lui. Avec des gestes lents, il en a extrait, non pas une mitraillette, mais une viole de gambe qu’il a commencé à manier et à accorder avec d’infinies précautions. Puis, le miracle est descendu sur l’auditoire.

Dans l'actualité...