Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nikolai Lugansky - Debussy : Suite bergamasque

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Debussy : Suite bergamasque

Nikolai Lugansky

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Un siècle après sa disparition le 25 mars 1918, de nombreux artistes de l'écurie harmonia mundi ont voulu rendre hommage à Claude Debussy, magicien de la mélodie et du timbre, grand "coloriste" et père de la musique moderne. Après les Préludes de Rachmaninov, Nikolaï Lugansky tenait à proposer un portrait tout en nuances d'un compositeur tellement porté vers les voyages ! Que ce soit dans le temps (Hommage à Haydn) ou dans les espaces imaginaires les plus ouverts, ce parcours libre est avant tout une affaire de lumière et de couleur dont on ne se lasse pas vraiment. © harmonia mundi


« Nikolaï Lugansky [...] se montre d’emblée un interprète de premier plan. Par la souplesse des traits les plus virtuoses, comme dans L’Isle joyeuse, Jardins sous la pluie ou Poissons d’or. Par le dosage des volumes : même dans les moments les plus puissants, jamais le son n’est écrasé et se montre à la fois puissant et léger.
Par la gestion du flux musical : du rubato, oui mais discret, comme une respiration. Rarement l’indication Moderato (tempo rubato) du Prélude de la Suite bergamasque n’aura été si justement comprise. Le velouté de la sonorité est souligné par la qualité de l’enregistrement. Debussy, on le sait, voulait faire oublier que le piano avait des marteaux : Lugansky l’a écouté. Le travail du timbre est également très soigné [...] » (Classica, novembre 2018 / Michel Le Naour)

Plus d'informations

Debussy : Suite bergamasque

Nikolai Lugansky

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

L'Isle joyeuse, CD. 109 (Claude Debussy)

1
L'Isle joyeuse, CD. 109 00:06:02

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

Deux Arabesques, CD. 74 (Claude Debussy)

2
I. Andantino con moto 00:04:12

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

3
II. Allegretto scherzando 00:03:16

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

Suite bergamasque, CD. 82 (Claude Debussy)

4
I. Prélude. Moderato (tempo rubato) 00:04:00

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

5
II. Menuet. Andantino 00:04:01

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

6
III. Clair de lune. Andante très expressif 00:05:10

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

7
IV. Passepied. Allegretto ma non troppo 00:03:27

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

La plus que lente. Valse, CD. 128 (Claude Debussy)

8
La plus que lente. Valse, CD. 128 00:04:48

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

Estampes, CD. 108 (Claude Debussy)

9
III. Jardins sous la pluie. Net et vif 00:03:34

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

Images, 2e Série, CD. 120 (Claude Debussy)

10
I. Cloches à travers les feuilles. Lent 00:04:07

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

11
II. Et la lune descend sur le temple qui fut. Lent 00:05:14

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

12
III. Poissons d'or. Animé 00:03:59

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

Hommage à Haydn, CD. 123 (Claude Debussy)

13
Hommage à Haydn, CD. 123 00:02:12

Nikolai Lugansky, Piano - Claude Debussy, Composer - Copyright Control, MusicPublisher

© 2018 harmonia mundi - ℗ 2018 harmonia mundi

Descriptif de l'album

Un siècle après sa disparition le 25 mars 1918, de nombreux artistes de l'écurie harmonia mundi ont voulu rendre hommage à Claude Debussy, magicien de la mélodie et du timbre, grand "coloriste" et père de la musique moderne. Après les Préludes de Rachmaninov, Nikolaï Lugansky tenait à proposer un portrait tout en nuances d'un compositeur tellement porté vers les voyages ! Que ce soit dans le temps (Hommage à Haydn) ou dans les espaces imaginaires les plus ouverts, ce parcours libre est avant tout une affaire de lumière et de couleur dont on ne se lasse pas vraiment. © harmonia mundi


« Nikolaï Lugansky [...] se montre d’emblée un interprète de premier plan. Par la souplesse des traits les plus virtuoses, comme dans L’Isle joyeuse, Jardins sous la pluie ou Poissons d’or. Par le dosage des volumes : même dans les moments les plus puissants, jamais le son n’est écrasé et se montre à la fois puissant et léger.
Par la gestion du flux musical : du rubato, oui mais discret, comme une respiration. Rarement l’indication Moderato (tempo rubato) du Prélude de la Suite bergamasque n’aura été si justement comprise. Le velouté de la sonorité est souligné par la qualité de l’enregistrement. Debussy, on le sait, voulait faire oublier que le piano avait des marteaux : Lugansky l’a écouté. Le travail du timbre est également très soigné [...] » (Classica, novembre 2018 / Michel Le Naour)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Munich 2016 Keith Jarrett
Playing the Room Avishai Cohen (tp)
À découvrir également
Par Nikolai Lugansky
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Hélène Grimaud, Élue farouche

Petit tour d’horizon de la discographie d’Hélène Grimaud, à l’occasion de son cinquantième anniversaire et de ses trente ans d’activité discographique. De Denon à Deutsche Grammophon, en passant par Erato puis Teldec, retour sur un parcours incontestablement personnel, sincère et glorieux.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Jorge Bolet, la quintessence de Franz Liszt

Sous ses doigts, la musique de Franz Liszt est apparue sous un jour nouveau, grâce à une vision à la fois poétique et lyrique, bien loin de la virtuosité gratuite et tapageuse trop souvent entendue. Avec le recul, son art élégant, noble et racé force l’admiration, car il représente le raffinement et la culture d’un monde à jamais perdu. C’est à l’automne de sa vie, au début des années 1980, qu’il enregistre pour Decca une anthologie en neuf volumes du compositeur hongrois qui fera date, à laquelle il convient d’ajouter d’autres gravures réalisées pour le label espagnol Ensayo, pour RCA dans les années 1970, pour Everest en 1960, ainsi que des enregistrements de studio et de radio dans les années 50, alors qu’il possédait encore tous ses extraordinaires moyens techniques.

Dans l'actualité...