Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Mogwai|As The Love Continues

As The Love Continues

Mogwai

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Vingt-cinq ans exactement après leur première sortie en 1996 (Tuner/Lower), le gang de Glasgow revient avec son 10e album studio. Un quart de siècle à composer des cathédrales instrumentales qui ont connu un succès inattendu, grâce notamment à la télévision, du documentaire sur Zidane en 2006 à la série italienne ZeroZeroZero, en passant par celle de Canal+, Les Revenants. Et rien ne saurait faire dévier les Ecossais de leur rock instrumental, un style qu’ils aiment profondément – et parce qu’ils sont trop nerveux derrière un micro –, avec un seul titre à voix sur ce disque, Ritchie Sacramento, hommage à David Berman, le chanteur des Silver Jews mort en 2019, et à tous les copains du groupe disparus. Le reste est du Mogwai pur jus, avec cette monumentale entrée en matière To the Bin My Friend, Tonight We Vacate Earth, un modèle de mur de guitares qui oblige (presque) à baisser le son devant tant de puissance.

Enregistré en Angleterre avec leur producteur fétiche Dave Fridmann (Flaming Lips, Weezer, Interpol, Tame Impala…) qui les conseillait via Zoom depuis les Etats-Unis, As the Love Continues est un disque dans lequel on s’immerge au casque, entre des moments planants comme Midnight Flit, avec l’apport des cordes d’Atticus Ross (Nine Inch Nails), et des passages où la gravité est décuplée, sur Dry Fantasy avec cette basse qui agit comme une atmosphère. Encore un film réussi pour Mogwai ! © Smaël Bouaici/Qobuz

Plus d'informations

As The Love Continues

Mogwai

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
To The Bin My Friend, Tonight We Vacate Earth
00:05:09

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

2
Here We, Here We, Here We Go Forever
00:04:45

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

3
Dry Fantasy
00:05:10

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

4
Ritchie Sacramento
00:04:12

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

5
Drive The Nail
00:07:14

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

6
Fuck Off Money
00:05:53

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

7
Ceiling Granny
00:03:58

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

8
Midnight Flit
00:06:08

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

9
Pat Stains
00:06:55

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

10
Supposedly, We Were Nightmares
00:04:36

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

11
It's What I Want To Do, Mum
00:07:23

Mogwai, Composer, MainArtist

2020 Rock Action Records 2020 Rock Action Records

Descriptif de l'album

Vingt-cinq ans exactement après leur première sortie en 1996 (Tuner/Lower), le gang de Glasgow revient avec son 10e album studio. Un quart de siècle à composer des cathédrales instrumentales qui ont connu un succès inattendu, grâce notamment à la télévision, du documentaire sur Zidane en 2006 à la série italienne ZeroZeroZero, en passant par celle de Canal+, Les Revenants. Et rien ne saurait faire dévier les Ecossais de leur rock instrumental, un style qu’ils aiment profondément – et parce qu’ils sont trop nerveux derrière un micro –, avec un seul titre à voix sur ce disque, Ritchie Sacramento, hommage à David Berman, le chanteur des Silver Jews mort en 2019, et à tous les copains du groupe disparus. Le reste est du Mogwai pur jus, avec cette monumentale entrée en matière To the Bin My Friend, Tonight We Vacate Earth, un modèle de mur de guitares qui oblige (presque) à baisser le son devant tant de puissance.

Enregistré en Angleterre avec leur producteur fétiche Dave Fridmann (Flaming Lips, Weezer, Interpol, Tame Impala…) qui les conseillait via Zoom depuis les Etats-Unis, As the Love Continues est un disque dans lequel on s’immerge au casque, entre des moments planants comme Midnight Flit, avec l’apport des cordes d’Atticus Ross (Nine Inch Nails), et des passages où la gravité est décuplée, sur Dry Fantasy avec cette basse qui agit comme une atmosphère. Encore un film réussi pour Mogwai ! © Smaël Bouaici/Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Mogwai

Black Bird

Mogwai

Black Bird Mogwai

Rave Tapes

Mogwai

Rave Tapes Mogwai

ZEROZEROZERO

Mogwai

ZEROZEROZERO Mogwai

Happy Songs for Happy People

Mogwai

Boltfor

Mogwai

Boltfor Mogwai
Dans la même thématique...

The Car

Arctic Monkeys

The Car Arctic Monkeys

Unlimited Love

Red Hot Chili Peppers

Unlimited Love Red Hot Chili Peppers

The Tipping Point

Tears For Fears

The Tipping Point Tears For Fears

Happier Than Ever (Explicit)

Billie Eilish

WHEN WE ALL FALL ASLEEP, WHERE DO WE GO?

Billie Eilish

Les Grands Angles...
Arctic Monkeys, braquage à l’anglaise

Le quatuor de Sheffield a délaissé ses terres nordistes pour braquer les charts à coups de riffs incisifs, bananes huilées et déhanchés lascifs. Après les White Stripes, Libertines et Strokes, les ex-adolescents ont mis le rock sous perfusion puis le monde d’accord, s’imposant album après album comme un groupe tout terrain aussi à l’aise dans la complainte soul que dans la pop la plus aérienne.

La britpop en 10 albums

« Si le but du punk était de se débarrasser des hippies, le nôtre est d’en finir avec le grunge. » Lorsque Damon Albarn assène cette phrase en 1993, l’Angleterre s’apprête à reprendre sa place sur un échiquier musical envahi par Seattle avec le grunge et Nirvana. Profondément liée à la vie politique et l’identité locale, la pop britannique se révèle au moment où Tony Blair et le New Labour entrent en scène. Le romantisme anglais redevient attractif par rapport à l’identité américaine, jugée trop creuse outre-Manche. Place à la « Cool Britannia ».

Nashville au féminin

Pas facile de jouer des coudes sur la scène de la machiste Music City, berceau de la country music, lorsqu’on est une femme. Au fil des ans, certaines ont tout de même réussi à faire bouger les lignes et les mentalités. Comme ces dix-là, pionnières et révolutionnaires ayant posé – et imposé – leurs santiags sur la table de Nashville.

Dans l'actualité...