Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Baiba Skride - American Concertos

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

American Concertos

Tampere Philharmonic Orchestra, Santtu Matias Rouvali

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« American Concertos », … manière de parler ! Deux des trois compositeurs ici représentés sont nés en Europe, l’un en Hongrie, l’autre dans l’actuelle République Tchèque, respectivement Miklós Rózsa et Erich Wolfgang Korngold. Mais il est vrai que la majeure partie de leur carrière se déroula aux États-Unis, et que leurs concertos pour violon datent de leur exil états-unien, 1945 pour Korngold, 1953 pour Rósza ; par ailleurs, les deux ouvrages furent créés par rien moins que Jascha Heifetz, un beau passeport pour l’éternité. Plus spécifiquement états-unien, sans doute, est la Sérénade pour violon, cordes et percussion d’après le « Symposium » de Platon, écrite en 1954 par L. Bernstein et créée par Isaac Stern. Le compositeur y évoque en musique cinq discours en l’honneur d’Eros, où le violon caresse délicatement les lignes selon l’humeur d’Agathon, Aristophane, Pausanias et autres figures. L’album se referme, on est en droit de se demander pourquoi, par une œuvre qui n’a rien de rien d’un concerto pour violon : les Danses symphoniques de West Side Story de Bernstein. Sans doute l’Orchestre de Tampere voulait-il mordicus faire « son » « West Side » discographique. © SM/Qobuz.

Plus d'info

American Concertos

Baiba Skride

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

DISQUE 1

Sérénade (Leonard Bernstein)

1
I. Phaedrus - Pausanias: Lento - Allegro 00:06:46

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Leonard Bernstein, Composer - Göteborgs Symfoniker, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

2
II. Aristophanes: Allegretto 00:04:46

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Leonard Bernstein, Composer - Göteborgs Symfoniker, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

3
III. Eryximachus: Presto 00:01:36

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Leonard Bernstein, Composer - Göteborgs Symfoniker, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

4
IV. Agathon: Adagio 00:07:38

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Leonard Bernstein, Composer - Göteborgs Symfoniker, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

5
V. Socrates - Alcibiades: Molto tenuto - Allegro molto vivace 00:11:04

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Leonard Bernstein, Composer - Göteborgs Symfoniker, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

Violin Concerto in D Major, Op. 35, TH 59 (Erich Wolfgang Korngold)

6
I. Moderato nobile 00:10:00

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Erich Wolfgang Korngold, Composer - Göteborgs Symfoniker, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

7
II. Romanze: Andante 00:09:14

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Erich Wolfgang Korngold, Composer - Göteborgs Symfoniker, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

8
III. Finale: Allegro assai vivace 00:07:33

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Erich Wolfgang Korngold, Composer - Göteborgs Symfoniker, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

DISQUE 2

Violin Concerto, Op. 24 (Miklós Rózsa)

1
I. Allegro non troppo ma passionato 00:13:20

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Miklos Rozsa, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

2
II. Lento cantabile 00:09:41

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Miklos Rozsa, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

3
III. Allegro vivace 00:08:53

Baiba Skride, Artist, MainArtist - Miklos Rozsa, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

Symphonic Dances From "West Side Story" (Leonard Bernstein)

4
I. Prologue 00:04:37

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

5
II. Somewhere 00:04:46

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

6
III. Scherzo 00:01:32

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

7
IV. Mambo 00:02:35

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

8
V. Cha-cha 00:01:03

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

9
VI. Meeting Scene 00:00:56

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

10
VII. Cool - VIII. Fugue 00:03:53

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

11
IX. Rumble 00:02:03

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

12
X. Finale 00:03:46

Leonard Bernstein, Composer - Tampere Philharmonic Orchestra, Orchestra, MainArtist - Santtu Matias Rouvali, Conductor

(C) 2018 Orfeo (P) 2018 Orfeo

Descriptif de l'album

« American Concertos », … manière de parler ! Deux des trois compositeurs ici représentés sont nés en Europe, l’un en Hongrie, l’autre dans l’actuelle République Tchèque, respectivement Miklós Rózsa et Erich Wolfgang Korngold. Mais il est vrai que la majeure partie de leur carrière se déroula aux États-Unis, et que leurs concertos pour violon datent de leur exil états-unien, 1945 pour Korngold, 1953 pour Rósza ; par ailleurs, les deux ouvrages furent créés par rien moins que Jascha Heifetz, un beau passeport pour l’éternité. Plus spécifiquement états-unien, sans doute, est la Sérénade pour violon, cordes et percussion d’après le « Symposium » de Platon, écrite en 1954 par L. Bernstein et créée par Isaac Stern. Le compositeur y évoque en musique cinq discours en l’honneur d’Eros, où le violon caresse délicatement les lignes selon l’humeur d’Agathon, Aristophane, Pausanias et autres figures. L’album se referme, on est en droit de se demander pourquoi, par une œuvre qui n’a rien de rien d’un concerto pour violon : les Danses symphoniques de West Side Story de Bernstein. Sans doute l’Orchestre de Tampere voulait-il mordicus faire « son » « West Side » discographique. © SM/Qobuz.

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Baiba Skride

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Wilhelm Kempff, le plus humain des pianistes

Artiste d’un autre temps, Wilhelm Kempff (1895-1991) croyait à l’inspiration : il était entré en musique comme on entre en religion, avec une ferveur respectueuse pour les vieux maîtres qu’il servait. Avec son toucher de velours, son sens du phrasé et sa diction de conteur, l’art de Wilhelm Kempff était celui d’un rêveur éveillé, mi-poète, mi-devin, dans une époque où l’expression du sentiment primait sur tout. Il a souvent enregistré à plusieurs reprises ses compositeurs préférés, en particulier son dieu Beethoven, avec lequel on l’a si souvent identifié, laissant trois intégrales des sonates au fur et à mesure de sa propre maturation et de l’évolution des techniques d’enregistrement.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Dans l'actualité...