Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Youssou N'Dour

Celui qu’on surnomme le Roi du Mbalax dans son pays porte plusieurs casquettes. Youssou’N’Dour est auteur-compositeur, interprète et musicien sénégalais, patron de la fondation du groupe Futurs Médias, engagé dans le mouvement anti-Wade, ministre de la Culture et du Tourisme dans le gouvernement de Abdoul Mbaye, ministre de la Culture et du Tourisme du Sénégal en 2012 puis ministre du Tourisme et des Loisirs et ministre conseiller du président Macky Sall. Un parcours riche pour le sénégalais qui a commencé a chanter en intégrant une compagnie théâtrale, puis les orchestres du Star Band et du Super Diamono. A l’occasion des obsèques d’une vedette sénégalaise, sa voix fluide et originale est remarquée. Il fréquente alors l’Institut des Arts de Dakar pour se former au solfège et à l’harmonie avant de rejoindre le groupe Etoile de Dakar. Leur premier album voit le jour grâce au producteur sénégalais Ibrahima Sylla. Fort de ce succès mais également de dissensions dans l’ensemble, Youssou’N’Dour créé en 1979 son propre orchestre le Super Etoile de Dakar. Il développe le style mbalax basé sur l’usage intensif des percussions et la danse du ventilateur…qui fait fureur au Sénégal ! Il commence alors une tournée européenne triomphale avant de monter un concert de soutien aux militants anti-apartheïd d’Afrique du Sud qui aboutit à Nelson Mandela en 1986. Les concerts caritatifs s’enchaînent et l’amènent à jouer pour Amnesty Internationale. Désormais, le Sénégalais obtient une consécration internationale sans pour autant oublier son pays avec l’opus Immigrés. Il publie encore quelques albums sans répercussions notables jusqu’au tube 7 Seconds en duo avec Neneh Cherry. Il compose ensuite l'hymne de la Coupe du Monde de Football de 1998 qu’il chante avec la Belge Axelle Red et écrit la même année la partition de Kirikou la Sorcière. Un an plus tard, il reçoit la mention honorifique d’artiste africain du siècle et chante avec Stevie Wonder à New-York. En 2001, il enregistre un album au bénéfice du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés avant de publier Nothing In Vain avec le concours de Pascal Obispo, dans lequel il salue ses racines sénégalaises. Il prend en même temps des responsabilités politiques en créant un journal au Sénégal, se voit gratifier d’un Grammy Awards du meilleur album du monde de l’année pour Egypt, incarne un esclave dans le film Amazing Grace, publie tout à tour Alsaama Day, Rokku Mi Rokk, Cey You, Bitim Rew, le conséquent Youssou N'Dour et le Super Étoile de Dakar , Dakar – Kingston en hommage à Bob Marley et ressuscite la musique sénégalaise avec Fàtteliku en 2014. L’artiste engagé n’a heureusement pas renié ses racines en dépit d’une carrière tournée vers le monde. © TDB/QOBUZ Lire plus

Discographie

34 album(s) • Trié par Meilleures ventes

1 sur 2
1 sur 2

Mes favoris

Cet élément a bien été <span>ajouté / retiré</span> de vos favoris.

Trier et filtrer les albums