Les albums

6,99 €

Musique vocale profane - Paru le 23 décembre 2016 | Les Indispensables de Diapason

Livret Distinctions Diapason d'or
14,99 €
9,99 €

Musique vocale profane - Paru le 20 mars 2015 | 1607 records

Hi-Res Livret
« Favola in musica » (Conte de fée en musique) est le premier album de la mezzo-soprano Maria Weiss, qui l’a conçu comme un conte de fée musical à travers le croisement d’une musique nouvelle avec l’ancienne et inversement. Pour élaborer cet album, Maria Weiss a remis en lumière quelques trésors, comme par exemple une aria d’un opéra oublié du compositeur Antonio Caldara. Elle a également demandé au compositeur et interprète Wolfgang Mitterer, de créer deux nouvelles œuvres pour cet album. Si vous partez à la rencontre de ce voyage musical, vous entendrez des paroles de L'Orfeo de Monteverdi, mais dans une version toute contemporaine. Savourez !
11,49 €

Cantates (profanes) - Paru le 26 mai 2014 | harmonia mundi

Distinctions Choc de Classica
14,99 €
9,99 €

Cantates (profanes) - Paru le 25 juin 2013 | BIS

Hi-Res Livret
Nouvelle livraison de l'intégrale des Cantates de Bach par le Bach Collegium du Japon et son chef Masaaki Suzuki dont chaque parution est très attendue. On y trouve trois "Cantates profanes", dont la belle cantate de mariage "Weichet nur, betrübte Schatten" et une cantate festive destinée à la gloire du Prince de Köthen, un des principaux protecteurs de Bach. On découvrira aussi un savoureux Quodlibet, sorte de farce musicale mêlant la musique de divers compositeurs. Tout cela est enlevé avec joie et ferveur. SH
9,99 €

Cantates (profanes) - Paru le 5 février 2013 | Rondeau

Livret
Jean-Sébastien Bach a écrit les deux cantates BWV66a et 36a à la cour d'Anhalt-Köthen, la première "Der Himmel dacht auf Anhalts Ruhm und Glück" en 1718 pour l'anniversaire du prince Léopold, la seconde "Steigt freudig in die Luft" en 1726 pour l'anniversaire de la princesse Charlotte Amalie Friederike de Nassau-Siegen, seconde épouse du prince. La 36a est identique que la BWV36, seul le texte est différent, et la 66a est partiellement identique à la cantate BWV66 avec quelques passages reconstruits pour cet album. Ces oeuvres étaient présentées pour la première fois par Alexandre Ferdinand Grychtolik au festival Köthener Bachfesttage 2012, sur instruments anciens. 300 ans après, ces cantates résonnent dans toute leur force !
9,99 €

Cantates (profanes) - Paru le 1 janvier 2000 | Haenssler Classic

18,99 €

Cantates (profanes) - Paru le 28 décembre 1979 | deutsche harmonia mundi

Le genre

Musique vocale profane dans le magazine