Paru le 24 août 2010 chez Naxos
Artiste principal : Carlos Damas
Genre : Classique
Inclus 1 Livret numérique
Plus d'informations
Disponible en
En savoir plus
Qualité Studio Masters (24 bits)
Qualité CD (Lossless 16 bits 44,1 kHz) 5,99 €
 Afficher tous les interprètes
Album : 1 disque - 9 pistes - Durée totale : 00:50:20
Les pistes écoutées dans le lecteur intégré sont en Qualité Standard (320 kbps).
    Violin Sonata No. 1 (Luis de Freitas Branco)
  1. 1 Violin Sonata No. 1: I. Andantino non troppo moderato Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos
  2. 2 Violin Sonata No. 1: II. Allegretto giocoso Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos
  3. 3 Violin Sonata No. 1: III. Adagio molto Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos
  4. 4 Violin Sonata No. 1: IV. Allegro con fuoco Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos
  5. Violin Sonata No. 2
  6. 5 Violin Sonata No. 2: I. Allegretto Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos
  7. 6 Violin Sonata No. 2: II. Molto vivace Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos
  8. 7 Violin Sonata No. 2: III. Andantino Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos
  9. 8 Violin Sonata No. 2: IV. Allegro Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos
  10. Prelude for Violin and Piano
  11. 9 Prelude for Violin and Piano Carlos Damas, violin - Anna Tomasik, piano - Copyright : 2010 Naxos

À propos

Luis Freitas Branco est l'un des compositeurs portugais les plus accomplis du vingtième siècle, et et a choqué sa Lisbonne natale avec sa Sonate n°1 fortement influencée par César Franck, scandalisant les esprits conservateurs par ses harmonies sophistiquées et sa tonalité très évoluée. En contraste, la Sonate n° 2 est de facture plutôt néo-classique et date de la seconde période créative du compositeur.
Inclus 1 Livret numérique
Détails de l'enregistrement original: 51:18 - DDD - Enregistré en décembre 2009 et janvier 2010 à Lisbonne - Notes en anglais

Luis de Freitas Branco (1890-1955)

Sonates pour violon
N° 1 (1907)
N° 2 (1938)

Prélude pour violon & piano (1910)

Carlos Damas, violon
Anna Tomasik, piano


S’il est un compositeur portugais qui survola toute la première moitié du XXe siècle, c’est bien Luís de Freitas Branco. Nourri initialement au lait de Franck par son maître belge Désiré Pâque, disciple ensuite de Humperdinck en Allemagne qui l’initia à Wagner, profondément influencé par Pelléas, il se trouve aux confluents des langages germanique et français, qu’il saura habilement concilier tout au long de sa vie créatrice. Par contre, à la grande différence de ses autres contemporains ibériques – côté espagnol – il résistera à tout emprunt folklorique ou populaire régional : sa musique reste résolument « pure », et si l’on peut tenter de déceler quelques traces du fado, ce sont au mieux des réminiscences d’une certaine nostalgie. Les deux Sonates pour violon et piano datent respectivement de 1907 et 1938 : la première maturité, la grande maturité. La Première se ressent beaucoup de l’influence debussyste dite « impressionniste », avec son langage fantasque et fuyant, la Seconde retrouve les modèles plus éprouvés et anciens, Franck et sa rigueur architecturale, mais dans un langage très moderne, parfois bartókien…

    Considérable mélodiste, Freitas Branco développe dans ses deux Sonates un long ruban thématique, subtilement tissé d’harmonies d’une grande pureté, teinté de modalité – une modalité qui est peut-être la seule incidence d’apparence folklorique, mais rien ne permet de mettre réellement le doigt sur quoi que ce soit de précis. Voilà donc une musique rare, à découvrir, que les violonistes lassés de toujours jouer les mêmes œuvres seraient bien inspirés d’inscrire à leur répertoire.

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Naxos
Naxos a 25 ans ! Créé en 1987, le label Naxos célèbre en mai 2012 le vingt-cinquième anniversaire de sa fondation par une série d'événements internationaux. Extraordinaire histoire que celle de Naxos, label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économi...
À lire dans le magazine
  • Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English)
    Leonard Slatkin, une rencontre-podcast (in English) Le grand chef d’orchestre américain Leonard Slatkin présente sa seconde saison à la tête de l’Orchestre National de Lyon avec lequel il publie, chez Naxos, une impressionnante Symphonie fantastique...
  • Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast
    Klaus Heymann (Naxos), une rencontre-podcast Le fondateur de Naxos, Klaus Heymann, fête cette année les 25 ans de son label. Un quart de siècle que ce visionnaire commente le temps d’un podcast, lors de son passage à Paris, en évoquant la phy...

Le genre

Classique dans le magazine
  • 250 !
    250 ! Le grand Rameau s’est éteint il y a 250 ans aujourd’hui…
  • Orient et Occident
    Orient et Occident Le fascinant duo d’Anja Lechner et Franҫois Couturier…

Actualités