Votre panier est vide

Catégories :

Les albums

CD9,99 €

Musique vocale profane - Paru le 31 octobre 2014 | Glossa

Livret Distinctions Diapason d'or - Prise de Son d'Exception
« [...] Pierre Guédron était le maître de ces fausses confidences de salon pour voix et luth, Claudine Ansermet est sa magicienne. À chaque note on croit voir ses yeux briller sous l'éclat des mots. » (Diapason / Gaëtan Naulleau)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 mars 2014 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Diapason découverte - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception
On ne sait quasiment rien de la vie de Martin Berteau, dont le patronyme italianisé en Signor Martino a souvent créé la confusion avec Sammartini qui s'est vu attribuer à tort certaines de ses œuvres. Martin Berteau est pourtant un des pères, si ce n'est LE père du violoncelle moderne français, une Ecole qui perdure aujourd'hui encore et qui a vu éclore au fil des siècles des violoncellistes prestigieux. Il fut le premier à explorer les possibilités techniques et expressives d'un instrument qui s'est peu à peu imposé au détriment de la viole de gambe. De part son enseignement, il a formé la plupart des violoncellistes français de la seconde moitié du 18e siècle. Beaucoup de technique donc dans les partitions de Berteau, mais, surtout, beaucoup de (belle) musique sensible et expressive, que Christophe Coin et ses élèves défendent avec beaucoup de conviction. FH
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Classique - Paru le 4 mars 2014 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Prise de Son d'Exception
Le feu et la glace brûlent pareillement, ainsi que nous l'ont appris les poètes comme notre propre expérience. Quoi de plus brûlant que la musique de Gesualdo qui nous vrille les sens comme une douleur. Les chromatismes violents de sa musique qui soulignent l'intensité des textes sont rendus avec une expression déjà baroque par La Compagnia del Madrigale. Point de frontière entre la puissance de l'amour sacré et de l'amour profane dans ces pages d'une austérité pourtant bouleversante de sensualité. La musique de ce grand mystique assassin et masochiste nous apparaît dans une aveuglante clarté. FH
CD14,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 novembre 2011 | Glossa

Livret Distinctions 5 de Diapason - Diamant d'Opéra - Choc de Classica - Prise de Son d'Exception
Continuant sur la voie de ses édifiants projets dédiés à la musique de Debussy et Saint-Saëns, Hervé Niquet ressuscite quelques partitions magnifiques et magistrales de Gustave Charpentier, bien avant que le compositeur ne compose sa Louise, opéra majeur de la France de la fin du XIXe siècle, véritable symbole d'une révolution dramatique. Ici, on découvrira ses chefs-d'oeuvre de la période italienne, à savoir deux Symphonies magistrales, qui bien que fortement inspirées par l'Italie ou Rome, ne font jamais couleur locale, et aussi la cantate Didon, qui ouvrit au compositeur français, en 1887, les portes d’un séjour enchanteur à la Villa Médicis.
CD9,99 €

Oratorios profanes - Paru le 1 juillet 2010 | Glossa

Livret Distinctions Choc de Classica - Prise de Son d'Exception
Après la résurrection d’Andromaque de Grétry, Glossa nous convie à une nouvelle et incroyable redécouverte : The Passions de William Hayes, ode en musique sur un livret de William Collins, composée en 1750. L’équipe conviée autour de l’ardent Anthony Rooley regroupe des solistes peu connus, mais véritablement habités et toujours convaincants. Magnifique !
CD9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 1 mars 2010 | Glossa

Livret Distinctions Prise de Son d'Exception
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 11 janvier 2010 | Glossa

Livret Distinctions Prise de Son d'Exception
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2009 | Glossa

Distinctions Choc de Classica - Prise de Son d'Exception
C’est de Cadix, la ville portuaire du sud de l’Espagne, que Joseph Haydn reçut la commande d'une passion instrumentale pour la Semaine Sainte. Créées en 1786, Les Sept Dernières Paroles du Christ sur la Croix, qui allaient contribuer dans une grande mesure à accroître la réputation internationale de Haydn, existent aussi en transcriptions — quatuor à cordes, piano, oratorio — mais la version pour orchestre seul, celle que nous présentons ici, est l’originale. Le compositeur considérait cet ouvrage comme l’une de ses meilleures œuvres et aujourd’hui, plus de deux siècles après sa création, nous ne pouvons qu’acquiescer. Haydn a "traduit" les dernières paroles du Christ, à partir des différents Évangiles, en sept mouvements lents, sobres et d’une spiritualité imposante.Après Cadix, l’œuvre sortit de son contexte liturgique et aujourd’hui, on tente de redonner l’œuvre dans les conditions originales de la création, mais, dans une salle de concert et plus encore à l'enregistrement, les textes parlés — prononcés par l’évêque de Cadix à la création en 1786 — représentent une difficulté. Pour la dépasser mais en même temps créer un espace cohérent entre les différents mouvements, Frans Brüggen proposa au compositeur hollandais-étasunien, Ron Ford (Kansas City, 1959), d’écrire des intermezzi instrumentaux. "Un véritable défi" selon Ford : « Je recherchais un équilibre entre la production d’un contraste et la création de connexions appropriées. Face à cette sorte de commande, on doit se demander : que peut-on trouver d'autre ? Haydn est un musicien concret, logique, direct. Ce qui manque est peut-être une sorte d’inspiration et d’expiration. J’explorais cette voie, en ayant en tête le son de l’Orchestre du XVIIIe siècle dont la façon de respirer la musique est unique au monde. » (Glossa) Sous la baguette ferme de Frans Brüggen, l'Orchestre du XVIIIe siècle sculpte l'équilibre des ensembles de la version orchestrale et l'habille de couleurs vives et chaudes. Le chef y met le ton sérieux et le sens spirituel qui lui sied sans jamais l'enliser dans sa solennité intrinsèque. À chaque auditeur de considérer selon son propre point de vue esthétique si le langage contemporain des Intermezzi, demandés à Ron Ford pour remplacer les lectures de l'Evangile à l'origine destinées à séparer les mouvements, remplit cette fonction de manière satisfaisante. (Qobuz) 
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2008 | Glossa

Distinctions 9 de Classica-Répertoire - Prise de Son d'Exception

Les Collections

Le label

Glossa dans le magazine
  • Hervé Niquet, une rencontre-podcast
    Hervé Niquet, une rencontre-podcast Le chef Hervé Niquet raconte l’histoire de la sublime Messe à 40 et 60 voix d’Alessandro Striggio, sommet de sophistication datant du XVIe, qu’il vient d’enregistrer avec le Concert Spirituel chez ...
  • Niquet et le mythe Striggio
    Niquet et le mythe Striggio Quand le Concert Spirituel d'Hervé Niquet s'attaque à la fameuse Missa sopra Ecco si beato giorno à 40 et 60 voix d'Alessandro Striggio...