Catégories :

Artistes similaires

Les albums

CD11,49 €

Jazz - Paru le 6 novembre 2012 | Jazz Village

Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Jazz vocal - Paru le 6 novembre 2012 | Jazz Village

Hi-Res Livret Distinctions Le top 6 JAZZ NEWS - Hi-Res Audio
Cela fait plusieurs années que Virginie Teychené émerveille le petit monde du jazz par ses prestations énergiques ou sur les envolées de ses deux albums précédents Portraits et I Feel So Good (regroupés sous l'intitulé Double Rainbow) qui la voyaient se jouer des difficultés comme une grande. Une grande bien qu'encore très jeune chanteuse sur laquelle il faut désormais compter avec cet opus joyeux et fondant à l'oreille.Accompagnée par ses fidèles partenaires contrebassiste et arrangeur Gérard Maurin, pianiste Stéphane Bernard et batteur Jean-Pierre Arnaud, la belle a également convié Eric Le Lann au menu de ce festin. Ce dernier ne se fait pas prier pour faire (ré)sonner sa trompette en plein milieu de « Living Room ». Ses camarades se distinguent quant à eux sur le prodigieux numéro d'équilibriste qu'est le « Rat Race » de Mimi Perrin (Double Six), exercice auquel peuvent seulement se mesurer les grandes voix. Celle de Virginie Teychené se promène avec aisance de scat en ballade habitée (« Bless My Soul ») et de swing (« Don't Get Scared ») en envolées virtuoses (« I'm Gonna Go Fishing »).Pas moins de dix-sept titres composent ce cocktail vitaminé nourri aux standards de grands auteurs-interprètes comme Charles Mingus (« Goodbye Pork Pie Hat »), Frank Foster (« Shiny Stockings »), Joao Gilberto (« Pra Que Discutir com Madame »), Ellis Regina (« Por Toda a Minha Vida »), Michel Legrand (« La Chanson de Maxence » des Demoiselles de Rochefort) ou Billie Holiday (« Don't Explain »). Dix-sept bonnes raisons de ne pas oublier Virginie Teychené dans les listes de fin d'année. © Loïc Picaud / Music-Story
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Jazz vocal - Paru le 1 octobre 2015 | Jazz Village

Hi-Res Livret
Elle n’est pas la première à le rappeler mais le jazz et la langue de Molière forment un couple solide, flamboyant, singulier et beau. Avec Encore, Virginie Teychené s’attaque non seulement à la chanson française mais elle pioche dans le répertoire des très grands interprètes tels que Claude Nougaro, Barbara, Léo Ferré, Bourvil ou Alain Bashung. Mais ce quatrième album comporte aussi d’autres sublimes chansons venues d’ailleurs. Des merveilles portées en leur temps par Joni Mitchell et Jobim. Avec ses complices Gérard Maurin à la contrebasse et à la guitare, Stéphane Bernard au piano, Jean-Pierre Arnaud à la batterie et Olivier Ker Ourio à l’harmonica, Virginie Teychené revisite chacune de ses compositions avec une classe folle et un swing de première catégorie. On en voudrait encore ! © CM/Qobuz