Artistes similaires

Les albums

Classique - Paru le 3 mai 2019 | Sony Classical

Téléchargement indisponible

Classique - Paru le 19 avril 2019 | Sony Classical

Téléchargement indisponible
19,99 €
17,49 €

Classique - Paru le 15 mars 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
19,49 €
16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret
Le regretté Michel Legrand affirmait qu’une bonne musique de film devait s’entendre. C’est probablement aussi le credo d'Hans Zimmer, notamment pour la BO de ce film de SF réalisé par Christopher Nolan (2014), et présenté ici dans une version deluxe comportant huit titres inédits. On connaît le goût du compositeur d’origine allemande pour les synthétiseurs, et il ne déroge pas à la règle pour Interstellar puisque le squelette du score est interprété par Zimmer lui-même face à ses nombreuses et impressionnantes machines. Puis il a greffé un orchestre de 34 cordes, 24 bois et 4 pianos à ses sons électroniques, afin de donner du corps (celui d’un bodybuilder) à sa partition. À cela s’ajoute l’orgue de l’église du Temple à Londres (Dreaming of the Crash, Cornfield Chase, Coward, Where We’re Going…), ainsi qu’un chœur de 60 chanteurs ! Autrement dit, nous sommes face à l’une des musiques de film les plus ambitieuses qui soient, en termes de logistique tout du moins. Le plus surprenant, c’est que Zimmer n’a pas hésité à prendre ici ou là le risque de l’expérimentation, notamment avec le chœur, lequel est enregistré de manière inhabituelle, loin des micros (No Time for Caution). Voici comment le compositeur a envisagé son travail :« Plus on s’éloigne de la Terre dans le film, plus le son est généré par des humains – mais une aliénation de sons humains. Comme dans les messages vidéo que l’on voit dans le long-métrage, ils sont un peu plus corrodés et abstraits. » À côté de ce travail délirant sur les timbres, on trouvera des morceaux étrangement plus dépouillés au sein de cette BO, comme ce piano solo distant intitulé Message from Home. Avec Interstellar, Hans Zimmer (Rain Man, Inception, La Ligne rouge…) synthétise avec force tout le talent dont il est capable pour modeler des sons atypiques et émotionnellement implacables. © Nicolas Magenham/Qobuz
19,99 €
17,49 €

Classique - Paru le 15 mars 2019 | Sony Classical

Hi-Res
14,49 €
12,49 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret
14,49 €
12,49 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret
22,49 €
19,49 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret
12,49 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Livret
19,49 €
16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Hi-Res Livret
7,99 €

Bandes originales de films - Paru le 15 mars 2019 | WaterTower Music

Livret
2,99 €
2,49 €

Classique - Paru le 8 mars 2019 | Sony Classical

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | Sony Classical

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Classique - Paru le 15 février 2019 | Sony Classical

Hi-Res
1,69 €

Bandes originales de films - Paru le 23 novembre 2018 | Editions Milan Music

13,49 €
8,99 €

Bandes originales de films - Paru le 6 novembre 2018 | Editions Milan Music

Hi-Res
Au début des années 1980, Hans Zimmer était l’assistant du compositeur britannique Stanley Myers, à qui l’on doit notamment la musique de la série Les Veuves, diffusée entre 1983 et 1985 sur la chaîne anglaise ITV. Trente-cinq ans plus tard, l’élève reprend le flambeau du maître en travaillant sur la BO du remake de ce programme mettant en scène quatre femmes dont les malfrats de maris viennent de mourir dans un braquage. Ces derniers avaient de lourdes dettes à rembourser, ce qui incite leurs veuves à terminer le travail qu’ils avaient commencé. Pour cette nouvelle collaboration entre Zimmer et le réalisateur Steve McQueen (après 12 Years a Slave en 2013), le compositeur d’origine allemande a écrit quelques plages intimistes marquées par la présence mélancolique et mystérieuse de cordes legato (Money, The Calm Before the Storm, My Son) et trémolo (Marcus). Morricone n’est pas bien loin… Le score de Zimmer joue sur les contrastes puisqu’il comprend également des moments plus tendus, dominés par des rythmiques nerveuses et des sonorités électroniques anxiogènes (The Job, Race Against Time). Mais même ces plages ne sont pas à proprement parler des « musiques d’action » car, du point de vue du compositeur de Gladiator et Interstellar, le film de cambriolage fait davantage appel à l'esprit qu'aux muscles. La musique de Zimmer se focalise donc sur la stratégie des héroïnes (incarnées entre autres par Viola Davis et Michelle Rodriguez) pour décrocher le magot. La BO de Widows comprend également une chanson préexistante (Wild Is the Wind de Nina Simone) et deux chansons originales : Dice Game du duo hip-hop The Cool Kids, et surtout la ballade incandescente The Big Unknown de Sade, qui est, paraît-il, une grande fan de la série originale. © Nicolas Magenham/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 28 septembre 2018 | EA Music

Hi-Res
1,49 €
0,99 €

Bandes originales de films - Paru le 31 août 2018 | EA Music

Hi-Res
2,99 €
2,49 €

Classique - Paru le 8 juin 2018 | Sony Classical

Hi-Res
8,99 €

Bandes originales de films - Paru le 15 décembre 2017 | Königskinder