Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique vocale profane - Paru le 26 février 2016 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 5 Sterne Fono Forum Klassik
« Diapason d'or pour un album auquel on trouvera des défauts sans chercher bien loin, mais Diapason d'or évident car ému. Nous reviendrons souvent à ce bouquet d'airs de cour, quitte à enjamber les intermèdes en trio, et à troubler une succession si finement ajustée. En concert, ils offriraient des divertissements utiles et certainement agréables, mais sous les micros, les limites de deux violons courts de timbre sont évidentes, le geste se montre trop vague là où Couperin le veut agile, trop appuyé quand il s'agit d'être intense. [...] Rodrigue paniqué, Cyril Auvity porte chaque mot avec une autorité si virile, une intelligence si directe, une séduction si peu calculée, que les véhémences âpres de ce chant hors norme n'agressent pas l'oreille, captivée. Et quand elles s'apaisent pour deux notes ou une phrase entière, la douceur du ton n'amollit pas la projection du mot. [...] Le texte règne, le chant le sert comme ornement : une évidence au temps de Charpentier, une leçon aujourd'hui. [...] Les airs de cour, à proprement parler, arrivent plus tard avec leur lot de bergères fuyantes, de rossignols, de beaux parleurs. [...] Ceux de Charpentier sont à ranger parmi les joyaux méconnus du Grand Siècle. Un chanteur-poète leur rend justice. Le trio de continuistes fait merveille dans les airs » (Diapason, mars 2016 / Gaëtan Naulleau)
A partir de :
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 17 juillet 2020 | Glossa

Hi-Res Livret
Les oeuvres musicales de l’un des poètes les plus prolifiques du Siècle d’or néerlandais, Constantijn Huygens, font ici l’objet d’un brillant enregistrement Glossa dont l’interprétation est confiée à un fin connaisseur de la musique vocale du XVIIe siècle, Cyril Auvity. Doté d’une personnalité kaléidoscopique, Huygens, qui vécut pratiquement durant tout le XVIIe siècle, était non seulement le père du célèbre astronome mais encore un compositeur et interprète talentueux. Il était aussi en relation avec les personnalités les plus éminentes de son temps, Descartes, Rubens ou Corneille mais il devait cependant « gagner son pain » en tant que diplomate et conseiller des princes d’Orange ! La Pathodia sacra et profana de Huygens comprend une série de chansons en italien, français et latin dont la simplicité dément la complexité des émotions qu’elles contiennent. Ces émotions sont admirablement exprimées par un chanteur dont l’esprit aventureux l’emmène dans des chemins peu fréquentés (cf. les deux albums Charpentier publiés chez Glossa) et dont la voix chaleureuse et colorée est admirablement maîtrisée. Le chanteur et les instrumentistes ont choisi de dédier ce nouvel album à tous les airs de cour français inclus dans la Pathodia ainsi qu’un grand choix d’arias italiennes et de psaumes latins. Reflétant les interprétations de ces oeuvres par les riches amateurs de la République néerlandaise au temps du compositeur, Myriam Rignol joue de la viole de gambe et Marie van Rhijn du clavecin, de l’orgue positif et de l’énigmatique luth-clavecin. Chaque instrument peut aussi s’entendre en soliste dans des oeuvres de l’époque de Huygens. © Glossa
A partir de :
CD9,99 €

Classique - Paru le 26 août 2010 | Ramée

Livret