Votre panier est vide

Catégories :

Artistes similaires

Les albums

A partir de :
CD11,49 €

Rock - Paru le 1 juin 1999 | Buddha Records

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Safe As Milk se situe à la frontière précise entre un blues hérité de l’âpreté du Delta du Mississippi (et en particulier des éructations d’un Howlin’ Wolf) et de l’inventivité d’un rock décalé, lui-même nourri des collages surréalistes, et des acquis d’un free jazz dévastateur. En ce sens, l’album (le premier officiel à paraître, sous une appellation qui devient bien vite synonyme d’anarchie sonore) est bien plus facile d’approche que les volets suivants des aventures du  « Capitaine Cœur de Bœuf ». La présence durant les sessions du guitariste Ry Cooder (et, dans une moindre mesure, du bluesman Taj Mahal, aux percussions) est en ce sens significative de la volonté du chanteur de proposer une vision – rampante et marécageuse, certes – admissible et consommable de son approche de la musique. « Zig Zag Wanderer » ou « Yellow Brick Road » (bien évidemment sans aucun rapport avec le refrain composé par Elton John), offrent ainsi une rencontre plutôt percutante entre rock chaotique, blues serpentin, et décalage du chant. En revanche, « Electricity » préfigure nettement ce que seront les disques suivants du groupe : un grand n’importe quoi pour certains, ou une assez bonne approximation du génie pour d’autres.  © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015
A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2006 | Virgin Catalogue

Distinctions Discothèque Insolite Qobuz
A partir de :
CD11,49 €

Rock - Paru le 23 mai 2014 | Legacy Recordings

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
A partir de :
HI-RES63,99 €
CD55,99 €

Blues - Paru le 17 novembre 2014 | Rhino - Warner Records

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Reissue
Captain Beefheart était déjà, à lui seul, une vraie rareté. Aussi, ce coffret de 4CD remplis notamment de nombreuses raretés ne pouvait qu’être en phase avec l’œuvre de l’un des musiciens les plus extra-terrestres de la scène rock du XXe siècle. Sun Zoom Spark : 1970 To 1972 réunit ainsi trois albums remasterisés – Lick My Decals Off, Baby de 1970, The Spotlight Kid de 1972 et Clear Spot également de 1972 – ainsi que quatorze titres totalement inédits extraits des sessions de ces deux derniers. En plus de tenir le micro, Beefheart joue ici de la clarinette basse, du saxophone ténor et soprano sans oublier de l’harmonica ! Plus de quarante ans après sa conception, cette musique du diable, entre blues en phase terminale, free jazz furibard et rock néandertalien, reste d’une violence et d’une radicalité rare. Beefheart savait maltraiter le blues et le rock à sa manière, créant une sémantique bien à lui. Sémantique sans qui les Tom Waits, Arno, Jon Spencer, Nick Cave et autres PJ Harvey pour n’en citer que quelques-uns joueraient encore au fond de leur garage à l’heure qu’il est… Essentiel. © MD/Qobuz
A partir de :
CD41,99 €

Blues - Paru le 17 novembre 2014 | Rhino - Warner Records

Distinctions Pitchfork: Best New Reissue
Captain Beefheart était déjà, à lui seul, une vraie rareté. Aussi, ce coffret de 4CD remplis notamment de nombreuses raretés ne pouvait qu’être en phase avec l’œuvre de l’un des musiciens les plus extra-terrestres de la scène rock du XXe siècle. Sun Zoom Spark : 1970 To 1972 réunit ainsi trois albums remasterisés – Lick My Decals Off, Baby de 1970, The Spotlight Kid de 1972 et Clear Spot également de 1972 – ainsi que quatorze titres totalement inédits extraits des sessions de ces deux derniers. En plus de tenir le micro, Beefheart joue ici de la clarinette basse, du saxophone ténor et soprano sans oublier de l’harmonica ! Plus de quarante ans après sa conception, cette musique du diable, entre blues en phase terminale, free jazz furibard et rock néandertalien, reste d’une violence et d’une radicalité rare. Beefheart savait maltraiter le blues et le rock à sa manière, créant une sémantique bien à lui. Sémantique sans qui les Tom Waits, Arno, Jon Spencer, Nick Cave et autres PJ Harvey pour n’en citer que quelques-uns joueraient encore au fond de leur garage à l’heure qu’il est… Essentiel. © MD/Qobuz
A partir de :
HI-RES13,59 €
CD8,99 €

Rock - Paru le 16 juin 1969 | Zappa Records

Hi-Res Livret
Dès la pochette ovni (un homme à tête de truite vêtu d’un gilet en mouton sur fond rose fluo), on comprend que le terrain est miné et que le trip sera forcément singulier ; voire beaucoup plus… Les premières notes de Trout Mask Replica résonnent et le diable en personne a pris possession du corps des protagonistes embarqués dans une embardée de blues barge ressemblant étrangement à du free jazz, de la musique contemporaine et du rock garage option vaudou. Produit par un autre musicien-terroriste, Frank Zappa et publié en juin 1969, ce troisième album de Don Van Vliet alias Captain Beefheart et de son Magic Band enchaîne vrais blues, faux blues, improvisations atonales, expérimentations sonores, monologues poilants ou déments, le temps d’une farandole infinie, incontrôlable et incontrôlée. Le tout est porté par la voix de Beefheart, tel un Howlin’ Wolf sous acide qui influencera fortement Tom Waits. Pour accoucher d’un tel délire sonore, notre Salvador Dali rock’n’roll s’est enfermé dans une maison de la vallée de San Bernardo avec ses proches, tous affublés de pseudos improbables : le guitariste Bill ‘Zoot Horn Rollo’ Harkleroad, le bassiste Mark ‘Rockette Morton’ Boston, John ‘Drumbo’ French, le batteur Jeff ‘Antennae Jimmy Semens’ Cotton et le clarinettiste Victor 'The Mascara Snake' Hayden. Comme le dira John Peel, l’influent DJ anglais : « S'il existe une seule chose dans l'histoire de la musique populaire qui puisse être décrit comme une œuvre d'art, au sens compris par ceux qui travaillent dans d'autres domaines de l'art, Trout Mask Replica est probablement cette œuvre. » © Marc Zisman/Qobuz
A partir de :
CD16,99 €

Blues - Paru le 17 janvier 2011 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1979 | Virgin Records

A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 2006 | Virgin Catalogue

A partir de :
CD10,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1974 | Virgin Records

A partir de :
CD16,99 €

Blues - Paru le 3 avril 1992 | Rhino - Warner Records

Lick My Decals Off, Baby creuse le sillon sonore de son prédécesseur (Trout Mask Replica), mais c’est comme si l’enthousiasme de la découverte, de l’aventure, de la sauvagerie, s’étaient enfuis, pour laisser place à une face plus sombre de l’inspiration. Certes, la complexité des structures subsiste, mais offre désormais des climats bien plus anxiogènes que fulgurants. Cette noirceur – finalement d’essence assez romantique - fait sans doute que, aux yeux des critiques (des deux côtés de l’Atlantique), et de Captain Beefheart en personne, cet album reste comme le sommet de l’œuvre. Le groupe – qui a incorporé l’extravagant joueur de marimba Art Tripp Ed Marimba – s’y montre expert en matière de complexité musicale, et la voix tout en déflagration emporte toute réserve sur son passage. Comme à l’accoutumée ignoré – en matière de vente – aux États-Unis, Lick My Decals Off, Baby, connaîtra un parcours étonnamment victorieux dans les charts britanniques, atteignant la vingtième position de sa catégorie, et y stationnant près d’un trimestre.  © ©Copyright Music Story Christian Larrède 2015
A partir de :
CD14,99 €

Blues - Paru le 17 janvier 2011 | Rhino - Warner Records

A partir de :
CD24,99 €

Pop/Rock - Paru le 22 juin 1999 | Revenant

A partir de :
CD13,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1974 | Virgin Records

A partir de :
CD5,99 €

Rock - Paru le 1 octobre 1984 | A&M

A partir de :
CD11,49 €

Pop/Rock - Paru le 1 juin 1999 | Buddha Records

The Mirror Man Sessions features the complete remastered contents of Mirror Man, albeit in a resequenced running order, and fills out the rest of the CD with a number of bonus tracks taken from additional recordings, both finished and unfinished, made around the same time for what would have been a double album titled It Comes to You in a Plain Brown Wrapper. As a listening experience, the package will appeal more to those who value the instrumental Beefheart; the Mirror Man album is, of course, essentially a 50-plus-minute jam session, containing as it does only four songs, and the bonus tracks -- many of which appeared on the One Way label's reissue of Safe as Milk -- mostly consist of jams and instrumentals which push the boundaries of conventional blues-rock, with a Beefheart vocal tossed in here and there. Some may miss Beefheart's surreal poetry, gruff vocals, and/or free jazz influence, while others may find it fascinating to hear the Magic Band simply letting go and cutting loose. © Steve Huey /TiVo
A partir de :
CD9,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 1968 | Parlophone Catalogue

A partir de :
CD9,99 €

Soul - Paru le 10 janvier 2017 | HHO

A partir de :
CD8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 30 septembre 2019 | The Viper Label

A partir de :
CD16,99 €

Blues - Paru le 12 juin 2007 | Rhino - Warner Records

L'interprète

Captain Beefheart dans le magazine
  • Zappa, du rock au jazz
    Zappa, du rock au jazz Un nouveau coffret XXL de 67 titres retrace l'intégralité de l'enregistrement en 1969 de "Hot Rats" de Frank Zappa, l'un des albums majeurs du jazz rock alors naissant...
  • Captain Beefheart est mort
    Captain Beefheart est mort Bluesman atypique génial reconverti en peintre étonnant, Don Van Vliet, alias Captain Beefheart, s’est éteint à l’âge de 69 ans.