Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Nevermind - Quentin & Guillemain : Conversations

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Quentin & Guillemain : Conversations

Nevermind

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

« Nevermind Conversations », voilà qui pourrait être le titre d’un album de rappeurs en duo, ou encore d’échanges philosophico-j’menfoutistes. Mais non, aimable qobuzonaute, ce nouvel enregistrement de l’ensemble baroque Nevermind (Anna Besson à la flûte, Louis Creac’h au violon, Robin Pharo à la gambe et Jean Rondeau au clavecin) approche l’esprit de conversation entre deux compositeurs baroques français, ladite conversation s’établissant entre les styles français et italiens que tous deux abordent avec fantaisie et invention. Les deux compositeurs : Jean-Baptiste Quentin (ca.1690-ca.1742), violoniste à l’Académie Royale de musique ; et Louis-Gabriel Guillemain (1705-1770), musicien ordinaire du roi. Daquin évoquait ce dernier dans sa Lettre sur les hommes célèbres : « Lorsqu'on parle d'un homme plein de feu, de génie et de vivacité, il faut nommer M. Guillemain, Ordinaire de la Musique du Roi ; c'est peut-être le violon le plus rapide et le plus extraordinaire qui se puisse entendre. Sa main est pétillante, il n'y a point de difficultés qui puissent l'arrêter, et lui seul en fait naître dans ses savantes productions qui embarrassent quelquefois ses rivaux. Ce fameux artiste est parmi les grands Maîtres un des plus féconds et l'on convient que ses ouvrages sont remplis des beautés les plus piquantes. » Ce qui n’empêcha pas qu’on le retrouva un jour de 1770 lardé de quatorze coups de couteau, rapidement déclarés comme « suicide » ; soit Guillemain avait sérieusement perdu sa main pourtant rapide et extraordinaire, soit il fut suicidé par un facétieux énervé… Toujours fantasques, toujours complexes, Quentin et Guillemain représentent l’absolu summum de ce que la musique instrumentale française de ce XVIIIe siècle a pu développer. On ne les connaissait guère, gageons que cet enregistrement de Nevermind les remettra au goût du jour. © SM/Qobuz


« [...] tout est permis aux meilleurs amis du monde. Ils s’écoutent avec confiance, se répondent avec bienveillance, composent avec la résonance du clavecin, rebondissent largement sur ses appuis. Ces quatre-là aiment plus que tout se lover dans les mouvements lents [...]. Leur jeunesse heureuse, qui doit davantage à la Comtesse de Ségur qu’aux Liaisons dangereuses, jouit d’une virtuosité fusionnelle. Chacun s’en voudrait de prendre la parole au détriment du voisin [...] La complicité coloriste des Nevermind se double-t-elle d’un idéal de conversation en musique ? Cet entre-soi luxueux reste imperméable à l’opposition dialectique, la réplique impatiente ou ironique, la tension articulée. Nous voici donc aux antipodes de Reinhard Goebel, un des premiers à défendre brillamment, il y a quatre décennies de cela, les deux compositeurs au programme de ce premier album. Le style et les options marqués du violoniste allemand ont pris le risque de vieillir. La forte séduction de Nevermind prend celui de laisser l’auditeur en béatitude devant le vernis d’un objet somptueux.» (Diapason, juin 2016 / Gaëtan Naulleau)

Plus d'informations

Quentin & Guillemain : Conversations

Nevermind

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Sonata IV à quatre parties, œuvre VIII (Jean-Baptiste Quentin)

1
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 12, Concerto: I. Largo 00:04:25

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

10
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 8, Sonata No. 4: I. Largo 00:02:45

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

11
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 8, Sonata No. 4: II. Allegro 00:02:26

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

12
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 8, Sonata No. 4: III. Gavota (Tendrement) 00:02:30

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

13
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 8, Sonata No. 4: IV. Allegro 00:02:12

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

Quatuor, Sonata III, œuvre XV (Jean-Baptiste Quentin)

2
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 15, Quatuor, Sonata No. 3: I. Allegro 00:02:05

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

3
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 15, Quatuor, Sonata No. 3: II. Adagio 00:03:18

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

4
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 15, Quatuor, Sonata No. 3: III. Première et seconde aria 00:06:05

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

5
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 15, Quatuor, Sonata No. 3: IV. Presto 00:03:55

Nevermind, MainArtist - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

Sonata III, premier livre de sonates en quatuors (Louis-Gabriel Guillemain)

6
Six sonates en quatuors, Op. 12, Sonate No. 3: I. Allegro moderato 00:03:43

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Louis-Gabriel Guillemain, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

7
Six sonates en quatuors, Op. 12, Sonate No. 3: II. Larghetto 00:05:01

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Louis-Gabriel Guillemain, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

8
Six sonates en quatuors, Op. 12, Sonate No. 3: III. Aria (Gratioso) 00:02:52

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Louis-Gabriel Guillemain, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

9
Six sonates en quatuors, Op. 12, Sonate No. 3: IV. Allegro 00:03:45

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Louis-Gabriel Guillemain, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

Sonata IV, second livre de sonates en quatuors (Louis-Gabriel Guillemain)

14
Second livre de sonates en quatuor, Op. 17, Sonata No. 4: I. Allegro 00:04:29

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Louis-Gabriel Guillemain, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

15
Second livre de sonates en quatuor, Op. 17, Sonata No. 4: II. Aria (Gratioso) 00:04:40

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Louis-Gabriel Guillemain, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

16
Second livre de sonates en quatuor, Op. 17, Sonata No. 4: III. Presto 00:03:31

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Louis-Gabriel Guillemain, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

Sonata V en trio, œuvre X (Jean-Baptiste Quentin)

17
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 10, Sonata No. 5: I. Adagio 00:02:31

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

18
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 10, Sonata No. 5: II. Allegro 00:01:55

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

19
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 10, Sonata No. 5: III. Première et seconde aria 00:05:11

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

20
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 10, Sonata No. 5: IV. Vivement 00:02:35

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

Concerto à quatre parties, œuvre XII (Jean-Baptiste Quentin)

21
Sonates en trio et a quatre parties pour violons, (ou) flutes traversieres, viole et basse continue, Op. 12, Concerto: III. Adagio (Bonus Track) 00:03:58

Nevermind (Anna Besson, Flute - Louis Creac'h, Violin - Robin Pharo, Viola da gamba - Jean Rondeau, Harpsichord by Bruce Kennedy, Chateau d'Oex, 1985, after Pascal Taskin, Paris 1769) - Jean-Baptiste Quentin, Composer

2015 Alpha Classics / Outhere Music France 2015 Alpha Classics / Outhere Music France

Descriptif de l'album

« Nevermind Conversations », voilà qui pourrait être le titre d’un album de rappeurs en duo, ou encore d’échanges philosophico-j’menfoutistes. Mais non, aimable qobuzonaute, ce nouvel enregistrement de l’ensemble baroque Nevermind (Anna Besson à la flûte, Louis Creac’h au violon, Robin Pharo à la gambe et Jean Rondeau au clavecin) approche l’esprit de conversation entre deux compositeurs baroques français, ladite conversation s’établissant entre les styles français et italiens que tous deux abordent avec fantaisie et invention. Les deux compositeurs : Jean-Baptiste Quentin (ca.1690-ca.1742), violoniste à l’Académie Royale de musique ; et Louis-Gabriel Guillemain (1705-1770), musicien ordinaire du roi. Daquin évoquait ce dernier dans sa Lettre sur les hommes célèbres : « Lorsqu'on parle d'un homme plein de feu, de génie et de vivacité, il faut nommer M. Guillemain, Ordinaire de la Musique du Roi ; c'est peut-être le violon le plus rapide et le plus extraordinaire qui se puisse entendre. Sa main est pétillante, il n'y a point de difficultés qui puissent l'arrêter, et lui seul en fait naître dans ses savantes productions qui embarrassent quelquefois ses rivaux. Ce fameux artiste est parmi les grands Maîtres un des plus féconds et l'on convient que ses ouvrages sont remplis des beautés les plus piquantes. » Ce qui n’empêcha pas qu’on le retrouva un jour de 1770 lardé de quatorze coups de couteau, rapidement déclarés comme « suicide » ; soit Guillemain avait sérieusement perdu sa main pourtant rapide et extraordinaire, soit il fut suicidé par un facétieux énervé… Toujours fantasques, toujours complexes, Quentin et Guillemain représentent l’absolu summum de ce que la musique instrumentale française de ce XVIIIe siècle a pu développer. On ne les connaissait guère, gageons que cet enregistrement de Nevermind les remettra au goût du jour. © SM/Qobuz


« [...] tout est permis aux meilleurs amis du monde. Ils s’écoutent avec confiance, se répondent avec bienveillance, composent avec la résonance du clavecin, rebondissent largement sur ses appuis. Ces quatre-là aiment plus que tout se lover dans les mouvements lents [...]. Leur jeunesse heureuse, qui doit davantage à la Comtesse de Ségur qu’aux Liaisons dangereuses, jouit d’une virtuosité fusionnelle. Chacun s’en voudrait de prendre la parole au détriment du voisin [...] La complicité coloriste des Nevermind se double-t-elle d’un idéal de conversation en musique ? Cet entre-soi luxueux reste imperméable à l’opposition dialectique, la réplique impatiente ou ironique, la tension articulée. Nous voici donc aux antipodes de Reinhard Goebel, un des premiers à défendre brillamment, il y a quatre décennies de cela, les deux compositeurs au programme de ce premier album. Le style et les options marqués du violoniste allemand ont pris le risque de vieillir. La forte séduction de Nevermind prend celui de laisser l’auditeur en béatitude devant le vernis d’un objet somptueux.» (Diapason, juin 2016 / Gaëtan Naulleau)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Nevermind
Nobody Knows Nevermind
Maktub Nevermind
Day After Nevermind

Playlists

Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Danny Elfman en dix albums

Entre féerie et humour déjanté, grandiose et douceur bienveillante, Danny Elfman a bâti en près de quarante ans un style très personnel et bigarré, qu’il distille dans des productions hollywoodiennes éclectiques, signées notamment Tim Burton ou Gus Van Sant. À l’occasion d’un week-end qui lui est consacré à la Philharmonie de Paris, retour sur dix albums essentiels de sa discographie.

Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho, l’histoire de la musique est jalonnée par des figures de femmes qui ont « osé » écrire de la musique. La création serait l’apanage des hommes ? Notre musée sonore compte en effet plus de compositeurs, connus et reconnus, que de compositrices. Pourtant, leurs œuvres ne sont pas moins passionnantes et il n’y a aucune raison de les considérer comme des objets de second ordre ni de les ignorer. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Dans l'actualité...