Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Ermonela Jaho, Arsen Soghomonyan, Brian Mulligan, Opera Rara Chorus, London Philharmonic Orchestra, Sir Mark Elder|Puccini: Le Willis

Puccini: Le Willis

Ermonela Jaho, Arsen Soghomonyan, Brian Mulligan, Opera Rara Chorus, London Philharmonic Orchestra, Sir Mark Elder

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Dans la mythologie slave, les willis (ou vily) sont des créatures fantastiques comparables aux nymphes grecques. Elles sont souvent liées au ballet (Giselle) et à l’opéra romantique. C’est ce thème que le jeune Puccini a choisi pour participer à un concours organisé par l’éditeur de musique Sonzogno à Milan. Ce premier opéra a pour cadre la Forêt Noire et met en scène des fiancées mortes la veille de leurs noces, qui se rassemblent à minuit pour rechercher le jeune homme qu’elles forceront à danser jusqu’à ce que mort s’en suive.
Créée en 1884, l’œuvre obtient un vif succès, la presse n’hésitant pas à la qualifier de « chef-d’œuvre » en soulignant, avec justesse, que ce jeune homme est « le compositeur que l’Italie attendait depuis longtemps. » Si Le Villi nous apparaît un peu faible avec le recul, et aux côtés des chefs-d’œuvre que Puccini a composés ultérieurement, il est tout de même étrange qu’il demeure à ce point méconnu. Ce coup d’essai est déjà un coup de maître, et l’habileté comme le langage de Puccini nous saute ici aux oreilles.
À la tête d’un casting de stars, Sir Mark Edler nous restitue ici un opéra qui n’a pas été entendu depuis sa création. Sa version tient compte de la révision, en deux actes, effectuée par Puccini et éditée dans la nouvelle édition critique de Ricordi. Un enregistrement très réussi qui donnera peut-être des idées aux directeurs d’opéras pour une représentation scénique. © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Puccini: Le Willis

Ermonela Jaho, Arsen Soghomonyan, Brian Mulligan, Opera Rara Chorus, London Philharmonic Orchestra, Sir Mark Elder

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Le Willis: Preludio
Sir Mark Elder
00:02:34

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

2
Le Willis: Coro d'introduzione "Evviva I fidanzati" (Chorus, Guglielmo)
Sir Mark Elder
00:05:46

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Opera Rara Chorus, Chorus - Brian Mulligan, Baritone Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

3
Le Willis: "Non esser, Anna mia" (Roberto, Anna)
Sir Mark Elder
00:01:46

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Ermonela Jaho, Soprano Vocals - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

4
Le Willis: "Tu dell'infanzia mia" (Roberto, Anna)
Sir Mark Elder
00:03:35

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Ermonela Jaho, Soprano Vocals - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

5
Le Willis: "Presto! Presto in viaggio!' (Chorus, Roberto, Anna)
Sir Mark Elder
00:02:00

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Ermonela Jaho, Soprano Vocals - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Opera Rara Chorus, Chorus - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

6
Le Willis: "Angiol di Dio" (Guglielmo, Anna, Roberto, Chorus)
Sir Mark Elder
00:06:10

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Ermonela Jaho, Soprano Vocals - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Opera Rara Chorus, Chorus - Brian Mulligan, Baritone Vocals - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

7
Le Willis: L'abbandono
Sir Mark Elder
00:05:15

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

8
Le Willis: La tregenda
Sir Mark Elder
00:03:39

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

9
Le Willis: "No! Possibil non è che invendicata" (Guglielmo)
Sir Mark Elder
00:03:27

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Brian Mulligan, Baritone Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

10
Le Willis: "Anima santa della figlia mia" (Guglielmo)
Sir Mark Elder
00:02:06

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Opera Rara Chorus, Chorus - Brian Mulligan, Baritone Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

11
Le Willis: "Ei giunge! Anna!" (Chorus, Roberto, Anna)
Sir Mark Elder
00:03:30

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Ermonela Jaho, Soprano Vocals - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Opera Rara Chorus, Chorus - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

12
Le Willis: "Tu dell'infanzia mia" (Anna, Roberto, Guglielmo, Chorus)
Sir Mark Elder
00:06:20

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Ermonela Jaho, Soprano Vocals - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Opera Rara Chorus, Chorus - Brian Mulligan, Baritone Vocals - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

13
Le Villi: "Se come voi piccina io fossi, o vaghi fior" (Anna, Roberto)
Sir Mark Elder
00:06:53

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Ermonela Jaho, Soprano Vocals - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

14
Le Villi: "Ei giunge!... Ecco la casa...' (Chorus, Roberto)
Sir Mark Elder
00:02:32

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Opera Rara Chorus, Chorus - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

15
Le Villi: "Torna ai felici dì" (Roberto, Chorus)
Sir Mark Elder
00:09:39

Giacomo Puccini, Composer - London Philharmonic Orchestra, Orchestra - Sir Mark Elder, Conductor, MainArtist - Opera Rara Chorus, Chorus - Arsen Soghomonyan, Tenor Vocals

© 2019 Opera Rara ℗ 2019 Opera Rara

Descriptif de l'album

Dans la mythologie slave, les willis (ou vily) sont des créatures fantastiques comparables aux nymphes grecques. Elles sont souvent liées au ballet (Giselle) et à l’opéra romantique. C’est ce thème que le jeune Puccini a choisi pour participer à un concours organisé par l’éditeur de musique Sonzogno à Milan. Ce premier opéra a pour cadre la Forêt Noire et met en scène des fiancées mortes la veille de leurs noces, qui se rassemblent à minuit pour rechercher le jeune homme qu’elles forceront à danser jusqu’à ce que mort s’en suive.
Créée en 1884, l’œuvre obtient un vif succès, la presse n’hésitant pas à la qualifier de « chef-d’œuvre » en soulignant, avec justesse, que ce jeune homme est « le compositeur que l’Italie attendait depuis longtemps. » Si Le Villi nous apparaît un peu faible avec le recul, et aux côtés des chefs-d’œuvre que Puccini a composés ultérieurement, il est tout de même étrange qu’il demeure à ce point méconnu. Ce coup d’essai est déjà un coup de maître, et l’habileté comme le langage de Puccini nous saute ici aux oreilles.
À la tête d’un casting de stars, Sir Mark Edler nous restitue ici un opéra qui n’a pas été entendu depuis sa création. Sa version tient compte de la révision, en deux actes, effectuée par Puccini et éditée dans la nouvelle édition critique de Ricordi. Un enregistrement très réussi qui donnera peut-être des idées aux directeurs d’opéras pour une représentation scénique. © François Hudry/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Number of the Beast

Iron Maiden

From The Fires

Greta Van Fleet

From The Fires Greta Van Fleet

Powerslave

Iron Maiden

Powerslave Iron Maiden

Somewhere in Time

Iron Maiden

Somewhere in Time Iron Maiden
Dans la même thématique...

Rameau: Les fêtes d'Hébé, RCT 41

Orfeo Orchestra

Tchaikovsky: The Nutcracker - Symphony No. 4

Valery Gergiev

Rameau: Platée

Les Arts Florissants

Rameau: Platée Les Arts Florissants

Wolfgang Amadeus Mozart : Le Nozze di Figaro

Teodor Currentzis

Richard Wagner : Der Ring des Nibelungen

Sir Georg Solti

Les Grands Angles...
Fabio Biondi & Europa Galante, 30 ans de liberté

Le violoniste et chef italien Fabio Biondi, célèbre notamment pour son interprétation des “Quatre Saisons” de Vivaldi avec son orchestre Europa Galante, est de ceux qui rejettent toute forme de cloisonnement dans la musique. Retour sur le parcours d’un musicien doté d’une grande souplesse d’esprit et figure incontournable du violon baroque.

Strauss & Kempe : des affinités électives

Le nom du chef Rudolf Kempe (1910-1976) est indissociable de ceux du compositeur Richard Strauss et de l’orchestre de la Staatskapelle de Dresde. À l’occasion de la réédition par Warner des enregistrements réalisés entre 1970 et 1975, Qobuz met en lumière, entre autres, le legs straussien d’un chef à la direction précise, souvent incisive, toujours soucieuse du texte et sensible à ses voluptés.

La grande aventure du Fidelio de Beethoven

Basé sur un fait divers survenu en France pendant la Terreur révolutionnaire (l’histoire d’une jeune femme intrépide se déguisant en homme pour tenter de sauver son mari emprisonné au fond d’un cachot), l’unique opéra de Beethoven a connu une destinée mouvementée, remanié de part et d’autre au fil des années. Nouvelle preuve du génie musical du compositeur allemand, “Fidelio” lui a aussi permis de mettre en musique un livret répondant à ses opinions politiques.

Dans l'actualité...