Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Park Jiha - Philos

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Philos

Park Jiha

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Avec Philos, la Sud-Coréenne Park Jiha nous plonge encore plus profondément dans son univers sensible, onirique et mélancolique que sur son remarquable prédécesseur Ceremony (2018). Seule à bord, elle déploie ses atmosphères fragiles à l’aide de ses instruments de prédilection et de son chant de sirène. Sur le morceau titre Philos, son orgue à bouche de bambou saenghwang respire la même passion triste qu’un bandonéon argentin. Sur Water, sa flûte à double anche en bambou piri évoque le même type de prière qu’une clarinette klezmer. Sur une majorité des autres pièces, les cordes cristallines de sa cithare yanggeum ouvre des horizons sans fin. Sur Arrival ou When I Think of Her, sa voix est un souffle mélodique qui complète l’architecture harmonique de son jeu de cordes ou de vents. A l’inverse, sur Easy, elle affirme avec douceur mais fermeté son incapacité à fermer les yeux sur les dérives malheureuses du monde contemporain. La profondeur de sa musique tient en cette confrontation entre des matières douces et oniriques et le rappel de la réalité. Des sons concrets s’immiscent ça et là comme sur Walker : In Seoul, où le brouhaha de la circulation métropolitaine nous rappelle la fragilité des rêves. Même si elle est empreinte de traditions, d’inspirations jazz ou minimalistes, la musique de Park Jiha est inclassable et envoûtante. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz

Plus d'informations

Philos

Park Jiha

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Arrival
00:03:03

Park Jiha, Composer, MainArtist

2019 Glitterbeat Records 2019 Glitterbeat Records

2
Thunder Shower
00:04:15

Park Jiha, Composer, MainArtist

2019 Glitterbeat Records 2019 Glitterbeat Records

3
Easy
00:06:08

Park Jiha, Composer, MainArtist

2019 Glitterbeat Records 2019 Glitterbeat Records

4
Pause
00:02:08

Park Jiha, Composer, MainArtist

2019 Glitterbeat Records 2019 Glitterbeat Records

5
Philos
00:06:05

Park Jiha, Composer, MainArtist

2019 Glitterbeat Records 2019 Glitterbeat Records

6
Walker: In Seoul
00:05:59

Park Jiha, Composer, MainArtist

2019 Glitterbeat Records 2019 Glitterbeat Records

7
When I Think of Her
00:05:12

Park Jiha, Composer, MainArtist

2019 Glitterbeat Records 2019 Glitterbeat Records

8
On Water
00:04:17

Park Jiha, Composer, MainArtist

2019 Glitterbeat Records 2019 Glitterbeat Records

Descriptif de l'album

Avec Philos, la Sud-Coréenne Park Jiha nous plonge encore plus profondément dans son univers sensible, onirique et mélancolique que sur son remarquable prédécesseur Ceremony (2018). Seule à bord, elle déploie ses atmosphères fragiles à l’aide de ses instruments de prédilection et de son chant de sirène. Sur le morceau titre Philos, son orgue à bouche de bambou saenghwang respire la même passion triste qu’un bandonéon argentin. Sur Water, sa flûte à double anche en bambou piri évoque le même type de prière qu’une clarinette klezmer. Sur une majorité des autres pièces, les cordes cristallines de sa cithare yanggeum ouvre des horizons sans fin. Sur Arrival ou When I Think of Her, sa voix est un souffle mélodique qui complète l’architecture harmonique de son jeu de cordes ou de vents. A l’inverse, sur Easy, elle affirme avec douceur mais fermeté son incapacité à fermer les yeux sur les dérives malheureuses du monde contemporain. La profondeur de sa musique tient en cette confrontation entre des matières douces et oniriques et le rappel de la réalité. Des sons concrets s’immiscent ça et là comme sur Walker : In Seoul, où le brouhaha de la circulation métropolitaine nous rappelle la fragilité des rêves. Même si elle est empreinte de traditions, d’inspirations jazz ou minimalistes, la musique de Park Jiha est inclassable et envoûtante. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Prokofiev: Piano Concerto No.3 / Ravel: Piano Concerto In G Major

Martha Argerich

Live In Paris

Diana Krall

Live In Paris Diana Krall

Martha Argerich - Debut Recital

Martha Argerich

Martha Argerich and Friends Live from Lugano 2015

Martha Argerich

À découvrir également
Par Park Jiha

Communion

Park Jiha

Communion Park Jiha

Playlists

Dans la même thématique...

Butter (Cooler Remix)

BTS

Overtones. Les saisons harmoniques

Wu Wei & Wang Li

Butter

BTS

Butter BTS

Buena Vista Social Club

Buena Vista Social Club

Buena Vista Social Club Buena Vista Social Club

Tempo

Dom La Nena

Tempo Dom La Nena
Les Grands Angles...
Le reggaeton en 10 albums

Mélange de dancehall jamaïcain, de hip-hop américain, de rythmes caribéens et de tchatche en espagnol, le reggaeton a, depuis sa naissance dans les années 90, donné plusieurs coups de butoir pour forcer la porte de la pop music. Des premières mixtapes de DJ Playero au “Barrio Fino” de Daddy Yankee, en passant par le “Tra-Tra-Tra” de Don Chezina, les musiciens de Porto Rico et leur succursale colombienne de Medellin ont tout tenté pour conquérir le monde et y sont parvenus dans la dernière décennie à travers Luis Fonsi, J. Balvin ou Bad Bunny. Retour en 10 albums sur l’histoire d’un genre qui n’a pas fini d’être populaire.

Lhasa, l’inoubliable comète

En seulement trois albums studio, un live et trois tournées internationales, “Lhasa” de Sela a laissé une trace unique dans l’histoire de la musique populaire contemporaine. “La Llorona”, “The Living Road” et “Lhasa” sont des œuvres distinctes et abouties qui dévoilent un univers étrange mais familier, à mi-chemin du rêve et de la réalité. Ces chansons claires obscures sont habitées par les sentiments sincères d’une artiste dont le chant à fleur de peau propose un pacte de complicité intime avec celui qui l’écoute. Il y a dans la vie de “Lhasa” de Sela tous les ingrédients d’une légende, les étapes d’un roman, les émotions d’une histoire belle et bouleversante.

Santana, le lézard de Tijuana

Une place au panthéon du rock assurée dès ses débuts avec sa performance ensorcelante à Woodstock, une dizaine de Grammy Awards sous le bras et des millions de disques écoulés grâce à sa renaissance en star de la latin pop, des featurings plus prestigieux les uns que les autres… Santana fait partie de ces artistes qui ont tout raflé : la reconnaissance du public, de la critique et de ses pairs. Portrait d’un artiste comblé qui enchaîne les mues comme un lézard.

Dans l'actualité...