Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Dominique A|Le silence ou tout comme

Le silence ou tout comme

Dominique a

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Au moment du confinement imposé lors de l’épidémie de Covid-19 en 2020, Dominique A a eu l’idée d’improviser des morceaux avec ses claviers et sa boîte à rythme. « J'ai eu l'envie de traduire musicalement la façon dont je ressentais ce que nous traversions, l'atmosphère qui se dégageait d'une période entre autres marquée par la disparition d'un chanteur aux mots bleus », explique-t-il. L’un des grands moments de cet EP est d’ailleurs un hommage à Christophe, intitulé Vie étrange. Accompagné d’un bourdonnement funeste, de quelques notes de synthés éthérées et du bruit de la pluie contre une vitre, Dominique A répète inlassablement cette simple phrase comme une prière répétitive et dépressive : « Quelle vie étrange, plus de mots bleus, no more ». Les autres morceaux se situent plus ou moins dans le même registre minimaliste, sensible et quelque peu lugubre, comme le très mélancolique À la même place. Papiers froissés se veut plus aérien, tandis qu'Un Endroit mystérieux est un souvenir d’adolescence pétri de nostalgie. C’est à très faible volume, presque comme dans une berceuse, que Dominique A chante ces quatre titres. « Comme lorsqu'on ne veut pas réveiller quelqu'un, et comme pour ne pas troubler le silence que je percevais tout autour dans les rues », justifie-t-il. Avec cet EP, le chanteur provinois rend l’anxiété plus poétique que jamais. ©Nicolas Magenham/Qobuz   

Plus d'informations

Le silence ou tout comme

Dominique A

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Papiers froissés
00:03:19

Dominique Ané, Composer - Dominique a, MainArtist

2020 Dominique Ané under exclusive licence to Cinq 7 / Wagram Music 2020 Dominique Ané under exclusive licence to Cinq 7 / Wagram Music

2
À la même place
00:03:28

Dominique Ané, Composer - Dominique a, MainArtist

2020 Dominique Ané under exclusive licence to Cinq 7 / Wagram Music 2020 Dominique Ané under exclusive licence to Cinq 7 / Wagram Music

3
Vie étrange
00:02:48

Dominique Ané, Composer - Dominique a, MainArtist

2020 Dominique Ané under exclusive licence to Cinq 7 / Wagram Music 2020 Dominique Ané under exclusive licence to Cinq 7 / Wagram Music

4
Un endroit mystérieux
00:03:37

Dominique Ané, Composer - Dominique a, MainArtist

2020 Dominique Ané under exclusive licence to Cinq 7 / Wagram Music 2020 Dominique Ané under exclusive licence to Cinq 7 / Wagram Music

Descriptif de l'album

Au moment du confinement imposé lors de l’épidémie de Covid-19 en 2020, Dominique A a eu l’idée d’improviser des morceaux avec ses claviers et sa boîte à rythme. « J'ai eu l'envie de traduire musicalement la façon dont je ressentais ce que nous traversions, l'atmosphère qui se dégageait d'une période entre autres marquée par la disparition d'un chanteur aux mots bleus », explique-t-il. L’un des grands moments de cet EP est d’ailleurs un hommage à Christophe, intitulé Vie étrange. Accompagné d’un bourdonnement funeste, de quelques notes de synthés éthérées et du bruit de la pluie contre une vitre, Dominique A répète inlassablement cette simple phrase comme une prière répétitive et dépressive : « Quelle vie étrange, plus de mots bleus, no more ». Les autres morceaux se situent plus ou moins dans le même registre minimaliste, sensible et quelque peu lugubre, comme le très mélancolique À la même place. Papiers froissés se veut plus aérien, tandis qu'Un Endroit mystérieux est un souvenir d’adolescence pétri de nostalgie. C’est à très faible volume, presque comme dans une berceuse, que Dominique A chante ces quatre titres. « Comme lorsqu'on ne veut pas réveiller quelqu'un, et comme pour ne pas troubler le silence que je percevais tout autour dans les rues », justifie-t-il. Avec cet EP, le chanteur provinois rend l’anxiété plus poétique que jamais. ©Nicolas Magenham/Qobuz   

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Ring Ring

ABBA

Ring Ring ABBA
À découvrir également
Par Dominique A

Vie étrange

Dominique A

Vie étrange Dominique A

Éléor

Dominique A

Éléor Dominique A

La fragilité

Dominique A

La fragilité Dominique A

Vers les lueurs

Dominique A

Vers les lueurs Dominique A

Auguri - Edition spéciale

Dominique A

Playlists

Dans la même thématique...

Brûler le feu

Juliette Armanet

Brûler le feu Juliette Armanet

Cœur

Clara Luciani

Cœur Clara Luciani

Mesdames

Grand Corps Malade

Mesdames Grand Corps Malade

Grand Prix

Benjamin Biolay

Grand Prix Benjamin Biolay

À l'aube revenant

Francis Cabrel

À l'aube revenant Francis Cabrel
Les Grands Angles...
Melody Nelson vue de l’intérieur

Cinquante ans après sa sortie, le 24 mars 1971, et trente après la mort de son auteur, retour sur la conception et la carrière atypique d’un des plus grands albums de Serge Gainsbourg, “Histoire de Melody Nelson”, récit conceptuel mis en musique avec son complice Jean-Claude Vannier.

Le petit théâtre d’Alain Souchon

Chroniques du quotidien dont la mélancolie est souvent masquée par un humour nonchalant ou enfantin, les chansons d’Alain Souchon s’articulent autour des mêmes thèmes et procédés depuis son premier album, au milieu des années 1970. Dans un mélange singulier de douceur et de fermeté, de nostalgie rêveuse et d’ancrage dans le réel, les différents éléments de l’univers souchonien s’apparentent à un petit théâtre de la vie.

Charles Aznavour : que le spectacle continue

La vie de Charles Aznavour pourrait se résumer aux deux mots « chanson » et « comédie ». Tel un artisan passionné, l’interprète de « Comme ils disent », qui nous a quittés en 2018, à l’âge de 94 ans, a tout donné au spectacle. Tant et si bien qu’il a fait de ce thème l’un des piliers de son œuvre.

Dans l'actualité...