Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Robin Renucci|Homériade

Homériade

Robin Renucci, Samuel Jean, Orchestre Régional Avignon Provence

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Homériade

Robin Renucci

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Homériade: I. Ulysse
Samuel Jean
00:19:59

Samuel Jean, Conductor, MainArtist - Martin Romberg, Composer - Robin Renucci, Soloist, MainArtist - Orchestre Régional Avignon Provence, Orchestra, MainArtist - Dimitris Dimitriadis, Lyricist

2016 Klarthe 2016 Klarthe

2
Homériade: II. Ithaque
Samuel Jean
00:23:27

Samuel Jean, Conductor, MainArtist - Martin Romberg, Composer - Robin Renucci, Soloist, MainArtist - Orchestre Régional Avignon Provence, Orchestra, MainArtist - Dimitris Dimitriadis, Lyricist

2016 Klarthe 2016 Klarthe

3
Homériade: III. Homère
Samuel Jean
00:23:12

Samuel Jean, Conductor, MainArtist - Martin Romberg, Composer - Robin Renucci, Soloist, MainArtist - Orchestre Régional Avignon Provence, Orchestra, MainArtist - Dimitris Dimitriadis, Lyricist

2016 Klarthe 2016 Klarthe

À propos

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3

Yannick Nézet-Séguin

Florence Price: Symphonies Nos. 1 & 3 Yannick Nézet-Séguin

John Williams in Vienna

John Williams

John Williams in Vienna John Williams

I Dream Of Christmas

Norah Jones

I Dream Of Christmas Norah Jones
À découvrir également
Par Robin Renucci

Confucius : entretiens

Robin Renucci

Frankenstein raconté aux enfants, D'après Mary Shelley

Robin Renucci

Playlists

Dans la même thématique...

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

BD Music Presents Erik Satie

Various Artists

Exiles

Max Richter

Exiles Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Marc Ribot, l’anti-guitar hero

Depuis une quarantaine d’années, le nom de Marc Ribot apparaît sur les pochettes d’albums signés Tom Waits, Alain Bashung, Diana Krall, John Zorn, Robert Plant, Caetano Veloso et tant d’autres. Et lorsqu’il ne prête pas sa guitare atypique aux plus grands, le New-Yorkais s’amuse, sous son nom, à démonter le rock, le jazz, le funk, la musique cubaine et tout ce qui passe sous ses doigts.

Steve Reich en 10 oeuvres

Steve Reich appartient à ce cercle ultra-restreint de compositeurs qui peuvent se vanter d’avoir durablement changé le visage de la musique contemporaine sur ces cinquante dernières années. Qobuz vous propose une sélection de dix œuvres parmi les plus importantes de son catalogue.

Le retour en grâce de Wilhelm Backhaus

Géant de la musique classique allemande, Wilhelm Backhaus (1884-1969) est souvent apparu comme un rigoriste dénué de fantaisie. Son immense legs discographique pour Decca, encore assez rare à l’époque, est réédité aujourd’hui dans d’excellentes conditions. Il permet de réévaluer à la hausse une réputation trop souvent injuste. Backhaus nous apparaît singulièrement plus moderne qu’autrefois grâce à son respect du texte et à ses interprétations sans esbroufe qui cernent au mieux les compositeurs, depuis le premier enregistrement jamais réalisé d’un concerto, celui de Grieg, sévèrement abrégé en 1909, jusqu’à son dernier concert quelques jours avant sa mort.

Dans l'actualité...