Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Jean-Efflam Bavouzet - Haydn : Piano Sonatas, volume 1

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Haydn : Piano Sonatas, volume 1

Jean-Efflam Bavouzet

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 96.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Est-ce l’effet du bicentenaire de sa mort récemment célébré, ou l’effet d’un trop-plein de Mozart dont le 250e anniversaire de la naissance a submergé la planète, toujours est-il que l’on assiste à une singulière éclosion d’enregistrements consacrés à Haydn, et plus particulièrement ses Sonates pour piano. À moins que les pianistes se rendent compte, de plus en plus, combien ces œuvres restent modernes et vivantes, bien loin de l’image assez aimable de Papa Haydn. Certes, certes, il ne fut pas lui-même un grand virtuose du clavier, et sans doute cela se reflète-t-il dans son écriture, plus orientée vers la richesse du contenu musical que vers une recherche d’effets pianistiques. On aurait presque l’impression de pouvoir les jouer soi-même… oh que non ! Oui, les notes, il est possible de les égrener sans trop d’effort, mais quant au discours, c’est une autre paire de manches ! Authentiques perles de la période classique, bourrées de nouveautés, les Sonates de Haydn trouvent en Jean-Efflam Bavouzet un avocat plein d'imagination, jamais avare de couleurs. Haydn déroule un tapis d’une richesse infinie, hérissée de surprises et d’apparentes incongruités, qui sont autant d’obstacles pour le pianiste, voire pour l’auditeur, constamment trimballé d’un extrême à l’autre.
Le choix ici opéré par Bavouzet pour ce premier volume couvre des œuvres des années 1770 à 75 – il est souvent difficile de les dater avec précision –, d’une formidable élégance, empreintes de Sturm und Drang dès que l’on se tourne vers les tonalités mineures, en particulier la très dense Sonate n° 49 en ut dièse mineur. Des choses à découvrir donc, sous les doigts experts de Jean-Efflam Bavouzet. (Qobuz)

Plus d'informations

Haydn : Piano Sonatas, volume 1

Jean-Efflam Bavouzet

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 70 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Keyboard Sonata No. 39 in D Major, Op. 13 No. 4, Hob. XVI:24

1
I. Allegro
00:07:10

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

2
II. Adagio
00:03:26

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

3
III. Finale. Presto
00:02:23

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

Keyboard Sonata No. 47 in B minor, Hob.XVI:32

4
I. Allegro moderato
00:06:32

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

5
II. Menuet
00:03:56

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

6
III. Finale. Presto
00:04:24

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

Keyboard Sonata No. 31 in A-Flat Major, Hob. XVI:46

7
I. Allegro moderato
00:11:06

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

8
II. Adagio (cadenza by J-e. Bavouzet)
00:09:16

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

9
III. Finale. Presto
00:03:51

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

Keyboard Sonata No. 49 in C-Sharp Minor, Hob. XVI:36

10
I. Moderato
00:07:30

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

11
II. Scherzando: Allegro con brio
00:03:05

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

12
III. Menuet. Moderato
00:04:48

Jean-Efflam Bavouzet, piano - Joseph Haydn, Composer

(C) 2010 Chandos (P) 2010 Chandos

Descriptif de l'album

Est-ce l’effet du bicentenaire de sa mort récemment célébré, ou l’effet d’un trop-plein de Mozart dont le 250e anniversaire de la naissance a submergé la planète, toujours est-il que l’on assiste à une singulière éclosion d’enregistrements consacrés à Haydn, et plus particulièrement ses Sonates pour piano. À moins que les pianistes se rendent compte, de plus en plus, combien ces œuvres restent modernes et vivantes, bien loin de l’image assez aimable de Papa Haydn. Certes, certes, il ne fut pas lui-même un grand virtuose du clavier, et sans doute cela se reflète-t-il dans son écriture, plus orientée vers la richesse du contenu musical que vers une recherche d’effets pianistiques. On aurait presque l’impression de pouvoir les jouer soi-même… oh que non ! Oui, les notes, il est possible de les égrener sans trop d’effort, mais quant au discours, c’est une autre paire de manches ! Authentiques perles de la période classique, bourrées de nouveautés, les Sonates de Haydn trouvent en Jean-Efflam Bavouzet un avocat plein d'imagination, jamais avare de couleurs. Haydn déroule un tapis d’une richesse infinie, hérissée de surprises et d’apparentes incongruités, qui sont autant d’obstacles pour le pianiste, voire pour l’auditeur, constamment trimballé d’un extrême à l’autre.
Le choix ici opéré par Bavouzet pour ce premier volume couvre des œuvres des années 1770 à 75 – il est souvent difficile de les dater avec précision –, d’une formidable élégance, empreintes de Sturm und Drang dès que l’on se tourne vers les tonalités mineures, en particulier la très dense Sonate n° 49 en ut dièse mineur. Des choses à découvrir donc, sous les doigts experts de Jean-Efflam Bavouzet. (Qobuz)

Détails de l'enregistrement original : 67:34 - DDD - Recorded October 2009, Potton Hall, Dunwich, Suffolk (GB)

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons

Max Richter

Beethoven : 9 Symphonies (1963)

Herbert von Karajan

Beethoven : 9 Symphonies (1963) Herbert von Karajan

Beethoven : Symphonies n°5 & n°7

Carlos Kleiber

Legend – The Best Of Bob Marley & The Wailers

Bob Marley & The Wailers

À découvrir également
Par Jean-Efflam Bavouzet

Haydn: Piano Sonatas, Vol. 9

Jean-Efflam Bavouzet

Haydn: Piano Sonatas, Vol. 9 Jean-Efflam Bavouzet

Debussy : Complete Works for Piano

Jean-Efflam Bavouzet

Debussy : Complete Works for Piano Jean-Efflam Bavouzet

Bartók : Piano Concertos

Jean-Efflam Bavouzet

Bartók : Piano Concertos Jean-Efflam Bavouzet

Mozart : Piano Concertos Nos. 5, 6 & 9

Jean-Efflam Bavouzet

Beethoven: Piano Concertos

Jean-Efflam Bavouzet

Beethoven: Piano Concertos Jean-Efflam Bavouzet

Playlists

Dans la même thématique...

Beethoven: Complete Piano Concertos

Krystian Zimerman

Schubert: Winterreise

Mark Padmore

Schubert: Winterreise Mark Padmore

Souvenirs d'Italie

Maurice Steger

Souvenirs d'Italie Maurice Steger

Debussy – Rameau

Víkingur Ólafsson

Debussy – Rameau Víkingur Ólafsson

El Nour

Fatma Said

El Nour Fatma Said
Les Grands Angles...
Henry Mancini, stylé

Sophistication, humour, sensibilité… Tels sont les mots qu’on accole souvent à la musique d’Henry Mancini. Depuis sa disparition en 1994, il est toujours considéré comme un compositeur pop majeur et influent. Sans doute parce que, à côté des œuvres satinées et légères qui ont fait sa réputation (“Diamants sur canapé”, “La Panthère rose”…), il a su montrer la complexité de son langage à travers des compositions plus tourmentées.

Les aventures de Christopher Hogwood chez L'Oiseau-Lyre

Disparu en 2014 à Cambridge des suites d’une tumeur au cerveau, Christopher Hogwood fut un des principaux acteurs de l’immense lame de fond provoquée par le mouvement historique qui s’est emparé de la musique baroque et classique à la fin du XXe siècle. En créant son propre ensemble, l’Academy of Ancient Music en 1973, il a jeté les bases d’une nouvelle conception de l’interprétation historiquement informée, mettant à bas les traditions poussiéreuses. Chef d’orchestre, claveciniste, écrivain et musicologue anglais, il laisse un abondant catalogue pour le label L'Oiseau-Lyre, qui a accompagné son remarquable travail de défricheur.

Dominique Visse ou la nouvelle Renaissance

Avec son look de vieux rockeur paré de bagues et de boucles d’oreilles, ses cheveux longs hirsutes, ses blousons en cuir semblant sortir de “Easy Rider”, le road movie culte de la génération hippie, et sa voix pointue comme une jambe de compas, Dominique Visse promène depuis plus de quarante ans sa personnalité singulière dans le monde souvent conventionnel de la musique classique. En 1978, il a fondé l’Ensemble Clément Janequin qui allait remettre au goût du jour la chanson polyphonique de la Renaissance française. On leur doit l’émergence de tout un répertoire à travers une discographie exceptionnelle pour le label Harmonia Mundi.

Dans l'actualité...