Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Francesco Corti|Haydn: Harpsichord Sonatas

Haydn: Harpsichord Sonatas

Francesco Corti

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 192.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Parmi les 62 sonates écrites par le compositeur, c’est un choix tout à fait réfléchi qui pousse Francesco Corti à enregistrer les présentes. Datant de la première période, ces pièces pour clavier ont été écrites pour les musiciens amateurs ou professionnels, les connaisseurs, mélomanes, ceux qui font alors résonner l’instrument roi des maisons de l’époque : le clavecin. Les premières sonates de Haydn sont conçues pour lui, et leur écriture appelle cet instrument que Francesco Corti met à l’honneur ici.

La Sonate Hob. XVI:37 en ré majeur, une de ses plus célèbres et connue de tous les apprentis pianistes et clavecinistes. Elle précède ici la Sonate Hob. XVI:31 en mi majeur (1776) davantage destinée aux connaisseurs qu’aux amateurs, comme la Sonate Hob. XVI:32 en si mineur qui suit. Par sa force expressive et son intensité, celle-ci dût incontestablement surprendre le public de l’époque. La Sonate Hob. XVI:46 en la bémol majeur (1768, publiée en 1788) est une partition quant à elle destinée au public. Haydn y indique clairement le clavecin comme instrument. On dit aussi que cette sonate est un des premiers spécimens de la « grande sonate de concert ». La Sonate Hob. XVI:26 en la majeur (1773) comporte, elle, la dédicace à l’employeur, au maître : Nicolas Esterházy.

Pour encadrer ces sonates et casser avec la forme qui leur est propre, Francesco Corti choisit deux pièces d’un Haydn, léger, fantaisiste (en apparence) et plein d’humour. La Fantasia Hob. XVII:4 
en ut majeur est une œuvre tardive (1789), fantaisie légitimement célèbre (autant à l’époque qu’aujourd’hui) vivante et enlevée que Haydn dit lui-même (à son éditeur) avoir écrit « dans un moment d'excellente bonne humeur ». Pour finir, le Capriccio Acht Sauschneider müssen seyn Hob. XVII:1 en sol majeur (1765) où Haydn use de son art, par de nombreuses variations, répétitions et contrepoint, pour servir avec humour et grandeur, une chanson populaire de son temps qui traite de la question essentiellement rurale à savoir : de combien d’hommes sont-ils nécessaires à la castration d’un cochon… Haydn fut un peu (comme tous) le fils spirituel de Carl Philipp Emanuel Bach et certainement un père inspirant pour Beethoven. Contemporain de la genèse du genre, il offre à la Sonate ses plus belles couleurs, et c’est sous les doigts virtuoses du claveciniste Francesco Corti, que la forme révèle ici toute sa richesse révolutionnaire.


(Texte label)

Plus d'informations

Haydn: Harpsichord Sonatas

Francesco Corti

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de 12,50€/mois

1
Fantasia in C Major, Hob. XVII:4
00:05:50

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

2
Harpsichord Sonata in D Major, Hob.XVI:37: I. Allegro con brio
00:06:47

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

3
Harpsichord Sonata in D Major, Hob.XVI:37: II. Largo e sostenuto
00:03:12

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

4
Harpsichord Sonata in D Major, Hob.XVI:37: III. Finale (Presto ma non troppo)
00:03:01

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

5
Harpsichord Sonata in E Major, Hob.XVI:31: I. Moderato
00:07:46

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

6
Harpsichord Sonata in E Major, Hob.XVI:31: II. Allegretto
00:02:24

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

7
Harpsichord Sonata in E Major, Hob.XVI:31: III. Finale (Presto)
00:02:31

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

8
Harpsichord Sonata in B Minor, Hob.XVI:32: I. Allegro moderato
00:06:37

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

9
Harpsichord Sonata in B Minor, Hob.XVI:32: II. Menuetto
00:02:46

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

10
Harpsichord Sonata in B Minor, Hob.XVI:32: III. Finale (Presto)
00:03:09

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

11
Harpsichord Sonata in A-Flat Major, Hob.XVI:46: I. Allegro moderato
00:08:50

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

12
Harpsichord Sonata in A-Flat Major, Hob.XVI:46: II. Adagio
00:07:14

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

13
Harpsichord Sonata in A-Flat Major, Hob.XVI:46: III. Finale (Presto)
00:04:29

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

14
Harpsichord Sonata in A Major, Hob.XVI:26: I. Allegro moderato
00:06:57

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

15
Harpsichord Sonata in A Major, Hob.XVI:26: II. Menuetto al rovescio
00:02:11

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

16
Harpsichord Sonata in A Major, Hob.XVI:26: III. Finale (Presto)
00:00:55

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

17
Capriccio "Acht Sauschneider müssen seyn" in G Major, Hob. XVII:1
00:07:19

Francesco Corti, Performer - Franz Joseph Haydn, Composer

2017 Evidence Classics 2017 Evidence Classics / Little Tribeca

Descriptif de l'album

Parmi les 62 sonates écrites par le compositeur, c’est un choix tout à fait réfléchi qui pousse Francesco Corti à enregistrer les présentes. Datant de la première période, ces pièces pour clavier ont été écrites pour les musiciens amateurs ou professionnels, les connaisseurs, mélomanes, ceux qui font alors résonner l’instrument roi des maisons de l’époque : le clavecin. Les premières sonates de Haydn sont conçues pour lui, et leur écriture appelle cet instrument que Francesco Corti met à l’honneur ici.

La Sonate Hob. XVI:37 en ré majeur, une de ses plus célèbres et connue de tous les apprentis pianistes et clavecinistes. Elle précède ici la Sonate Hob. XVI:31 en mi majeur (1776) davantage destinée aux connaisseurs qu’aux amateurs, comme la Sonate Hob. XVI:32 en si mineur qui suit. Par sa force expressive et son intensité, celle-ci dût incontestablement surprendre le public de l’époque. La Sonate Hob. XVI:46 en la bémol majeur (1768, publiée en 1788) est une partition quant à elle destinée au public. Haydn y indique clairement le clavecin comme instrument. On dit aussi que cette sonate est un des premiers spécimens de la « grande sonate de concert ». La Sonate Hob. XVI:26 en la majeur (1773) comporte, elle, la dédicace à l’employeur, au maître : Nicolas Esterházy.

Pour encadrer ces sonates et casser avec la forme qui leur est propre, Francesco Corti choisit deux pièces d’un Haydn, léger, fantaisiste (en apparence) et plein d’humour. La Fantasia Hob. XVII:4 
en ut majeur est une œuvre tardive (1789), fantaisie légitimement célèbre (autant à l’époque qu’aujourd’hui) vivante et enlevée que Haydn dit lui-même (à son éditeur) avoir écrit « dans un moment d'excellente bonne humeur ». Pour finir, le Capriccio Acht Sauschneider müssen seyn Hob. XVII:1 en sol majeur (1765) où Haydn use de son art, par de nombreuses variations, répétitions et contrepoint, pour servir avec humour et grandeur, une chanson populaire de son temps qui traite de la question essentiellement rurale à savoir : de combien d’hommes sont-ils nécessaires à la castration d’un cochon… Haydn fut un peu (comme tous) le fils spirituel de Carl Philipp Emanuel Bach et certainement un père inspirant pour Beethoven. Contemporain de la genèse du genre, il offre à la Sonate ses plus belles couleurs, et c’est sous les doigts virtuoses du claveciniste Francesco Corti, que la forme révèle ici toute sa richesse révolutionnaire.


(Texte label)

À propos

Distinctions :

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Francesco Corti

J.S. Bach: Harpsichord Concertos, Vol. 3

Francesco Corti

J.S. Bach: Harpsichord Concertos

Francesco Corti

Handel: Winged Hands. The Eight Great Suites & Overtures

Francesco Corti

J.S. Bach: Harpsichord Concertos, Vol. 2

Francesco Corti

Bach: Little Books

Francesco Corti

Bach: Little Books Francesco Corti

Playlists

Dans la même thématique...

Schubert: Symphonies Nos. 8 "Unfinished" & 9 "The Great"

Herbert Blomstedt

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Glenn Gould : l'extravagance ?

Il ne faisait rien comme les autres et c’est sans doute pour ça qu’il est devenu l’un des pianistes les plus respectés du XXe siècle. Avec ses interprétations inédites des grands classiques du classique, sa façon de jouer les coudes sous le clavier et ses excentricités, Glen Gould était un des musiciens les plus appréciés – et les plus critiqués – de son temps. Retour sur la carrière de ce pianiste d’art et d’essai.

Compositrices, ces méconnues

De Sappho de Mytilène à Kaija Saariaho en passant par Clara Schumann, plusieurs femmes ont su déjouer les codes machistes du milieu pour passer à la composition. Si le paysage de la musique classique a largement été dominé par les hommes ces derniers siècles, les œuvres de leurs consœurs, pionnières ou contemporaines, sont tout aussi passionnantes. Défense et illustration de la composition au féminin en onze portraits musicaux.

Les flamboyantes extases de Scriabine

Quelque peu éclipsé aujourd’hui par ses compatriotes Stravinski ou Rachmaninov, Alexandre Scriabine n’en reste pas moins une figure incontournable de la musique russe. Aux balbutiements du XXe siècle, le compositeur et pianiste virtuose s’émancipe de l’héritage romantique pour proposer un langage musical singulier et novateur qui ne connaîtra pas d’héritier. Son œuvre, profondément influencée par la philosophie mystique et la synesthésie, connaîtra en à peine deux décennies une évolution fulgurante, interrompue par sa mort prématurée à l’âge de 43 ans.

Dans l'actualité...