Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Anaïs Gaudemard - Harp Concertos (Ginastera/Debussy/Boieldieu)

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Harp Concertos (Ginastera/Debussy/Boieldieu)

Anaïs Gaudemard - Leo Hussain - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Pour son premier enregistrement, réalisé grâce à son succès lors du Prix Thierry Scherz lors du Festival de Gstaad, la harpiste française Anaïs Gaudemard a choisi les Concertos pour harpe de Boieldieu et Ginastera, avec l’Orchestre de l’Opéra de Rouen-Normandie – ce qui honore ainsi le compositeur rouennais que fut Boieldieu. Quant au Concerto de Ginastera, il fut créé en 1965 par rien moins que Nicanor Zabaleta (qui l’a enregistré ensuite à Paris avec Jean Martinon) et l’Orchestre de Philadelphie ; c’est là l’un des plus considérables concertos pour cet instrument, hélas trop rarement donné, et dans lequel le compositeur rend un hommage amusé à… la guitare, à en juger par les premières notes du dernier mouvement qui égrènent les six notes d’accord de la guitare, mi-la-ré-sol-si-mi, avant de partir dans une phénoménale cadence qui rend pleinement justice à la harpe. En plus du Concerto de Boieldieu, écrit en 1801 et lui aussi une pierre angulaire du répertoire concertant pour harpe, Anaïs Gaudemard a choisi les deux Danses de Debussy, l’une sacrée, l’autre profane, et toutes deux de 1904. Il s’agit là, encore une fois, d’un incontournable ouvrage du répertoire. En vérité, la soliste nous offre quelque cent soixante-dix années de harpe concertante sur un plateau ! © SM/Qobuz

Plus d'info

Harp Concertos (Ginastera/Debussy/Boieldieu)

Anaïs Gaudemard

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Harp Concerto (Alberto Ginastera)

1
Harp Concerto: I. Allegro giusto 00:08:45

Alberto Ginastera, Composer - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, Orchestra - Leo Hussain, Conductor - Anaïs Gaudemard, Main Artist

(C) 2015 Claves Records

2
Harp Concerto: II. Molto moderato 00:06:44

Alberto Ginastera, Composer - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, Orchestra - Leo Hussain, Conductor - Anaïs Gaudemard, Main Artist

(C) 2015 Claves Records

3
Harp Concerto: III. Liberamente capriccioso - Vivace 00:07:40

Alberto Ginastera, Composer - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, Orchestra - Leo Hussain, Conductor - Anaïs Gaudemard, Main Artist

(C) 2015 Claves Records

Deux danses pour harpe et orchestre à cordes, L. 103 (Claude Debussy)

4
Deux danses pour harpe et orchestre à cordes, L. 103: I. Danse sacrée 00:04:46

Claude Debussy, Composer - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, Orchestra - Leo Hussain, Conductor - Anaïs Gaudemard, Main Artist

(C) 2015 Claves Records

5
Deux danses pour harpe et orchestre à cordes, L. 103: II. Danse profane 00:05:09

Claude Debussy, Composer - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, Orchestra - Leo Hussain, Conductor - Anaïs Gaudemard, Main Artist

(C) 2015 Claves Records

Concerto pour harpe en ut majeur (François Adrien Boieldieu)

6
Concerto pour harpe en ut majeur: I. Allegro brillante 00:11:12

François Adrien Boieldieu, Composer - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, Orchestra - Leo Hussain, Conductor - Anaïs Gaudemard, Main Artist

(C) 2015 Claves Records

7
Concerto pour harpe en ut majeur: II. Andante lento 00:05:18

François Adrien Boieldieu, Composer - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, Orchestra - Leo Hussain, Conductor - Anaïs Gaudemard, Main Artist

(C) 2015 Claves Records

8
Concerto pour harpe en ut majeur: III. Rondeau. Allegro agitato 00:06:50

François Adrien Boieldieu, Composer - Orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie, Orchestra - Leo Hussain, Conductor - Anaïs Gaudemard, Main Artist

(C) 2015 Claves Records

Descriptif de l'album

Pour son premier enregistrement, réalisé grâce à son succès lors du Prix Thierry Scherz lors du Festival de Gstaad, la harpiste française Anaïs Gaudemard a choisi les Concertos pour harpe de Boieldieu et Ginastera, avec l’Orchestre de l’Opéra de Rouen-Normandie – ce qui honore ainsi le compositeur rouennais que fut Boieldieu. Quant au Concerto de Ginastera, il fut créé en 1965 par rien moins que Nicanor Zabaleta (qui l’a enregistré ensuite à Paris avec Jean Martinon) et l’Orchestre de Philadelphie ; c’est là l’un des plus considérables concertos pour cet instrument, hélas trop rarement donné, et dans lequel le compositeur rend un hommage amusé à… la guitare, à en juger par les premières notes du dernier mouvement qui égrènent les six notes d’accord de la guitare, mi-la-ré-sol-si-mi, avant de partir dans une phénoménale cadence qui rend pleinement justice à la harpe. En plus du Concerto de Boieldieu, écrit en 1801 et lui aussi une pierre angulaire du répertoire concertant pour harpe, Anaïs Gaudemard a choisi les deux Danses de Debussy, l’une sacrée, l’autre profane, et toutes deux de 1904. Il s’agit là, encore une fois, d’un incontournable ouvrage du répertoire. En vérité, la soliste nous offre quelque cent soixante-dix années de harpe concertante sur un plateau ! © SM/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
À découvrir également
Par Anaïs Gaudemard
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Cecilia Bartoli & Sol Gabetta : Duel au(x) sommet(s)

Soprano contre violoncelle, joute musicalement amoureuse entre Cecilia Bartoli et Sol Gabetta : soyez les témoins privilégiés

Martha Argerich, l'indomptable pianiste

Voilà plus de soixante ans que la pianiste argentine (naturalisée suisse) Martha Argerich enchante le public par son jeu sauvage et impulsif et par une prise de risques de chaque instant. Défiant les difficultés techniques, cet artiste flamboyante a fait de chacune de ses interprétations une aventure dont nous sommes les témoins admiratifs.

Le pèlerinage de Gardiner à travers les Cantates de Bach

John Eliot Gardiner a grandi sous un des deux portraits authentiques de Johann Sebastian Bach que ses parents avaient jalousement gardé, en le cachant dans leur ferme du Dorset pendant la Seconde Guerre mondiale. Devenu l’un des « papes » de la musique baroque, la dévotion totale de Gardiner à Bach a produit un ouvrage passionnant, Musique au château du ciel, paru en français chez Flammarion. « Comment une œuvre aussi sublime a-t-elle pu jaillir d’un homme aussi ordinaire et si opaque », se demande Gardiner dans un ouvrage empli de tendresse et d’une rare érudition, qui n’est pas une nouvelle biographie du compositeur allemand, mais la somme de sa propre expérience d’interprète lui dictant des considérations esthétiques et une analyse sensible des fondements harmoniques, contrapuntiques et polyphoniques de son œuvre. Une tentative réussie de découvrir l’homme à travers sa musique.

Dans l'actualité...